28 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ© Live
Actualité

🚹 ITW Pv.fr : Nolan Roux "Il faut savoir gagner les matchs en souffrant pour remonter la pente" - ASSE

C'est avec un Nolan Roux, ultra accessible et d'une grande simplicité qui réconforte avec les idées reçues, que nous avons échangé. Le joueur de Chateauroux, garde un oeil avisé sur l'AS Saint-Etienne et son actualité. Pour Peuple-Vert, il livre en exclusivité son avis sur de nombreux sujets stéphanois.

Comment va Nolan Roux? Comment se passe ton actualité aprÚs ce match de prestige contre le PSG avec Chùteauroux ?

« Ecoute, ça va comme un mois de janvier (sic). Nous n'avons pas pu jouer le week-end dernier à cause de la neige (contre Avranches). Nous ne devions pas jouer ce week puisque nous nous sommes fait éliminer de la coupe de France contre Paris mais du coup le match est reporté à ce vendredi 27 janvier.

Contre le PSG, on ne voulait ne pas se livrer parce que c’est une Ă©quipe que tu ne peux pas aller chercher, ou alors en Ă©tant trĂšs bien organisĂ©. On a jouĂ© les contres Ă  fond lorsqu’on a rĂ©cupĂ©rĂ© le ballon. On revient Ă  1-1 et j’ai d’ailleurs deux belles occasions. Sur la fin, ils ont appuyĂ© et fait tourner le match en leur faveur. On a fait bonne figure. Notre objectif c’était de faire un bon match avec un stade rempli. C’était une belle soirĂ©e. MĂȘme s’ils n'avaient pas toutes leurs stars, ce n’était pas facile mais c’était un bon moment pour nous.

Pour ChĂąteauroux, nous vivons un championnat particulier mĂȘme si on domine et on a les meilleures occasions. C’est un peu un manque de confiance pour nous car on n'est pas bien classĂ© et on doit mieux figurer. On doit ĂȘtre plus dĂ©cisif. On est l’équipe Ă  battre comme Saint-Étienne et dans ces moments-lĂ , les rencontres sont plus difficiles.

Christophe GALTIER Head Coach of Paris Saint Germain (PSG) and Nolan ROUX of Chateauroux during the French Cup match between Chateauroux and Paris on January 6, 2023 in Chateauroux, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Justement, comment juges-tu la saison de Sainté et la digestion de la relégation ?

Manque de confiance

"Quand on a jouĂ© Ă  Saint-Étienne, on y devient supporter pour toujours. Et, j’avais dit qu’ils leur suffiraient de deux, trois victoires pour reprendre de la confiance et retrouver de l’allant. En tout cas, pour enchaĂźner des victoires, c’est primordial. On ne gagne jamais un match 3-0 quand on est en difficultĂ©. Le 1-0 acquis Ă  Niort, ça donne de la confiance et tout le monde se sent mieux et ça permet d’enchaĂźner. Dans ces moments, ça change les dĂ©tails mais ça permet de tourner le facteur chance. Le poteau sortant, il devient poteau rentrant ! Et ça, ça change tout.

Ce n’est pas facile pour les Verts. Au dĂ©but de saison, il y avait beaucoup de joueurs qui voulaient partir. Une descente c’est difficile, il faut la digĂ©rer pour le club et les joueurs. Cela prend du temps. Maintenant, il y a beaucoup de nouveaux joueurs qui doivent apprendre Ă  jouer ensemble et Ă  gĂ©rer la pression. Il y a la pression du club et de remonter rapidement en ligue 1. Tout cela, ne se fait pas en un coup de baguette magique. Ça me fait mal au cƓur de voir SaintĂ© en L2 et encore plus dans ce bas de classement. Quand tu regardes les matchs, tu comprends vite qu’il y a un manque de confiance. MĂȘme en L2 ce n’est pas facile. Le cumul de tout fait que ça ne vient pas de suite mais ça va venir !

Charbonnier une bonne chose

J’espĂšre qu’ils vont se relever. Avec l’arrivĂ©e de Charbonnier, il va marquer des buts importants. Le club avait besoin de ce genre de joueur. Il n'y avait pas de rĂ©ussite et tu n'es pas Ă  l’abri de prendre un but. Son arrivĂ©e est importante et s’il continue comme ça, cela va amener beaucoup de confiance Ă  l’équipe. Ils commencent Ă  franchir les Ă©tapes du redressement. Il y a eu beaucoup de choses Ă  gĂ©rer mais l’environnement n'Ă©tait pas simple. Les supporters attendent que le club remonte et quand tu perds ce n’est pas simple d’aller sur le terrain. En plus, c’est un groupe jeune mĂȘme s’il y a de bons joueurs. Il y a une osmose Ă  avoir. Aussi, il faut savoir gagner les matchs en souffrant pour remonter la pente mais ce n’est jamais facile.

A lire Ă©galement :  📚 La LĂ©gende de l'ASSE : Il y a 20 ans, les Verts touchaient le fond

Il faut des joueurs qui connaissent bien la ligue 2. Le club doit se stabiliser et aprÚs ils verront pour plus. Il faut retrouver du calme et de la sérénité.

Dans ce nouveau groupe, il y a un de tes anciens coéquipiers : Anthony Briançon. Parle nous de lui ?

C’est quelqu’un avec qui j’ai jouĂ© Ă  NĂźmes. Malheureusement, on a pas jouĂ© beaucoup ensemble car il s’était blessĂ©. Je me rappelle quand il Ă©tait en contact avec SaintĂ©, je lui avais conseillĂ© "ferme les yeux et vas-y". MĂȘme si ça va ĂȘtre dur avec la Ligue 2 etc. Pour en avoir discutĂ© avec lui, je lui ai dis de ne pas hĂ©siter. AprĂšs je l’ai encore maintenant, mais en ce moment on ne discute pas trop foot. Quand ca ne marche pas trop on a pas envie d’entendre « bah alors qu’est vous faites ? ». Je lui ai dis quand Charbonnier est arrivĂ© que ça allait les aider et que quand ça tournerai positivement il allait se rĂ©galer.

C'est un joueur qui colle aux valeurs stĂ©phanoises car elles sont rapprochent des valeurs nĂźmoises. La hargne, l’envie de jouer et cette volontĂ© de tout donner. À NĂźmes c’était comme Ă  SaintĂ©, quand on rentrait sur le terrain, il y avait ce cĂŽtĂ© oĂč les gens sont Ă  2000 % dans les tribunes. Je lui avais dis qu’il retrouvera ça Ă  SaintĂ© en plus grand encore.

Il a dĂ©marrĂ© un peu trop sur les chapeaux de roues avec les cartons rouges (sic). C’est quelqu’un de trĂšs exigeant avec lui-mĂȘme. Le fait que ça n’aille pas, il va vouloir avoir ce dĂ©passement de fonction et en faire plus pour que ça aille bien pour tout le monde. Des fois trop mĂȘme (sic). C’est quelqu’un qui a du charisme et qui colle aux valeurs. Il a horreur de prendre des buts et ça c’est dĂ©jĂ  une bonne base.

Kenny LALA of Strasbourg and Nolan ROUX of Nimes during the Ligue 1 match between RC Strasbourg and Nimes Olympique at Stade de la Meinau on January 6, 2021 in Strasbourg, France. (Photo by Sebastien Bozon/Icon Sport)

Tu connais bien Perrin, que penses-tu de lui comme directeur sportif ?

Loic, il ne pouvait pas aller ailleurs. Je ne suis pas surpris qu’il soit restĂ© Ă  SaintĂ©. À l’époque dĂ©jĂ  on le chambrait en lui disant qu’il ne pourrait jamais aller ailleurs qu’à SaintĂ©. C’était impossible ! C’est son club, sa ville et toute sa carriĂšre. Je ne suis pas surpris. C’est le rĂŽle qui lui va le mieux. Je ne le vois pas forcĂ©ment entraĂźneur. Il reprĂ©sente le club, il connaĂźt le football, il sait ce qu’il faut comme profil pour le club. Il faut lui laisser du temps car c’est pas facile de passer de joueur Ă  dirigeant. Ça prend du temps et il doit apprendre ce nouveau mĂ©tier.

Et Laurent Batlles tu l'as fréquenté également ?

Quand je suis arrivĂ© Ă  SaintĂ©, Laurent Batlles Ă©tait le troisiĂšme adjoint. AprĂšs, il entraĂźnait la rĂ©serve du club. Je ne suis pas surpris qu’il soit devenu un bon entraĂźneur. Il a une trĂšs grande carriĂšre comme joueur dĂ©jĂ  et c’est un homme qui aime le football, le jeu ! Il va rĂ©ussir. Pourquoi ne rĂ©ussirait-il pas ?

Il est dans le club oĂč il a jouĂ© longtemps, oĂč il a commencĂ© comme coach et tu passes entraĂźneur principal avec de grandes responsabilitĂ©s. Ça demande du temps car une descente, c’est nĂ©faste pour tout un club. Il faut tout revoir les plans. Il faut tout revoir. Laurent Batlles a les Ă©paules mais c’est pas facile pour lui et le recrutement de cet hiver va l'aider et donner une nouvelle dynamique. Il amĂšne d’autres joueurs, d’autres mentalitĂ©s, d’autres personnalitĂ©s et qui connaissent bien le niveau L2. Le coach pourra se reposer sur eux. Il va avoir des appuis du vestiaire et ça aidera Ă  gagner des matchs.

J’ai jouĂ© plein de fois contre lui. À l’époque je lui parlais comme si c’était un joueur. Aujourd’hui comment il manage son Ă©quipe etc. Un mec qui a Ă©tĂ© joueur, il a des rĂ©flexes et des rĂ©flexions de joueur et quand il Ă©tait adjoint, on Ă©changeait dans ce sens. Maintenant, je ne sais pas comment il procĂšde.

Nolan Roux of Saint Etienne during the French Ligue 1 match between AS Saint Etienne and Toulouse FC at Stade Geoffroy-Guichard on April 30, 2016 in Saint-Etienne, France. (Photo by Jean Paul Thomas/I

La seconde partie de l'interview sera Ă  retrouver demain sur notre site !

 

error: Ce contenu est protégé !!
P