6 décembre 2022
Actualité

đŸ€  "Dupraz savait que prĂ©senter un bus n’aurait pas servi nos intĂ©rĂȘts !"

Pascal DUPRAZ (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Saint-Etienne at Parc des Princes on February 26, 2022 in Paris, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

THE GROUNDHOG DAY

 

“L’échec est l’épice qui donne sa saveur au succĂšs.” Truman Capote

“Le vĂ©ritable talent, c’est de rĂ©agir de la mĂȘme façon devant la victoire et la dĂ©faite.” Chris Evert

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise Ă  jour 26.02.22 - Maintien M - 20pts - « Bip - Vous ĂȘtes bien sur le poste de Micheline de la Compta - En chĂŽmage technique pour cause de match contre le PSG, j’en ai profitĂ© pour aller au ski. Merci de ne pas laisser de message Â».

 

Salut les Groupies !

Mon Julien CAZARRE m’avait dit dans l’aprĂšs-midi du match, avec ce rien de condescendance propre aux parisiens qui s’adressent Ă  des mecs de province (et BAM ! #InYourFace mon Juju, ça c’est juste pour lancer les hostilitĂ©s pour lundi soir ! đŸ˜Š) : « votre belle sĂ©rie va s’arrĂȘter ce soir. C’est ballot ! Â». Et bon, je reconnais que t’avais raison, l’ami, elle s’est arrĂȘtĂ©e. Mais y a pas non plus de quoi se la rouler dans du caramel fondu pour en faire un sucre d’orge : c’était attendu. Marrant d’ailleurs comme l’histoire se rĂ©pĂšte parfois, en miroir. J’espĂšre que vous avez tous vu cet excellent film avec Bill Murray The GroundHog Day (Un Jour Sans Fin) : l’histoire d’un mec qui tous les jours se rĂ©veille le mĂȘme jour, revivant inlassablement les mĂȘmes Ă©vĂšnements. L’histoire rĂ©cente des #ASSEPSG et #PSGASSE c’est un peu ça. On a vĂ©cu un match dont le scĂ©nario fut relativement similaire Ă  celui de l’aller : on fait un bon dĂ©but de match, on mĂšne, on se fait rejoindre juste avant la mi-temps, et Ă  la fin on paume 3-1.
Mais la comparaison s’arrĂȘtera toutefois lĂ . Car si les scenarii furent proches, les enseignements Ă  en tirer sont eux complĂštement diffĂ©rents.

 

THE NEVER ENDING STORY

Avant le match, j’avais trois craintes. 1. Une dĂ©gelĂ©e sĂ©vĂšre, style 5 ou 6-0, qui pour le coup aurait fait mal aux tĂȘtes et aurait pu briser la bonne dynamique actuelle. 2. Des blessĂ©s avec des joueurs risquant de surjouer et se surinvestir dans le match contre les Stars. 3. Les cartons, expulsions, qui auraient Ă©tĂ© prĂ©judiciables pour les matchs cruciaux qui arrivent, dans le contexte LĂ©onardesque qu’on connaissait. Sur ce dernier point, je tiens d’ailleurs Ă  souligner l’excellent match du jeune arbitre Gaillouste (mec qui se tend ! đŸ˜Š), montrant que la piteuse tentative de mise sous pression de l’arbitrage par un LĂ©onardo rendu chouineuse par la dĂ©faite contre les Canaris a eu autant d’effet qu’un coude Ă©pais dans l’eau. Bien fait pour sa gueule.

Mais j’entends dĂ©jĂ  depuis le coup de sifflet final, les adeptes du « Foot fiction Â» (vous savez ceux qui n’hĂ©sitent pas Ă  rĂ©Ă©crire systĂ©matiquement l’histoire aprĂšs coup), refaire le match Ă  leur sauce. Les mĂȘmes qui aprĂšs le match aller disaient « Ah si KOLO_HIT_ZE_ROAD_JACK ne se fait pas expulser et si on ne prend pas ce but juste avant la mi-temps, que se serait-il passĂ© en deuxiĂšme, hein ??!!! Â», je les entends aujourd’hui dire « Ah si BERNARD_DIONY n’avait pas sorti les gants en peau de pĂȘche et si on ne prend pas ce but juste avant la mi-temps, que se serait-il passĂ© en deuxiĂšme, hein ??!!! Â». Ben les gars, moi je ne fais pas de foot fiction, mais j’ai envie de vous dire que probablement il se serait passĂ© la mĂȘme chose 
 Entre Manouches, on ne va pas se tirer les cartes : on connait cette Ă©quipe du PSG en L1. C’est pas vraiment une « Ă©quipe Â» d’ailleurs, dĂšs lors qu’on leur met un peu la pression en bloc mĂ©dian/haut comme samedi. Mais elle a des extra-terrestres qui en 15 minutes peuvent te faire voir trouble et gagner contre n’importe qui. Et samedi, le n’importe qui c’était nous, c’est tout. Ils ont des joueurs d’une autre planĂšte, que tu ne peux pas arrĂȘter mĂȘme avec la meilleure volontĂ© du monde, dĂšs lors qu’ils ont dĂ©cidĂ© d’accĂ©lĂ©rer.
Les chances de l’emporter, ou mĂȘme simplement de faire un nul Ă©taient quasi inexistantes. Je n’y vois personnellement aucune offense. Je sais que ce constat, rĂ©solument objectif mais implacable et froid, fait grincer les essieux des « ultra optimistes Â» comme ma Jupette @Jupra42, mais faut vite commander un Uber pour se rendre plus vite Ă  l’évidence, les amis.
L’important, c’était surtout le contenu, et pour ça je n’ai pas Ă©tĂ© déçu du tout. Le fondu savoyard est un mariole. Il savait que prĂ©senter un bus n’aurait pas servi nos intĂ©rĂȘts. Il avait prĂ©venu tout le monde : pas question de se pointer au Parc dans l’idĂ©e de regarder jouer les stars de la Capitale comme un quidam regarde une toile de Picasso, avec l’air de se demander si elle est bien exposĂ©e du bon cĂŽtĂ©. En joignant le zest Ă  la parabole, comme disait un garçon de cafĂ© fĂ©ru de gĂ©omĂ©trie, il a prĂ©parĂ© le groupe Ă  jouer. À presser. À rester bien organisĂ©s, concentrĂ©s, mais avec toujours l’idĂ©e d’essayer de sortir. Avec par-dessus le surcroĂźt, quelques idĂ©es prĂ©cises bien appliquĂ©es. Et ça nous a permis de faire un match abouti, lors duquel - sans aller jusqu’à marcher sur les traces de joueurs d’une autre galaxie - nous aura au moins permis de les talonner (la fameuse Loi du Talon) pendant une grande partie de la rencontre.
Je ne rougis pas de ce 3-1.

 

MAIS L’AMBITION EST UNE VERTU

C’était le plus important. Ne pas se prĂ©senter en victime expiatoire, et jouer le jeu. Notre jeu, avec nos moyens. DUPRAZMATIQUE a dĂ©montrĂ© qu’il avait parfois quelques idĂ©es, en plus d’avoir du mentalisme. Sans aller jusqu’aux incessantes expĂ©riences de laboratoire de son Professeur Tournesol de prĂ©dĂ©cesseur, il a su apporter quelques ajustements. Certains subis en raison d’absences (EX_FAT_KAZ), mais d’autres choisis. Comme cette organisation dĂ©fensive toujours Ă  5, mais en mettant LE_MARQUIS_DE_SADA_THIOUB sur le banc pour le remplacer en piston droit par un I_BELIEVE_I_CAN_FALAYE_SACKO que j’ai trouvĂ© formidable, et qui a mis Jean Neymar sous l’éteignoir. En haut des Tops Verts samedi. C’est con pour YOU_THIOUB, c’est un mec que j’aime bien malgrĂ© sa dĂ©gaine qui pourtant ne ressemble Ă  rien (mais La bite ne fĂȘle pas le Moine, comme dirait Ruquier), et qui n’avait pas dĂ©mĂ©ritĂ© dans les derniers matchs. Mais il apporte aussi quelque chose quand il sort du banc.
Cette nouvelle rĂ©partition avait dĂ©calĂ© Y_A_QUELQU’UN_QUI_MAHDI_CAMARA dans la dĂ©fense centrale Ă  trois. Mais je suppute (Bonjour Madame) que le DUP’ avait dĂ©jĂ  en tĂȘte un possible passage Ă  4 derriĂšre avec la remontĂ©e au milieu dudit CIEL_MON_MAHDI_CAMARA, ce qu’il a fait en 2Ăšme mi-temps. Comme quoi, il rĂ©flĂ©chit plus que ce que tout le monde dit 

Il faut aussi souligner le bon match de DANS_BOUANGA_Y_A_DE_L’EAU, qui a fait passer une sale premiĂšre mi-temps au trĂšs surcotĂ© KEHRER. TrĂšs dĂ©criĂ©, Ă  juste titre, depuis le dĂ©but de saison, il vient d’enchainer une passe (vraiment) dĂ©cisive contre RCSA et un but doublĂ© d’un bon match samedi, retrouvant au passage de l’efficacitĂ© devant le but. S’il avait la bonne idĂ©e de continuer sur cette lancĂ©e, lui, ça pourrait beaucoup nous aider Ă  nous maintenir.
Pour le reste, l’analyse est un peu la mĂȘme que lors de tous les derniers matchs. On retient surtout une « force collective Â» nouvelle, sans individualitĂ©s particuliĂšrement marquantes en dehors des deux prĂ©citĂ©s.
Quelques points de vigilance aussi 
 ELIAQUIM_BASSINGER_MANGALA, toujours juste
 Et aussi BERNARD_DIONY, qui se troue pour la deuxiĂšme fois en deux matchs consĂ©cutifs. Attention, mĂȘme s’il a aussi fait plusieurs arrĂȘts dĂ©terminants par ailleurs.
En conclusion, je retiendrai donc surtout le bon Ă©tat d’esprit avec lequel nos Verts ont abordĂ© ce match. Et le Fondu Savoyard n’est sans doute pas Ă©tranger Ă  ça. Quand tu joues contre objectivement beaucoup plus fort que toi, il n’y a que deux maniĂšres d’y aller :
1. Soit en baissant le short, en tournant le dargif vers le SacrĂ© CƓur en attendant la carotte. Ce qu’on a fait cette annĂ©e contre Rennes ou Nice Ă  la piaule, ou Ă  Strasbourg. Sauf que ... À bousculer la honte, on finit par se luxer l’épaule. Et regarder ces Verts-lĂ  Ă©tait devenu sympa comme une chaude-pisse privĂ©e d’antibiotiques.
2. Soit comme samedi, tu y vas sans baisser la tĂȘte, en jouant, sans renoncer, mĂȘme menĂ©s 3-1 puisqu’on a encore eu des situations aprĂšs. Et si pendant 15-20 minutes, tu as le capot qui fume mĂȘme en descente, tu ne lĂąches rien, avec l’obstination d’une mouche bleue survoltĂ©e par une merde fraiche. Et dans ce cas, quel que soit le score, non seulement tu arrives Ă  te regarder dans une glace sans avoir envie de dĂ©gobiller, mais en plus tu entretiens ce que les plumitifs de tous ordre appellent « une dynamique positive Â».

A lire Ă©galement :  🗣 Pascal Dupraz voit des motifs d'espoir

Dans l’opĂ©ration maintien, ça change tout.

 

PUTAIN !! 1 AN !!! đŸ˜Š

La pandĂ©mie, la COVID toussa, ça nous rĂąpe bien les noyaux depuis deux ans, c’est vrai. Mais ça aura au moins eu un avantage : ces confinements multiples nous ayant contraint Ă  vivre notre passion « Ă  distance Â», ça m’aura aussi permis de rencontrer sur les rĂ©seaux plein de gens sympas ! À commencer par la bande de Narvallos du @SainteNightClub ! Des mecs bien, ces gars-lĂ , vraiment. Et des gens (car y a mĂȘme une fille maintenant !!!) qui savent de quoi ils parlent ! Avec eux depuis un an, tous les lundi, on refait le monde vert dans une Ă©mission dĂ©sormais classĂ©e monument hystĂ©rique, oĂč on met un bon coup de pied occulte Ă  l’uni-vert stĂ©phanois, le tout dans la bonne humeur ! Et ce lundi 28 (ce soir donc), sur https://www.twitch.tv/sainteinside, on fĂȘte notre premier anniversaire !!! Alors vous allez me faire le plaisir d’ĂȘtre tous prĂ©sents. D’abord parce que je suppute (Bonjour Madame, ça fait deux fois qu’on se croise aujourd’hui !) que vous n’avez rien de mieux Ă  branlocher. Ensuite parce que nous aurons le plaisir d’avoir avec nous l’ami Julien CAZARRE, donc autant vous dire que ça risque de dĂ©gager dur !! Plus d’autres surprises 
 Bref, je ne comprendrais pas que vous ratiez ça !! đŸ˜ƒ

 

LA COMPLAINTE DES NOUVEAUX FUMIERS DE PETER B.

Ben dis donc mon Vieux Jean-Mich !!! *TOUT FOUT LE CAMP* moi j’te l’dis hein !!! J’ai vu le match de tes Gones au Stade des TĂ©nĂšbres 
. PFFF 
 alors dĂ©jĂ , le hold-up de l’annĂ©e, tu te fais braquer comme une vulgaire agence de quartier du CrĂ©dit Lyonnais par un marlou avec un bas nylon sur la tronche armĂ© d’un pistolet Ă  eau !! Ça chafouine ! 
 Mais bon, passe encore 
 Tu as ton LEO_DUBOIS_DONT_ON_FAIT_LES_PIPES (et qui en est une !), le joueur avec le plus sale Ă©tat d’esprit de toute la Ligue 1, qui se fait humilier tout le match par un joueur moyen comme GUDMONSON, mais que le Batave continue Ă  dĂ©fendre dans la presse 
 Mais bon, passe encore 
. Mais que TURPIN, le natif d’Oullins, un mec que tu as quasiment fait de tes mains, qui n’aurait rien Ă©tĂ© sans toi, te chie dans les bottines deux fois de suite cette saison, alors lĂ  !!! C’est la goutte d’eau qui met le feu aux poudres non ??!! Qu’est-ce que c’est que ce bintz mon Jean-Mich ??!!
Non, dĂ©cidĂ©ment, tout fout le camp dans le foot d’aujourd’hui. Sans compter que ton « ancien meilleur ami Â» Agnelli t’a complĂštement exclu des discussions « entre grands Â» pour la future Super Ligue, avec une annĂ©e de plus sans Ligue Des Champions, c’est pas demain la veille qu’il va retrouver ton 06 dans son rĂ©pertoire !! đŸ˜Š 
.
Allez, sans rancune, Vieux ! đŸ˜Š

P