6 décembre 2022
Actualité

🤠 "Pour la première fois depuis longtemps, j’ai eu l’impression de voir une équipe !"

Yvann MACON of Saint Etienne,Sergi PALENCIA of Saint Etienne and Jimmy GIRAUDON of Saint Etienne during the Ligue 2 BKT match between Valenciennes and Saint Etienne at Stade du Hainaut on August 27, 2022 in Valenciennes, France. (Photo by Franco Arland/Icon Sport)

QUAND L’ESPOIR TANGENTE LA FRUSTRATION PAR LE BAS

 

"La frustration d'hier doit déjà être la motivation d'aujourd'hui." Léonce Kougblenou

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise à jour 28.08.22 – OPÉRATION MAINTIEN – 40 POINTS - « TADAAAAAAAM !! A y est, mes Croquants ! On a zéro point !! Le championnat peut commencer, vous allez enfin toucher vos premières cacahuètes !! Â»

 

Salut Les Groupies,

En ce samedi 27 août, fin des vacances, un temps encore estival à traîner à moitié à poil autour d’une piscine et à bouffer des glaces, votre cowboy @JossRandall42 se serait presque fait tirer l’oreille pour voir ce #VAFCASSE. Vous avez vu en plus comme notre « super Â» début de saison nous a vus déclassés dans le lot des matchs 19h00, là où nous étions systématiquement une « affiche Â» depuis le début de saison !! Signe des temps …. Cela dit, ça aurait été dommage que je rate notre meilleur match de la saison, porteur d’autant de colère frustrée au coup de sifflet final que d’espoirs sur la suite tant on a (enfin) vu une équipe, un projet de jeu et un peu de football au milieu. Ça fait du bien. Ça faisait longtemps, aussi. A force de cultiver des jardins par trop secrets, on finit par ne plus savoir où sont planquées les fleurs.

 

DE LA FRUSTRATION. AVEC DE L’ESPOIR PLANQUÉ DESSOUS

Évidemment, les sentiments dominants à la fin de cet #VAFCASSE, juste après le coup de sifflet final d’un M. PARADIS (qui, contrairement au notaire de province LETEXIER une semaine plus tôt, a tenté d’éviter l’ENFER à FEEL_SOW_GOOD. En vain) étaient la *frustration* et la *colère*. Oui pendant quelques minutes, j’étais en colère. Et moi une fois que je suis sorti de mes gonds, c’est tout un travail de patience pour me rajuster le caractère. Au reste (ou Oreste, comme disait Euripide), quand j’ai vu notre SAÏDOU_SOW_RARE (pour les amateurs de NFT comme Triplette) tomber dans notre surface, à la renverse comme une tortue dans une poêle à crêpes, je me suis dit qu’on était vraiment maudits, et qu’on n’y arriverait jamais. Car si on ne prend pas de points même quand on joue plutôt bien, alors … Tiens, d’ailleurs en voilà un, SOW, qui aura bien raté son match pour le coup, en plus de nous coûter 2 points. Même s’il est toujours facile « d’individualiser la faute et le résultat » après coup, car on pourrait aussi dire qu’il y avait moyen d’assurer le 1-3 plus tôt (KRASSO_BUCO, LENNY_PINTOR_CADRE). En plus, quand je tape trop fort sur FEEL_SOW_GOOD, j’ai mon gamin de @green_prospect qui me tombe dessus comme la vérole sur le bas clergé, alors ça va bien. Mais le moins qu’on puisse dire sans offenser personne, c’est que le garçon n’a pas l’air du tout dans son assiette.
Une fois la colère retombée, remontent à la surface les points positifs du match, et il y en a beaucoup. De quoi reprendre l’espoir qui commençait à fuir nos rêves.  Alors je sais bien que l’espoir, c’est une loupiote au fond de nos ténèbres intimes. Mais quand même, y a moyen de capitaliser sur plusieurs choses …

 

ENFIN UNE ÉQUIPE…

Avant de parler de certaines individualités très intéressantes, le premier motif de satisfaction est collectif. Pour la première fois depuis longtemps, j’ai eu l’impression de voir une *équipe*. Des efforts et plus encore des mouvements faits ‘ensemble’, du pressing et de l’abnégation à la perte de balle, des ressorties de balles propres (Merci Benji !!), de la projection, des combinaisons … Enfin l’impression que des trucs travaillés à l’entrainement en semaine sont reproduits en match. L’état d’esprit semble avoir été (sur ce match, ne nous emballons pas …) le bon pour arriver à de la performance.  Moi vous me connaissez, je ne suis pas langue_de_prostipute pour un sou (bon .. OK … ça m’arrive … ðŸ˜Š), mais j’y verrai un bien un lien bijectif direct avec le fait que pour la première fois, l’équipe jouait sans « boulets de la descente Â», ou presque. Les seuls rescapés de cette ‘génération’ étaient NADÉ_RÉTRO_SATANAS (et lui est un peu à part) et AU_PIED_DU_MUR_QU’ON_VOIT_LE_MAÇON, auteur d’un plutôt bon match (mais avec lui je ne m’emballe pas …). Et si j’ai raison là-dessus, alors on va résolument vers le mieux.
Le retour vers un système à 3 DC, en dehors d’être LE truc de C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS, a aussi contribué à du mieux. Parce que GIRAUDON_PÉRIGNON est aussi intéressant de ce système que nul dans une défense à 4, parce que les « latéraux pistons Â», après 20 minutes cata, ont enfin été plutôt corrects. Après, ne nous cachons pas derrière notre doigt, ça reste défensivement trop faible. Sans vouloir dépoussiérer à nouveau les souverains poncifs du monde du foot, si on prend systématiquement 2 buts à chaque match, ben il va falloir en marquer 3 à chaque fois. Ça va se compliquer …

Au-delà du collectif, j’ai beaucoup aimé les gars de l’Empire du Milieu. Technique, pressant, fluide.  J’attendais avec impatience le premier match de MOËT_ET_CHAMBOST (et oui, il est là, Papa Lulu Mettomo @beauchib !!!). Pas déçu, 60 minutes très intéressantes et une relation technique avec les autres milieux qui semble prometteuse. La blessure de LOBRY_WAN_KENOBI est ennuyeuse, il avait encore été bon, mais l’intérim assuré par LOUIS_LVMH_MOUTON est plutôt rassurant. Style différent, quelques pertes de balles dans les transitions mais grosse activité, joue vers l’avant. Intéressant pour les rotations futures. Quant au gamin à bouille de Messi, hum … On en parle plus tard.
Enfin devant … Certes, ils ont tous les deux bouffé la feuille du 1-3 qui aurait sifflé la fin de la récréation, et qui nous aurait donné 3 points oxygénant. Mais j’ai quand même plutôt aimé les prestations de PINTOR_DIEU_DU_TONNERRE et de KRASSO_BUCO. Le premier reste fifrelou, mais fut très actif, notamment dans les replis défensifs et le pressing. Le second … J’avais envie de lui coller des beignes pour son dilettantisme sur cette occase de 1-3, mais jusque-là, il avait été précieux dans le jeu, notamment dos au but, dans les fixations, et avait marqué un super but. Comme quoi, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. J’ai longtemps considéré que ce joueur, sur un terrain, c’était un peu comme une pelle mécanique dans un salon Louis XV. Alors certes, il n’a pas inventé l’appareil à sculpter les éponges, mais pour un projet L2 visant à la remontée un jour ou l’autre, je crois qu’il a finalement toute sa place.
Mais ne nous affolons pas, il reste du taf et de nombreux points de vigilance, si ce n’est d’interrogation : en dehors de la blessure de LOBRY_WAN_KENOBI, de la fébrilité défensive (quel que soit le système…), on a aussi vu que le banc est trop léger. Les trois entrées coïncident avec le moment, court mais malheureusement suffisant, où on a perdu le contrôle du ballon, avec le résultat qu’on connait. Pas question ici de taper sur les jeunes, mais il semble qu’ils soient encore trop courts … Vivement Jeudi.

A lire également :  #VAASSE : Les prestations de Bouchouari et Chambost passées au crible !

 

…. ET UN MAGICIEN EN HERBE

Vous qui me lisez depuis longtemps (comment ça, non ??!!) vous savez qu’il est rarissime que je consacre un paragraphe à un seul joueur. La dernière fois que j’avais fait ça (et là j’ay avais même consacré toute une chronique !!) c’était avec L’ÉTÉ_EN_PENTE_DIOUSSE, après sa Masterclass contre Nice. Notez bien que ça ne lui a pas porté chance, et moi après ça, et au vu des prestations ultérieures, j’ai eu longtemps le regard con d’un épagneul qui n’a pas retrouvé le gibier abattu. Mais tant pis, je tente encore le coup, car j’ai eu une sorte de coup de cœur pour le petit magicien juvénile BOUCHOUARI_POTTER !! Wow … Au milieu de notre Maison « Poux de l’Art Â», le gamin détonne. J’avais vu des highlights sur Internet, il m’avait déjà cogné dans l’orbite, mais là sur tout un match, ça n’a pas l’air d’être du flan. Une énorme activité, une qualité de ressortie de balles que je n’avais pas vue chez nous depuis SEL_NÉNESSE (et encore, je pense que c’était moins technique), une capacité d’accélération dans le jeu court, à créer des redoublements, des une-deux … Bref, tout le foot que j’aime et que j’ai envie de voir !! Et avec tout ça, un appétit de Lionne qui aurait deux familles à nourrir !! Et puis, y a rien à faire … Dans le foot, la technique, c’est comme la poésie en littérature : on peut s’en passer, mais c’est dommage.
Bien sûr je m’attends à une volée de bois vert, me disant que j’en fait trop et que je m’enflamme. Mais je m’en fous comme de ma première chaude pelisse. J’assume mon droit au rêve.

 

FIN DU MONEY TIME, DÉBUT DU CHAMPIONNAT

La réalité, c’est souvent un rêve qu’on force à atterrir. Et la réalité, ce ne sont pas les quelques espoirs nés de ce #VAFCASSE. La réalité, c’est qu’on a zéro points après 5 matchs. Et donc que notre championnat commence seulement maintenant, 5 matchs après tout le monde.
Il y a du mieux certes, mais il y a encore tant de manques. Mais comme nous entrons dans le money time de la Mère Catho, nous allons avoir jusqu’à jeudi le regard braqué sur les news comme une longue-vue sur la Mer de Glace. On lit tant de choses … Dans ces cas-là, une seule attitude : attendre et voir, comme disent les Anglais qui sont au genre humain ce que les Dinosaures furent au règne animal (en moins sympas, toutefois). Car ne nous y trompons pas : c’est ce fragile espoir en de substantielles corrections de l’effectif qui nous aide à tolérer encore cette réalité … mais à la tolérer comme un anus tolère un thermomètre : provisoirement.

 

"Je donne à mon espoir tout l'avenir qui tremble comme une petite lueur au loin dans la forêt."

Guillaume Apollinaire - Poèmes à Lou

 

PS : Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu passer et qui voudraient (bizarrement …) en savoir plus sur le Cowboy, je vous recommande la première partie de l’article de l’excellent @Soccerpopulaire 👉 C'est par ici ðŸ˜‰

P