26 novembre 2022
Actualité

🤔 Deux coachs de L2 décryptent le début de saison raté des Verts

Vincent HOGNON (entraineur GRENOBLE GF38) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Grenoble at Stade Geoffroy-Guichard on October 1, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Ça y est, la coupe du monde a bel et bien débuté et beaucoup de regards sont tournés vers le Qatar et l'équipe de France, victorieuse de son premier match. Mais pendant que les championnats domestiques sont à l'arrêt et les équipes au repos, Benoît Boutron en a profité pour faire un bilan avec 4 coachs de L2 de la première partie du championnat dans son podcast RMC : "Ligue 2 BKT, le debrief". L'occasion pour eux de revenir sur leurs débuts de saison respectifs mais aussi sur les faits marquants du championnat. Et vous vous doutez bien que la situation de l'ASSE a été évoquée.

Cette semaine, pour cet épisode hors-série consacré aux coachs et à un bilan du début de saison, Benoit Boutron a reçu : David Guion (Bordeaux, 2ème), Olivier Guégan (Sochaux, 3ème), Vincent Hognon (Grenoble, 4ème) et Stéphane Dumont (Guingamp, 11ème).

Pendant ce podcast d'une quarantaine de minutes, les coachs ont d'abord fait leurs bilans respectifs. Mais ensuite ils ont été interrogés sur les faits majeurs de ce début de saison et en premier lieu, sur la situation alarmante des Verts, une équipe que les 4 coachs ont déjà affrontée : 1 victoire (Bordeaux), 1 nul (Grenoble) et 2 défaites (Sochaux et Guigamp).

Vincent Hognon, ancien joueur des Verts au début du siècle, et Olivier Guégan se sont exprimés à ce sujet.

Vincent Hognon : "Rien n'est perdu" pour l'ASSE pour l'instant

« On les a déjà vus en difficulté la saison passée, j’étais allé les voir plusieurs fois aussi. Oui c’est dur, il n’y a pas grand-chose qui tourne bien dans le club en ce moment. C’est dur pour eux. Moi quand je suis arrivé joueur là-bas, on était en L2 et la première année a aussi été difficile. Et la deuxième a été couronnée de succès puisqu’on est remonté. C’est des clubs où tout va vite. »

« C’est par moments un peu dans l’excès. Ça peut aller très vite vers le bas, ça peut vous tirer vers le bas si vous n’êtes pas fort mentalement. Mais ça peut surtout vous amener plus haut quand ça commence à tourner dans le bon sens. »

A lire également :  📺 L'ASSE est-il toujours un grand club ?
Vincent HOGNON (entraineur GRENOBLE GF38) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Grenoble at Stade Geoffroy-Guichard on October 1, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

 

« Non rien n’est perdu parce qu’ils ont beaucoup pour encore réussir leur saison. Ils ont eu 3 points de moins aussi il ne faut pas les oublier. Je pense qu’ils ne peuvent faire que mieux sur la 2ème partie de saison. Je ne suis pas plus inquiet que ça. C’est sûr que pour la montée c’est quasiment fini je pense, mais si on est honnête, eu égard à la qualité des joueurs, de l’encadrement, ils ne pourront faire que mieux sur la 2ème partie.»

Olivier Guégan : "C'est dur parce que l'ASSE n'est pas programmée pour jouer le maintien"

« C’est dur parce qu’un club comme Saint-Étienne n’est pas programmé pour jouer le maintien ou sa survie en L2. C’est ça la difficulté, que ça soit l’environnement, les joueurs, n’étaient pas programmé pour ça. Après ils ont des circonstances atténuantes avec les matchs à huis-clos, les points en moins. Il a fallu se mettre en route. On sait aussi que Saint-Étienne c’est un club particulier, surtout dans cette division. Partout où ils se déplacent, ils sont attendus.»

Olivier GUEGAN (Entraineur Sochaux FCSM) during the Ligue 2 BKT match between Sochaux and Saint Etienne at Stade Auguste Bonal on October 10, 2022 in Montbeliard, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

 

«  Maintenant on sait que ça fait partie d’une saison, d’une carrière de vivre une saison comme ça et il faut aller à l’essentiel et être très soudés et solidaires les uns des autres. Que ça soit soutenir son coach car c’est important, et puis entamer une dynamique de résultats positifs pour enclencher quelque chose. »

 

P