22 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
Actualité

đŸ€  "En attaque, le pauvre Wadji court dans tous les sens comme un poulet sans tĂȘte !"

UN SOLIDE AIR

 

"Sans solidaritĂ©, performances ni durables ni honorables."  François Proust

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise Ă  jour 23.10.22 – OPÉRATION MAINTIEN – 29 POINTS - « Ah ben quand mĂȘme !! On pense enfin Ă  sa Micheline, les gars ?!!? Merci pour les 3 pions, que j’ai immĂ©diatement inscrits dans la colonne CrĂ©dit. Remarquez que j’étais pas trop emmerdĂ©e pour ça, y avait encore de la place libre dans la colonne hein !! Mais ça fait du bien. Maintenant, faut pas mollir du genou, et continuer Ă  en prendre !!! Car on n’est pas encore sortis du sable !! »

 

Salut les Groupies !

Alors ça va mieux ?? Personnellement, les derniĂšres prestations de nos petits Verts m’avaient laissĂ© abattu dans mon fauteuil comme un Albatros sur le pont d’un cargo. Mais lĂ , mĂȘme si je vous accorde qu’il n’y a pas encore de quoi se la peindre en vert pour la mettre au milieu d’un bouquet, la voluptĂ© du moment a fait lĂącher prise Ă  ma colĂšre. 3 points qui vont faire beaucoup de bien, et Ă  tout le moins arrĂȘter l’hĂ©morragie de sentiments nĂ©gatifs, mĂȘme si c’est Ă  l’issue d’une rencontre d’un niveau assez faible. Mais dans notre situation, on ne va pas commencer Ă  faire la fine bouche hein ! đŸ˜Š. Une victoire qui ne fut ni flamboyante ni absolument convaincante, mais que je considĂšre quand mĂȘme mĂ©ritĂ©e, et qui peut laisser entrevoir quelques signes de « rĂ©demption/rĂ©Ă©ducation Â» pour le malade ASSE. Il faudra en tout cas s’appuyer sur certains des principes entrevus samedi pour la suite.

UN SOLIDE AIR POUR UNE SOLIDITÉ RETROUVÉE

Le sentiment dominant laissĂ© par nos Verts lors de ce #ASCASSE est soliditĂ©. Pas brillant, ni excitant Ă  l’extrĂȘme, mais un groupe solide et mĂȘme - au-delĂ  – solidaire, avec des joueurs qui n’hĂ©sitent pas, notamment au milieu, Ă  faire les efforts pour les petits copains. L’autre enseignement, c’est bĂȘte mais 
 c’est qu’on n’a pas pris les 2 buts syndicaux qu’on avait pris la bien mauvaise habitude de s’enfiler, avec la rĂ©gularitĂ© et la prĂ©cision d’une horloge suisse (petit coucou Ă  mon @Guiom_42530). Et mĂȘme, cerise sur le Mac Do, un Clean Sheet (mot presque devenu tabou Ă  SaintĂ©), qui nous change un peu de nos habituelles pas-trop-Clean Shits.
Alors Ă  quoi doit-on tout ça, la soliditĂ© retrouvĂ©e, et la victoire sans prendre de buts ? Probablement Ă  trois facteurs : une dĂ©fense plus sereine et un gardien qui rassure plus (1), mieux protĂ©gĂ©e par un milieu trĂšs solide et trĂšs actif (2) et Ă  un adversaire offensivement faible (3).
Pour ne parler que des points qui nous concernent, la dĂ©fense a Ă©tĂ© plus solide. MĂȘme si je nourris toujours des doutes sur le rĂ©el niveau de PÉTROT_N’EN_FAUT, et alors que je m’inquiĂ©tais de l’absence de PÉPÉ_LE_BAKAYOKO et de cette nouvelle Ă©niĂšme triplette, j’ai trouvĂ© LA_LÉGENDE_DE_JIMMY_GIRAUDON et BRIANÇON_ET_LUMIÈRES bien meilleurs et surtout plus sereins que lors des derniĂšres sorties. Difficile d’ĂȘtre catĂ©gorique sur le « pourquoi Â», et sans vouloir rouvrir ici le dossier (sensible Ă  Sainté ) de ÉTIENNE_ÉTIENNE_ÉTIENNE_TIENS_LE_BIEN, il semble quand mĂȘme que PRIS_PAR_DREYER (oups !! đŸ˜Š) semble rassurer plus les gars que notre nouveau dĂ©pressif de Veauche. J’en connais aussi long que la rue de Rivoli sur le langage corporel : celui de DREYER_ET_D'AUJOURD'HUI ne montre pas la peur. Et s’il a fait un match juste « correct Â», faisant simplement ce qu’il avait Ă  faire, et s’il a (lui aussi) des lacunes techniques Ă©videntes, comme cette relance au pied ratĂ©e (Ă  nouveau) qui aurait pu valoir un but (Ă  nouveau, comme chez l’En-Avant-Simone de Guingamp), il ne transpire pas la trouille, et je pense que ça joue. Pour le reste, je laisserai Ă  chacun le soin de peser le Pour et le Con (Aux alarmes, Citoyens !). Et puisqu’on parle de dĂ©fense, on saluera la premiĂšre du jeune MON_NAMRI_D'ENFANCE. Alors on ne va pas s’emballer comme avec BOUCHOUARI_POTTER, mais en tout cas il a une dalle qui fait plaisir Ă  voir. Et qu’il fera probablement plaisir de revoir Ă  l’avenir. En revanche, de l’autre cĂŽtĂ©, le souci n’est pas rĂ©glĂ©, et ce rĂŽle de « piston Â» va toujours Ă  PINTOR-OU-À-RAISON comme un abat-jour Ă  une bicyclette.
Quant au milieu, il a fait un gros boulot. Dense. ImpliquĂ©. Beaucoup d’efforts. Certes, on voit les limites techniques d’un LOUIS_LVMH_MOUTON par exemple. D’autre part, en l’absence d’une vraie attaque (voir point suivant) on aimerait qu’ils se projettent tous un peu plus, mais ce fut malgrĂ© tout du trĂšs costaud, dans la rĂ©cupĂ©ration comme dans la possession. Et dans la tempĂȘte du moment, ça rassure. De toute façon, le milieu est la zone oĂč C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS a le plus de solutions Ă  disposition. Comme disait cette baltringue d’Henri SAIVET : « C’est intĂ©ressant d’avoir plusieurs arcs Ă  son flĂšche Â» (pas d’inquiĂ©tude, il ne faisait pas partie de l’équipe qui a bossĂ© sur les vaccins Ă  ARN messager). Il reste quand mĂȘme Ă  Lolo de trouver les bonnes associations. Celle de samedi en est une qui fonctionne, au moins pour une plus grande maitrise du jeu et des Ă©vĂšnements.

A lire Ă©galement :  L'anecdote amusante des frĂšres Mouton Ă  Amiens


 MAIS ÇA GRINCE TOUJOURS DEVANT

Ouais. On a pris 3 pions, Micheline a sorti les cotillons et les langues de belle-mĂšre, mais ça ne rĂšgle quand mĂȘme pas tout. Et il ne faut pas me prendre pour un vieux sĂ©nateur en vadrouille au claque-miches : devant, c’est toujours aussi pauvre. Pas besoin d’avoir son bac Ă  cholĂ©ra pour constater que la simple absence de KRASSO_BUCO suffit Ă  rendre notre potentiel offensif rouillĂ© comme la virilitĂ© de Robinson CrusoĂ© avant l’arrivĂ©e de Vendredi. Le pauvre WADJI_TATEUR court dans tous les sens comme un poulet sans tĂȘte, mais on a tous dĂ©jĂ  compris que tout seul devant, en 9 « isolĂ© Â», ça ne le fera pas. Sans JPK (non, pas celui qui s’est connement fait dessouder Ă  Dallas, celui qui nous est devenu indispensable !), le salut offensif ne peut donc venir que par l’apport des pistons, comme cette incursion de LENNY_D’AMOUR qui amĂšne le pĂ©nalty (son seul vrai fait d’armes du match), ou par une plus grande projection des milieux de terrain, comme celle de MOËT_ET_CHAMBOST sur cette superbe action construite de derriĂšre. Mais encore faudra-t-il que lesdits milieux deviennent tueurs/buteurs, car les occasions ne sont pas lĂ©gion ! Et il y a encore du Lapin sur la planche dans ce domaine.
C’est le bĂ©mol du match, ce peu de situations crĂ©Ă©es, et ce manque d’efficacitĂ© sur les rares cartouches. Et au-delĂ , la KRASSO_dĂ©pendance inquiĂšte quand mĂȘme pour l’avenir.

LA VIE C’EST L’ART DES CHOIX, COMME ON DIT À PRIVAS (07)

Ne nous y trompons pas, tous les problĂšmes ne sont donc pas rĂ©glĂ©s, et la tempĂȘte n’est pas encore derriĂšre nous.
Et qui sĂšme le vent rĂ©colte la tempĂȘte, comme disait si justement un cultivateur de haricots. Je vous avoue que face au « vent silencieux Â» crĂ©Ă© par l’absence de communication (gĂ©nĂ©rale) des dirigeants du club, mon Ă©tonnement a atteint un paroxysme vertigineux.
Dans ce vaste bateau silencieux comme le Titanic avant impact (14 avril 1912, 23 h 40), il n’y en a qu’un qui me semble agir, et prendre des dĂ©cisions fortes : c’est C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS. DĂ©jĂ , il ne vous aura pas Ă©chappĂ© que c’est le seul qui s’exprime, mĂȘme si ça fait en effet partie des ses attributions (mais les autres aussi, non ?... Un doute m’habite 
). Et dans les zones marĂ©cageuses de marasme ambiant, le risque est fort pour lui soit de se noyer dans la masse silencieuse (aprĂšs tout, pourquoi lui irait prendre des coups quand ses N+1 ne mouftent pas ??), soit – Ă  l’inverse – de se laisser tenter par des dĂ©cisions expĂ©ditives Ă  l’emporte-piĂšce. Je connais une personne trĂšs proche et qui compte beaucoup qui fonctionne un peu comme ça : dĂšs que la pression monte un peu trop, elle prend des dĂ©cisions « expĂ©ditives Â», quitte Ă  le regretter aprĂšs. Et bien le Lolo lui, il tranche, tout en restant fidĂšle Ă  ses idĂ©es, et je tiens Ă  le souligner car c’est un comportement rare. MĂȘme si je fais partie de ceux qui pensent qu’il devrait au moins « questionner Â» son systĂšme (au regard des joueurs Ă  disposition), lui il tient sa barre en cherchant des solutions, n’hĂ©sitant pas pour cela Ă  Ă©carter certains du groupe (je ne connais pas l’histoire, mais mon petit doigt me dit que YVANN_LE_FRANC_MAÇON et sa grosse tĂȘte l’avaient probablement mĂ©ritĂ© 
), faire confiance Ă  d’autres, et prendre les dĂ©cisions fortes (qui s’imposaient) sur le poste de gardien.
On peut aimer ou ne pas aimer son style, mais ce mec-lĂ  a du courage et de la figure. Ça nous en fait au moins un ! đŸ˜‰

 

“Il est important de prendre du recul par rapport aux lubies des autres, car on a dĂ©jĂ  assez de mal comme ça Ă  garder son propre cap.” Helen Fielding

error: Ce contenu est protégé !!
P