28 mai 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩ Live
Actualité

🗣 "L'an prochain, l'ambition sera toute autre que le maintien"

French tv commentator Denis Balbir during the women's international friendly match between France and China on May 31, 2019 in Creteil, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Dans sa chronique hebdomadaire sur But Football Club, Denis Balbir évoque l'importance des matches à venir et la réconciliation du Peuple Vert avec son équipe. Quand le premier devra peut-être s'accompagner du second...

Les Verts, s'ils ne perdent plus, n'ont plus remporté un match de championnat depuis un peu plus d'un mois. C'était face à Pau (2-0) à Geoffroy Guichard. Depuis, les hommes de Laurent Batlles ont enchaîné trois matches nuls face à Bordeaux, Amiens et au Havre. Des résultats qui restent toutefois positifs comme le rappelle Denis Balbir dans sa chronique : "Si les Verts ont enchaîné des résultats moyennement bons avec trois nuls consécutifs, la manière déployée à Bordeaux ou au Havre donne quand même beaucoup d'espoir. Dans le jeu, Saint-Etienne a montré qu'il pouvait être une équipe de haut de tableau."

Selon le journaliste sportif, "la victoire est obligatoire pour ne pas retomber dans les travers de fébrilité qu'on a pu connaître." Un avis que nous ne pouvons que partager au vu du classement des deux équipes. Si les Verts apparaissent à une flatteuse 12ème place, leur position ne tient cependant qu'à deux petits points qui les séparent de la zone de relégation dans laquelle les Chamois Niortais ferment la marche.

Les hommes de Laurent Batlles seraient ainsi bien inspirés de retrouver leur allant du mois de février afin de bousculer le dernier de cette Ligue 2 et de s'extraire, lentement mais sûrement de cette zone rouge que côtoie depuis trop longtemps l'ASSE.

"Aller chercher deux ou trois succès pour vivre un mois de mai plus serein"

Durant ce mois d'avril, les Stéphanois seront opposés à des équipes mieux classées qu'eux. Le Paris FC, Grenoble et Metz se dresseront sur leur route alors que Rodez fermera cette série de rencontres pour laquelle Denis Balbir nourrit de l'ambition : "Après Niort, on enchaînera sur deux déplacements au Paris FC et à Grenoble, avant la réception de Metz et le match à Rodez. Dans cette série, il faudrait au moins aller chercher deux ou trois succès pour vivre un mois de mai plus serein. On est vraiment sur la série de matchs la plus dangereuse de la saison car, autant en mars l'ASSE allait à Bordeaux et au Havre avec l'idée qu'elle n'avait rien à perdre, autant c'est maintenant que tout se joue."

Le journaliste, également supporter de l'ASSE, conclut sa chronique en rappelant le rôle primordial du Peuple Vert qui a eu l'intelligence de "mettre de côté sa rancœur et ses manifestations quand [il a fallu] être là pour vraiment aider l'équipe à s'en sortir."

À n’en pas douter, le stade Geoffroy Guichard que l'on annonce bien garni ce samedi, devra être le théâtre d'une nouvelle victoire dès ce week-end afin de rassurer des supporters qui n'ont pas trop eu l'occasion de finir une saison sereinement depuis plusieurs années... Il s'agira ensuite d'enchaîner et de préparer le prochain exercice "où l'ambition sera toute autre que le maintien" comme le rappelle Denis Balbir...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR