29 septembre 2022
Actualité

🗣 V. Lobry : "Pas forcément les équipes les plus performantes au début qui montent à la fin"

22 Victor LOBRY (asse) during the Ligue 2 BKT match between Saint Etienne and Nimes at Stade Geoffroy-Guichard on August 6, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Victor Lobry était l'invité de France Bleu St-Etienne ce lundi à 18h. Il a évoqué le début de saison des Verts, sa situation personnelle dans le collectif et ses ambitions pour la saison qui vient de s'ouvrir.

"Il y a quand même de l'amélioration il y a des points positifs à tirer de ce match. Ce qui nous intéresse c'est d'aller chercher une victoire et de rebasculer dans le positif au niveau comptable. Au niveau du jeu, même si tout n'a pas été parfait il y a quand même du mieux.
Ce qui est rassurant c'est d'avoir concédé moins d'occasions et d'avoir respecté ce que demande le coach. Je pense qu'au niveau du contenu si on compare les deux matchs ça n'a rien à voir.

Le système a changé mais au milieu de terrain il n'y a pas beaucoup de changements par rapport à l'ancien système. Il y avait peut-être un petit peu plus de responsabilité défensive mais avoir une meilleure assise en défense ça me libère au milieu et on était beaucoup plus cohérent et beaucoup moins exposé aux contres adverses avec ce système là.

"Offensivement, dans les derniers mètres, on n'arrive pas à créer beaucoup de danger !"

22 Victor LOBRY (asse) during the Ligue 2 BKT match between Saint Etienne and Nimes at Stade Geoffroy-Guichard on August 6, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Offensivement, dans les derniers mètres, on n'arrive pas à créer beaucoup de danger même si la possession a été beaucoup plus intéressante. On a amené le ballon beaucoup plus haut. Les derniers gestes, les derniers dribbles, les dernières passes, tout ça n'est pas assez déterminé pour réussir à marquer un but !

Physiquement je me sens de mieux en mieux. J'ai repris l'entraînement collectif le mardi avant le match de Dijon, donc ça m'a laissé très peu de temps. L'équipe également se sent mieux, ce qui m'aide à être encore plus performant.

Il ne faut pas se mettre dans l'urgence. Le championnat va être très long, les bonnes équipes on les connaît dès le départ mais ce ne sont pas forcément les plus performantes au début de la saison qui montent à la fin. Il faut qu'on continue à être cohérent dans ce qu'on met en place dans le jeu et nos résultats vont forcément passer par le jeu. Plus on aura d'occasions, plus on marquera de buts et on pourra gagner des matchs.

Avant les matchs ? J'essaie de faire passer quelques connaissances que j'ai de l'équipe adverse puisque j'ai rencontré la plupart des équipes lors de la précédente saison et je connais leurs points forts et leurs points faibles. Je suis quelqu'un de plutôt discret, j'essaie de ne pas trop donner de consignes afin de ne pas embrouiller tout le monde. Si j'ai un petit mot à dire pendant le match ou avant je le glisse quand même afin de rassurer mes coéquipiers.

"On a encore du travail qui nous attend"

39 Ayman AIKI (asse) during the Ligue 2 BKT match between Dijon and Saint Etienne at Stade Gaston Gerard on July 30, 2022 in Dijon, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Quasiment tous les week-ends on va rencontrer des équipes avec des blocs très compacts. On n'est pas l'équipe phare, mais on est le club phare de ce championnat et on va être attendu tous les week-ends. C'est à nous de trouver des solutions. Le plus dur dans le football c'est de mettre un jeu de possession en place et de se créer des occasions. On a encore du travail qui nous attend mais il faut rester confiant. Les équipes qui montent ce sont des équipes qui jouent au ballon, même si c'était un petit peu moins le cas l'année dernière avec Ajaccio qui avait une grosse assise défensive.

J'aurais rêvé d'avoir un stade plein et un public mais pour ma première à Geoffroy-Guichard mais je n'ai pas forcément ressenti de l'émotion car le stade n'était pas plein.
Mon arrivée à Saint-Étienne ne me met pas de pression, au contraire, c'est positif. C'est pour ça qu'on fait du sport et du foot en particulier. C'est ça qui m'attire, moi j'ai envie que ça se passe bien et je vais tout mettre en œuvre pour qu'on y arrive tous ensemble."

A lire également :  A la création des MF91, il n'adoube pas la nouvelle génération de supporters !
P