24 juin 2021
Actualité Enquête EXCLUSIF

🚨 Info PVfr - Vente de l'ASSE : Le processus de vente, les dossiers en cours et les perspectives à venir

La vente de l'ASSE va faire couler beaucoup d'encre dans les semaines et mois à venir. Elle a déjà commencé à exciter les plumes durant la semaine, à tort toutefois puisque les "informations" dévoilées par le journal L'Equipe via Bernard Lions ont été immédiatement démenties par le principal intéressé. Afin d'y voir plus clair sur la situation actuelle et les prochaines étapes de la vente du club ainsi que les dossiers en cours, nous avons décidé de vous proposer un point de situation...

La vente d'un club, comme pour toute entreprise, ne se fait pas en une journée. Il faut pour cela respecter de nombreuses étapes. A ce jour, le cabinet KPMG travaille sur le dossier et n'en est qu'à la phase 1 de ce long processus de vente. Il s'agit à ce jour de signer  entre toutes les parties les accords de confidentialité. Ainsi, il est peu probable que ceux ou celles qui auront des vues sur l'ASSE ne rendent la chose publique, tout du moins à ce stade du processus. L'occasion pour nous de démentir la rumeur Mathieu Bodmer. Si le principal intéressé l'a lui même fait, ce n'est pas pour protéger un dossier confidentiel, c'est bel et bien parce que ni de près, ni de loin il ne s'intéresse à ce jour à l'ASSE.

Vendre un club est un processus long et contraignant

Les phases suivantes seront de recevoir les potentiels candidats au rachat du club. S'il y a à ce jour des intentions d'achat, il n'y a en l'état aucune offre et pour cause, bien fûté celui qui serait capable d'évaluer un club dans un contexte sportif et économique à ce jour très incertain comme nous l'avons expliqué il y a une semaine sur notre site.

KPMG vérifiera ensuite la solvabilité des différents candidats au rachat de l'ASSE. il ne s'agit pas de vendre au plus beau parleur disposant d'une coquille vide ! Ainsi, outre le projet Pauly, il s'agira de se méfier de tous les farfelus et autres personnalités à la recherche d'une vitrine qui ne vont pas manquer d'utiliser l'ASSE pour faire parler d'eux sans pour autant disposer de l'argent nécessaire au rachat. Une fois leur solvabilité vérifiée, chaque candidat crédible recevra des informations précises sur le club et des données jusque-là confidentielle. En définitive, si nous achetions une maison il serait question de dire : " Le quartier vous plaît, la situation de la maison également ainsi que sa superficie ? Entrons, visitons et étudions les diagnostics liés à ce bien ! ". Pour les candidats il s'agira d'analyser les données financières et juridiques du club avant qu'ils ne rédigent, étape suivante, une proposition d'achat.

Une fois reçues, ces propositions seront étudiées par les vendeurs, à savoir Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. Le processus est ainsi long et complexe. C'est sans compter sur d'autres étapes comme les approbations par les commissaires aux comptes, l'approbation par les salariés comme la loi dite « Hamon » (loi n° 2014 856 du 31 juillet 2014) l'a instaurée, à savoir l'obligation d’information des salariés en cas de cession de contrôle de la société qui les emploie. Et puis il y a également la DNCG qui aura un droit de regard sur la transaction, les rédactions d'actes etc.

Au moins 200 millions d'euros de surface financière !

Les déclarations d'intention d'achat du club existent déjà. Elles sont plus ou moins sérieuses ou, et c'est le plus important, plus ou moins susceptibles de permettre à l'ASSE de grandir. plutôt moins que plus d'ailleurs. Par définition et comme nous l'expliquons depuis le début, ces transactions et discussions sont confidentielles. Personne, mis à part les personnes concernées par ce dossier, ne sait réellement combien de propositions sont sur la table. Toutefois, nous savons de source sûre que l'acheteur devra proposer une surface financière capable non seulement de racheter le club, mais également et surtout de lui faire franchir un palier. Il ne s'agira donc pas de proposer un chèque de rachat sans ressources supplémentaires. Pour cela, il semble difficile d'imaginer un investissement en deçà de 200 millions d'euros. Qui à ce jour dispose en France d'une telle somme à injecter dans un club de football ? Bien peu de personnes ou entreprises. Voilà pourquoi les montages locaux ont peu de chance d'aboutir. Il ne s'agit pas de changer pour changer, mais bel et bien de changer pour grandir... Il faudra donc aller chercher dans une autre cour le futur propriétaire du club. Un FAI ? Une entreprise du CAC40 ? un investisseur privé et, de ce fait, certainement étranger ? L'avenir nous le dira dans les prochains mois... patience.

Crédit photo : Icon Sport

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
colas
1 mai 2021 10 h 47 min

Article très intéressant qui remet les pieds sur terre à certains twittos... Je suis entièrement d'acco… https://t.co/oEnn4EzTWB

Cris 😷
1 mai 2021 11 h 19 min

Si quelqu’un vient avec 20 -30 millions d’euros, il achète l’affaire. Il faut arrêter de croire aux off… https://t.co/SzbeiPmr7j

Rocky43
Rocky43
1 mai 2021 11 h 51 min

il sera fort souhaitable et nécessaire que nos chers présidents actuels s'informent correctement de la situation financière de l'éventuel acquéreur, afin de ne pas reproduire l'échec de BORDEAUX (king-street) et à ce sujet il sera indispensable que le futur acquéreur dispose d'une large manne financière pour contribuer au développement du Club et disputer les prochaines échéances européennes, la trés grande majorité des jeunes de valeur du Club étant dans un proche avenir appelés à s'exiler à l'étranger sans que L'ASSE ne dispose de la possibilité de les conserver contre leur gré, à moins de posséder les liquidités nécessaires pour leur offrir un salaire confortable qui correspondrait aux attentes des jeunes joueurs ambitieux.

noam
noam
Répondre à  Rocky43
1 mai 2021 12 h 57 min

l'asse doit prendre des risques, même si c'est un nouveau King-street, aujourd'hui Romeyer et Caiazzo n'ont rien a proposer pour les verts en terme d'ambition et de projet

Cris 😷
1 mai 2021 11 h 19 min

Si quelqu’un vient avec 20 -30 millions d’euros, il achète l’affaire. Il faut arrêter de croire aux off… https://t.co/SzbeiPmr7j

Elisabeth MELI
Elisabeth MELI
1 mai 2021 12 h 10 min

Très bien cette info, qui arrive un peu tard. Cela aura évité des infos farfelues de BL et Cie (messieurs quand on a rien à dire on f sa G !).
Cela dit, l’ASSE montre qu’elle grandi ce genre  de communication est digne de grand club.

Cris 😷
1 mai 2021 11 h 19 min

Si quelqu’un vient avec 20 -30 millions d’euros, il achète l’affaire. Il faut arrêter de croire aux off… https://t.co/SzbeiPmr7j

Cris 😷
1 mai 2021 11 h 19 min

Si quelqu’un vient avec 20 -30 millions d’euros, il achète l’affaire. Il faut arrêter de croire aux off… https://t.co/SzbeiPmr7j

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

gil
gil
Répondre à  KN
1 mai 2021 14 h 17 min

tout à fait ils mettent la barre tellement haut exprès pour ne pas vendre...c est la fin de ce club

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

KN
KN
1 mai 2021 13 h 19 min

Ils ne veulent pas vendre, leurs conditions sont ubuesques dans le.monde actuel alors que si, il s'agit… https://t.co/dOMPyEu2IK

22
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P