24 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🙄 Sada Thioub admet qu'il était hors de forme lors de son prêt à l'ASSE !

09 Sada THIOUB (asse) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint Etienne and Troyes at Stade Geoffroy-Guichard on March 18, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Sada Thioub, prêté lors du mercato d'hiver à l'ASSE, a expliqué son bon début de saison du côté d'Angers dans une interview parue dans Ouest-France . Un entretien dans lequel il admet qu'il était hors de forme l'an passé à l'ASSE... Un aveu qui pose tout de même question à bien des égards...

"En arrivant à Saint-Etienne en janvier dernier, je me suis vite rendu compte que je n’étais pas au point physiquement. Donc je savais que cette reprise était importante, il fallait que je m’y mette à fond pour être prêt comme tout le monde, plutôt que d’avoir du retard. Car après, c’est dur de rattraper le bon wagon. Cet été, je voulais être dans le même wagon que tout le monde. Si à la reprise de l’entraînement, on m'avait dit que j'aurais 130 minutes de jeu après deux matches de L1, franchement, je ne pense pas que j'y aurais cru.

Le coach Baticle m'a pourtant un peu tiré les oreilles à la reprise, c’est vrai que je suis revenu avec quelques kilos en trop. Le staff et les préparateurs physiques m’ont bien aidé à les perdre. On a mis un protocole en place ensemble et je suis très content du résultat car j’ai perdu plus que prévu. Je savais que j’étais revenu un peu lourd, mais je ne savais pas combien. Pourtant, j’avais fait attention pendant les vacances. J’essayais de me gérer, mais parfois c’est un peu dur. Quand je coupe tout, j’ai tendance à prendre vite.

La saison dernière, je faisais le minimum : je m’entraînais et je rentrais chez moi. Aujourd’hui, je suis conscient que ce que je faisais, ce n’était pas assez. Physiquement, je n’étais pas prêt à tenir, même un bout de match. Et moi, si je ne suis pas prêt physiquement, c’est mort. Je ne suis pas Messi ou Neymar, qui peuvent s’en sortir par d’autres qualités. Pour montrer mes qualités, il faut que je sois au top.

"Après les matches, parfois, je me sentais très fatigué, j’avais limite du mal à marcher"

09 Sada THIOUB (asse) - 09 Nicolas DE PREVILLE (fcm) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint-Etienne and Metz at Stade Geoffroy-Guichard on March 6, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre/Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Le déclic est intervenu au début de mon prêt à Saint-Etienne, quand j’ai commencé à jouer piston, un poste où il faut du coffre. Après les matches, parfois, je me sentais très fatigué, j’avais limite du mal à marcher. Et ça m’a permis d’ouvrir les yeux : physiquement, je n’étais pas au point. Du coup, je me suis bien remis en question pendant les vacances. À la reprise, je me suis mis dans la tête qu’il fallait que je bosse à fond, pour être prêt et affûté.

Désormais je bosse plus, et je fais de la récupération à côté. Avant les soins, la récupération, je n’en faisais pas assez. Depuis cet été, comme je me dépense plus, je m’y suis mis. Chez moi, j’ai une machine qui m’aide à récupérer. C’est du bonus. Franchement, je suis très bien. Peut-être pas encore à 100 % mais pas loin. Et de toute façon, je vais essayer de repousser mes limites. Si j’arrive à 100 %, j’irai chercher encore plus haut.

Saint-Etienne, c’était une bonne expérience même si ça s'est terminé par une descente. J'ai joué 18 matches chez les Verts et j'ai découvert un nouveau poste, piston droit. Du coup aujourd'hui je m'estime plus complet. J’ai vraiment progressé sur le plan défensif, qui demande beaucoup de concentration. À ce poste-là, ce sont les détails qui comptent. Donc maintenant, sur le repli défensif, je sais quelles sont les erreurs que je ne dois pas faire."

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR