30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
A la Une

🗣️ Mercato ASSE : Dennis Appiah a contribué à l'arrivée de Kader Bamba

Dennis Appiah était l’invité de France Bleu Loire hier soir. Le nouveau latéral de l’AS Saint-Etienne a répondu aux questions des journalistes. Retour sur les déclarations de l’ancien canari.

Les coulisses de son arrivée

Dennis Appiah : " Le temps de se mettre d’accord on a dû mettre 2-3 semaines donc ça a été rapide. Oui le contexte m’a demandé une réflexion car c’est pas toujours ce qu’on veut arriver dans une ysituation difficile. On peut penser que j’étais bien à Nantes mais le projet des Verts est arrivé. Dans un premier temps ça a fait peur à mon entourage plus qu’à moi. J’ai regardé les matchs des Verts et de ce qu’on c’était dit avec les dirigeants : je suis quasi sur qu’on va s’en sortir ! »

Il a rapidement constaté le traumatisme

"Dans le vestiaire ça se passait plutôt bien. Quand j'ai vu les premiers entraînements, j'ai vite compris ce qu'il se passait, je l'avais déjà vécu dans d'autres clubs. Les joueurs ont les capacités de mieux faire, il y a de la matière, du talent etc. Mais je pense que la descente a fait très mal la saison dernière. Le groupe était un peu traumatisé de ce qu'il s'était passé sur la fin de saison dernière et même sur ce début de saison en Ligue 2. Avec moins de confiance, on avance moins vite.

Juve-Nantes ? Il y a d’autres choses qui ont compté aussi dans ma décision. J’aurais aimé joué ce match contre la Juventus. Après j’ai déjà connu un quart de finale avec Anderlecht donc je pense que ça m’a aidé à partir plus facilement mais c’est surtout que je sentais que j’allais avoir moins de temps de jeu du côté de Nantes.

Si vous regardez les clubs dans lequel j’ai été, je reste généralement minimum trois ans dans les clubs. À part à Monaco où j’ai fait 6 avec le centre de formation. C’est un peu plus que les autres. Mon objectif c'est d'être au club, d'y rester. Si je reste cela voudra dire que l'on s'est maintenu dans un premier temps, et qu'ensuite on sera monté en Ligue 1.

Saint-Etienne c'est tout de même un poids 

Quand Saint-Étienne vient, c'est tout de même un poids, une marque, c'est quelque chose. Il faut savoir que lorsque j'évoluais à Caen, j'aurai adoré après Caen signer à Saint-Étienne. Ça n'avait pas pu se faire. Lorsque Saint-Étienne vient, on réfléchit à deux fois avant de dire non.

Le nom parle encore. C'est une grande institution du football en France, pas forcément à sa place là. Avec les arrivées de cet hiver et pas seulement la mienne, une bonne dynamique, on peut montrer un tout autre visage que celui de la première partie de saison.

Un vestiaire plus calme défensivement depuis mon arrivée ? Si je peux apporter ça tant mieux. C’est vrai que j’ai beaucoup de match en ligue 1. La moindre des choses c’est d’amener mon expérience. Ce qui est important c’est qu’on est pas pris de but lors des deux derniers matchs.

Lorsque le groupe gagne, ça vit bien, tout le monde va bien. J''ai envie de dire que dans le vestiaire tout le monde ne broyait pas du noir. Ça se passait bien, quand je suis arrivé, j'ai été bien accueilli. C'est certain qu'avec deux victoires, ça va beaucoup mieux, c'est comme dans tous les groupes. À Nantes c’était pareil

En ligue 2, il faut être très fort dans les deux surfaces. Il faut etre clinique. Pour monter, il faut prendre peu de buts comme quand j’étais avec Monaco et Caen. Les attaques, elles se cassaient les dents contre nous et je pense que ça va passer par là. Il y avait de la qualité avant notre arrivée. Le problème c’est qu’il y avait 1-2 occasions et il y avait but direct.

Bamba ? Peu de défenseur peuvent l'arrêter

Kader Bamba. Tant mieux si j’ai pu aider à son arrivée. Kader avait besoin de jouer, il a beaucoup de talent. Il va très vite sur les 5-10 premiers mètres. Je connais très peu de défenseur qui sont capable de l’arrêter. Techniquement, c’est très bon.

C’est un profil que le coach apprécie car il est à la fois capable d’éliminer mais aussi de jouer entre les lignes. Il sait faire jouer les autres, son profil va nous faire du bien. Il va avoir envie de prouver qu’il est pas mort et qu’il a le niveau pour jouer. On a joué ensemble contre Strasbourg et Olympiakos cette saison tous les deux sur le côté droit."

Photo : ASSE.fr

A lire également :  #ASSEDFCO : Le grand chelem des samedis !
P