6 décembre 2022
Actualité

🚨 Flash #ASSEGF38 : Les onze titulaires stéphanois pour affronter Grenoble !

Virage sud during the Ligue 1 match between Saint Etienne and Montpellier at Stade Geoffroy-Guichard on November 24, 2019 in Saint-Etienne, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - --- - Stade Geoffroy-Guichard - Saint Etienne (France)

L'ASSE va affronter dans moins d'une heure le Grenoble Foot 38 dans un Geoffroy Guichard qui va retrouver ses supporters ! Retour sur une semaine d'actualité et focus sur le onze aligné par Laurent Batlles cet après-midi !

 

Limitations pour les supporters Grenoblois !

Madame la Préfète, Catherine Seguin, a décidé de déposer un arrêté préfectoral pour la rencontre qui opposera l'AS Saint-Etienne et le Grenoble Foot 38.

L'accès au stade sera ainsi limité à 500 supporters grenoblois. Ils pourront se déplacer exclusivement en bus afin d'être escortés par les forces de l'ordre depuis Saint-Romain en Gier.

La préfecture interdit également l'utilisation d'engins pyrotechniques dans l'enseinte ou abords du stade.

Bouchouari déjà récompensé !

Débarqué en août dans l'inconnu (presque) le plus complet, nous avons l'impression qu'il est là depuis des mois. Après une entrée intéressante à Valenciennes, Benjamin Bouchouari s'est immédiatement imposé comme un titulaire dans le milieu de terrain de Laurent Batlles.

Son aisance balle au pied, son activité et la verticalité qu'il apporte au jeu stéphanois sont très précieuses. Si le jeune joueur manque encore de constance, il a déjà séduit les Verts et ses supporters. De là à séduire également les suiveurs de la Ligue 2 ? Nominé depuis la semaine dernière à l'élection de la Pépite du Mois de Septembre, il a remporté le trophée haut la main. 47% des votants ont considéré le marocain comme le plus prometteur de ce mois de Septembre.

Face à lui, l'ailier girondins, Dilane Bakwa (44%)  et le milieu de terrain Yassine Kechta (9%) n'ont pu rivaliser malgré un très bon début de saison.

Juste une première récompense avant d'autres, tout le mal qu'on lui souhaite.

Un ancien joueur pro au sifflet !

Monsieur Gaël Angoula officiera samedi 15 heures à Geoffroy Guichard. Une première pour l'AS Saint-Etienne qui n'a jamais été arbitré par M. Angoula.

 

Les déclarations d'avant-match !

Vincent HOGNON coach of Grenoble during the Friendly match between Grenoble and Saint Etienne on July 15, 2022 in Chambon-sur-Lignon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Vincent Hognon : "Evidémement, on ne peut pas prétendre le contraire que c’est très très gros morceau (l’ASSE) qui arrive devant nous. La tâche va être rude et en même temps je sais que mon équipe est capable de relever beaucoup de défis. J’attends qu’elle soit à la hauteur de l’évènement demain.

Très très content d’y retourner et surtout avec le public. On savait dès le calendrier que si Bordeaux restait en L2, ça tomberait sur nous (la fin des sanctions à Geoffroy Guichard). Moi je préfère ça que d’être face à des tribunes complètement vides et à huis-clos. Et il y aura 500 grenoblois, que 500, je crois qu’ils sont limités, c’est dommage."

Loris Néry : "On y va pour faire un gros match, un bon résultat et surtout prendre du plaisir avec le retour du plaisir et l’ambiance qu’il va y avoir ! C’est une date que j’avais coché sur le calendrier surtout que ça coïncidait avec le retour du public. Jouer à Geoffroy-Guichard sans public ça aurait été dommage pour moi étant stéphanois, ayant beaucoup de famille à Sainté. Il va falloir qu’on soit costaud car c’est une belle équipe, ils ont du talent. Surtout avec le retour du public ça peut leur mettre un petit plus."

Laurent Batlles : "La place où l'on est aujourd'hui ne me convient pas du tout. Il est vrai que si on avait eu 3 points de plus on serait peu on serait peut-être 10e ou 11e. Avec un effectif renouvelé, l'équipe aurait peut-être été à la place et à l'image qu'on voulait au départ. Maintenant la place où on est ne nous laisse pas de marge, il faut qu'on prenne des points et on ne peut plus se réfugier sur le fait qu'on est en train de construire quoi que ce soit. On a notre effectif et on doit assumer notre façon de jouer. On doit assumer le fait d'essayer de gagner le plus de matchs possible. Ca demande beaucoup de travail et un peu de temps. Il faut accélérer la chose au niveau points.

À Guingamp, la 1ère MT c'était peut-être la meilleure mi-temps qu'on est fait avec Bastia. Malheureusement on était mené au score. Il y a des choses qui évoluent, mais il faut aussi corriger certaines choses encore. J'aspire à avoir encore mieux, à être encore plus exigeant avec eux. Mais dans les relations, dans les positionnements, il y a quand même une belle évolution.

Il faut essayer de prendre moins de buts, d'être beaucoup plus performant défensivement notamment quand on joue très haut et qu'on a la possession de balle ou quand on se fait contrer. C'est un travail pas facile... Les matchs ne remplacent pas les entraînements."

Green ou Dreyer dans les buts stéphanois ?

Laurent Batlles évoquait le sujet en conférence de presse jeudi : "Sur le choix du gardien ? En toute honnêteté, je n'ai pas encore eu le temps de leur parler. On a travaillé ce matin et avant de vous le dire à vous, je préfère le dire à eux. Il y a une réflexion qui a été faite, il y a eu aussi tout ce que j'ai vu depuis 15 jours. Je leur dirai demain tranquillement pour ne pas mettre la pression à l'un par rapport à l'autre."

Le Progrès nous informe  que "Laurent Batlles a donc décidé de conforter Etienne Green dans son rôle de numéro un. Après s’être excusé dans le vestiaire à Pau puis avoir discuté avec son entraîneur quelques jours plus tard, l’international espoir anglais est reparti de l’avant. « Il a cette force de mettre de côté le passé tout en mesurant le poids de ses erreurs », glisse l’un de ses proches."

Les groupes stéphanois et grenoblois

Sanctionné de 4 cartons jaunes lors des neuf premières journées, Jimmy Giraudon est absent du groupe stéphanois. En effet, le défenseur central et joueur le plus utilisé de Laurent Batlles va purger son match de suspension et ne pourra donc pas participer à la rencontre de demain. Pour le reste, Laurent Batlles a affirmé avoir l'intégralité de son groupe disponible. Il devait donc faire des choix et ils ont été faits. En effet, il a décidé de se passer de Sow, Aiki, Gauthier et Moueffek pour cette rencontre de la 10e journée de L2. Cinq autres joueurs sont sous la menace d'une suspension en cas de carton jaune demain (Pintor, Bouchouari, Mouton, Bakayoko, Maçon). Des informations qui pourraient avoir une incidence sur le  onze de départ aligné !

A lire également :  📽 La performance de Fall avec les espoirs sénégalais !

Le groupe ASSE

Le groupe grenoblois

Selon le Dauphiné : "Loïc Nestor s’est à nouveau blessé à un mollet ce vendredi. Il est forfait. Alex Gersbach et Gaëtan Paquiez sont suspendus ce qui rend le côté gauche de la défense grenobloise sinistré. Le polyvalent Loris Néry devrait être titulaire au poste de piston gauche. Touché aux adducteurs, Florian Michel sera lui aussi absent." C'est donc le joueur formé à l'ASSE : Loris Nery qui devrait occuper le flanc gauche grenoblois. Enfin, annoncé sur le retour, l'attaquant et meilleur buteur grenoblois Abdoulie Sanyang n'est finalement pas disponible.

Un forfait de dernière minute !

En toute dernière minute, Lenny Pintor a cédé sa place à Ayman Aiki dans le groupe convoqué par Laurent Batlles. Le joueur est forfait pour cause de maladie.

 

Le 11 de départ de l'ASSE pour affronter Grenoble

P