25 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🛑 La préfète du Gard reste campée sur certaines de ses positions !

Illustration during the Ligue 2 BKT match between FC Metz and AS Saint-Etienne at Stade Saint-Symphorien on November 7, 2022 in Metz, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

C'est une habitude depuis de trop nombreuses années prise par les préfêts : limiter, restreindre, encadrer voire interdire le déplacement des supporters, en particulier stéphanois à l'extérieur. Depuis le début de saison, de nombreux arrêtés ont été établis à l'encontre des supporters des Verts, mais celui pris par la Préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillon est particulièrement restreignant.

Une volonté de dialogue des groupes de supporters

Lundi, 4 groupes de supporters de l'ASSE (Magic Fans, Green Angels, Indépendantistes Stéphanois et l'Union des Supporters Stéphanois) ont publié un communiqué à destination de la préfète du Gard. L'objet du document était de dénoncer les conditions de déplacement trop restrictives pour les supporters des Verts, un jour de pleine semaine (Lundi). Les groupes ont fait une proposition à la préfète pour assouplir les dispositions prises originellement.

Le communiqué : "Le lundi 20 février prochain, l'AS Saint-Étienne se déplacera à Nîmes à 20h 45, un match capital pour son maintien. Une nouvelle fois, et comme depuis le début de la saison, des centaines d'amoureux des Verts ont prévu de venir, un jour de semaine, supporter un club en pleine dérive sportive."

"Nous avons pris connaissance des modalités de déplacement afin de organiser ce dernier. Celles-ci sont les suivantes : rendez-vous à 18h30 dernier délai sur une aire d'autoroute pour l'escorte policière et obligation de se déplacer en bus ou en minibus. Force est de constater que nous ne pourrons pas tenir cette engagement. En effet, une grande majorité de supporters souhaite effectuer ce cours déplacement en voiture (2h30 de route), avant d'économiser une journée de congé, denrée devenue rare lorsque l'on supporte l'ASSE, puisque 7 (QRM, Pau, Sochaux, Metz, Annecy, Niort, Bastia) des 10 matchs joués à l'extérieur l'ont été en semaine cette saison"

"Madame la Préfète du Gard, nous vous proposons une solution alternative que nous nous engageons à respecter : un rendez-vous à 19h30 associé à la possibilité de prendre l'escorte en voiture. Cette contrainte est prêt d'être accepté par les supporters expatriés des Verts, n'empruntant pas l'itinéraire Saint-Étienne-Nîmes, mais qui sauront une nouvelle fois s'adapter."

"Accepter cette proposition c'est maximiser les chances de réussir l'encadrement de la venue de l'ensemble des spectateurs en toute sécurité. C'est la seule option pour éviter que des centaines de supporters stéphanois ne se retrouvent hors de contrôle est mélangés aux supporters locaux, aux alentours du stade, malgré un arrêté préfectoral."

"Depuis le mois d'août, nous avons tout mis en œuvre, pour que nos déplacements se déroule en bonne intelligence, et c'était une réussite. Désormais, la balle est dans votre camp. Nous espérons que le bon sens et le dialogue l'emporte."

Une Préfète insensible à certaines doléances

Visiblement, la Préfète n'a pas voulu accéder à ces demandes et se montre ferme, dans un arrêté publié ce jeudi 16 février. Pour justifier ses décisions, elle prend pour preuve certains faits d'incidents remontant à... 7 ans.

Dans cet arrêté, elle proclame l'interdiction d'aller et venir pour tout supporter se prévalant de la qualité de supporter dans un large périmètre défini, en dehors des 382 qui garniront le parcage du Stade des Antonins lundi à 20h45.

Dans un second article, la Préfète précise d'un côté qu'elle n'accédera pas à la demande des groupes stéphanois de pouvoir se rendre à Nimes en véhicules personnels. Ces derniers devront obligatoirement se déplacer à bord de bus ou minibus. D'un autre côté, alors que Madame La Préfète Marie-Françoise Lecaillon avait originellement fixée l'heure de rendez-vous à 18h30 sur une aire d'autoroute, les Groupes de supporters souhaitaient que l'heure soit décalée à 19h30. La préfète du gard a tranché en 2 : 19h sur l'aire définie.

Enfin, dans un 3ème article, la Préfète interdit la détension de tout matériel pyrotechnique pour tous. Mais également à tout individu d'arborer des accessoires ou vêtements "permettant de caractériser la qualité d'un individu en tant que supporter de l'ASSE : drapeau, écharpe, pièce de vêtement aux couleurs ou aux symboles de l'ASSE ou de chanter les hymnes propres à ce club".

Une affluence record ?

Comme lu sur Objectif Gard, le match de lundi pourrait offrir le record d'affluence au stade des Antonins, stade provisoire du Nîmes Olympique. Extraits.

"Forcément, la billetterie en ligne est plus animée que lors des précédentes rencontres puisque 2500 billets ont déjà été vendus. Un chiffre déjà supérieur aux trois dernières réceptions contre Metz (1800 spectateurs), Niort (1400) et Grenoble (2100). Bien que les deux formations s'affrontent désormais pour leur survie en Ligue 2, le duel attire. Le point noir c'est évidemment l'absence des Gladiators jusqu'à la fin de la saison, la tribune Sud sonnera donc creux. Il faut aussi ajouter aux 2 500 places déjà commercialisées, les 400 supporters stéphanois qui prendront place en parcage visiteur. À quatre jours du match, le chiffre devrait encore largement augmenter pour peut-être dépasser le record d'affluence des Antonins. C'était lors du match inaugural contre Guingamp avec la barre des 5 000 spectateurs franchie."

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR