30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

😡 Féminines : Arbitrage, échauffourée, la pilule a du mal à passer du côté de l'OM !

Ce dimanche, les féminines de l'ASSE l'emportaient face à leurs homologues marseillaises (3-2) au bout d'une rencontre haletante. Après avoir été menées 2-0, les filles de Laurent Mortel ont su réagir et reléguer leur adversaire du jour à 5 points au classement. Toutefois, la pilule passe difficilement du côté de Marseille...

Si les garçons sont en difficulté mais sur la voie de la guérison en Ligue 2, les filles de l'ASSE ont quant à elles rendu une copie parfaite depuis le début de saison. Avec 11 victoires en autant de rencontres, 45 buts inscrits et seulement 5 encaissés, difficile de faire mieux.

Ce dimanche, elles étaient opposées à leurs dauphines, les féminines de l'OM. Une rencontre qui a tourné à l'avantage de l'ASSE au bout d'un scénario incroyable au cours duquel les marseillaises ont mené 2-0 avant le réveil des stéphanoises.

2-1 à la mi-temps, une causerie rondement menée par Laurent Mortel et voilà les Verts lancées dans une deuxième mi-temps qui doit leur permettre d'égaliser, voire mieux. Il faudra attendre un corner à la 83ème minute et un but de Marty de la cuisse pour voir les Verts revenir à la hauteur de leur adversaire du jour.

Un deuxième but qui ne passe pas à Marseille !

ASSE-OM : 3-2 / 22 janvier 2023 Crédit photo : Asse.fr

Un but qui ne passe pas du côté de Marseille. Yacine Guesmia, l'entraîneur de l'OM, dénonce pour le coup une erreur d'arbitrage. Dans la confusion, s'il est impossible de bien voir ce qui s'est passé, joueuses marseillaises et entraîneur crient au scandale en prétendant que Marty a inscrit le but de la cuisse et... de la main !

A lire également :  💥 Mercato ASSE : Nîmes ouvre la porte à un départ de Lamine Fomba

Le coach marseillais explique dans La Provence : "Ce fait de jeu sur le 2-2 nous fait sortir du match avec cette main dans la surface qui permet à Saint-Etienne d'égaliser. C'était un match disputé, qui pouvait basculer d'un côté comme de l'autre. On est déçu de la défaite mais nous avons encore 11 matches à faire et 33 points à prendre. On ne lâchera et on ira jusqu'au bout."

Un but qui va entraîner l'expulsion de Mbayang Sow (OM) pour avoir un peu trop protesté et surtout bousculé l'arbitre après ce deuxième but stéphanois. La fin sera à l'avantage des Amazones puisque les stéphanoises inscriront 2 minutes plus tard un troisième but par l'intermédaire de Okoronkwo (85ème).

La Provence narre une fin de match agitée qui pourrait donner lieu à des sanctions du côté de l'ASSE. Le journal indique qu'"en fin de match, la tension est à son comble. Pour une raison encore inconnue, Yacine Guesmia ainsi que des joueuses de l’OM se retrouvent au milieu d'une échauffourée. "Ce sont des personnes extérieures au terrain qui sont entrées pour nous agresser, ce sera au délégué de juger", a glissé l’entraîneur olympien."

Pour en revenir sur le plan sportif, les Amazones caracolent dorénavant en tête de leur groupe de D2 avec 5 points d'avance. Si rien n'est encore fait à mi-saison, tout les voyants sont bien évidemment au... vert !

P