24 mars 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

🗣 F. Diawara : "Falaye Sacko ? Il est prêt, prenez-le !"

Fousseni Diawara - 20.01.2013 - Mali / Niger - Coupe d'Afrique des Nations 2013 -Port Elizabeth-Afrique du Sud-

Fousseni Diawara était l'invité de Farid Rouas pour un live Instagram durant lequel il est revenu sur son expérience à l'ASSE mais a également évoqué notre nouvelle recrue : Falaye Sacko. Un éclairage très intéressant... Extraits.

Sa 1ère saison en Vert

"Je suis arrivé à Saint-Etienne plein d’insouciance. Je me suis focalisé sur le terrain, sur mes premiers matchs Marseille, Paris etc. Du coup ça a été difficile à vivre que ce soit une décision extra sportive qui nous fasse descendre en ligue 2 (l’affaire des faux passeports). Il y avait une forme d’injustice !

C’était injuste pas seulement pour nous les joueurs mais aussi pour les supporters, les salariés du club qui n’avait rien demandé. On a subi de plein fouet cette décision. Quand on est jeune et qu’on est dans un club comme l’ASSE, qui représente beaucoup en France, qu’on voit de la tristesse dans les yeux dans toutes les composantes du club, c’est navrant ! Saint-Etienne avait à cette époque bien retrouvé sa place en ligue 1 et la perdait finalement sur tapis vert… On a ensuite végété en ligue 2 pendant 3 saisons !"

Baup le coach qu’il a le plus marqué

"J’ai du respect pour tous les coachs que j’ai eus, j’ai appris de tout le monde. Elie Baup avait une façon particulière de manager le groupe que je m’en suis inspiré ! Il laissait beaucoup de responsabilité, liberté aux joueurs mais il fallait qu’on lui rende sur le terrain. De plus, c’était un fin tacticien. Il avait une façon d’animer les séances aussi qui lui était propre. Il alternait l’interventionniste et des fois très en retrait.

Il arrivait bien à intervenir au bon moment et de façon très claire. Il était très bon dans le management aussi, il avait ce côté humain, il connaissait tous ses joueurs par cœur. Il pouvait nous écouter quand on avait des soucis hors-terrain. C’était comme un grand frère, pas un papa mais un grand-frère !"

Falaye Sacko ? Il est prêt ! Prenez-le !

Falaye SACKO of Saint Etienne during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris and Saint-Etienne at Parc des Princes on February 26, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

 

A lire également :  🗣 Jean-Michel Larqué en colère contre Dupraz et Hamouma

"On ne peut pas me comparer à lui, il est bien meilleur que moi (sic). Falaye Sacko ? J’aime l’homme et le joueur ! On ne peut pas dissocier les deux, il est tellement naturel, tellement simple. Il ne faut pas se fier aux apparences. On peut pas savoir la force qu’il a, il a une force incroyable. C’est un excellent défenseur, très bon dans le 1 contre 1. Il gère très bien la profondeur, il va très vite, polyvalent et en plus il est à l’aise techniquement. Il prend le football comme un divertissement, c’est un plaisir qui fait qu’il est relâché.

Quand on l’a replacé en défense central (avec l’équipe nationale du Mali), on a subit de nombreuses critiques totalement injustifiés. On s’est basé sur des entraînements, des performances. A partir du moment où on l’a replacé, on a plus encaissé un seul but (en qualifications de la CAN) et dans la continuité durant la CAN on a pris un but sur penalty. Malheureusement, il est absent lors de la double confrontation en éliminatoires de la coupe du monde !

Quand l’ASSE m’a contacté je leur ai répondu, il y a 2 solutions soit je fais court et vite soit je vous donne plus de détail. J’ai commencé par : il est prêt, prenez le, il va devenir le meilleur défenseur du club. C’est un joueur qui rassure, qui est calme et qui rassure tout le monde autour de lui !"

error: Ce contenu est protégé !!
P