21 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
Actualité

🔎 Dossier : Flashback sur 20 ans de prĂ©sidence du duo Romeyer-Caiazzo !

Romeyer et Caiazzo vivent-ils leurs derniers jours Ă  la tĂȘte de l'ASSE ?

Alors que le peuple vert et la direction du club semble vivre une fracture sans précédent, nous nous sommes penchés sur les événements marquants du mandat. Vente, changement d'entraßneur, mis en retrait puis retour sur le devant de la scÚne. Flashback sur 20 ans du duo Romeyer-Caiazzo.

Mars 2003

Communiqué de presse de Bernard Caiazzo pour annoncer son projet de reprise des verts avec la Charte « Union pour les verts »

  • 1) Retrouver la grande Ă©poque des Verts
  • 2) DĂ©fendre l’intĂ©rĂȘt des Verts et seulement des Verts
  • 3) Etre Ă©gaux en droits et devoirs au niveau de l’actionnariat du club
  • 4) Rassembler tous ceux qui veulent aider les Verts, sans exclusion
  • 5) Investir 15 millions d’euros sur trois ans pour le dĂ©veloppement du club sans imaginer le moindre retour financier
  • 6) Ne pas rechercher de mĂ©diatisation des actionnaires, mais seulement des Ă©quipes du club
  • 7) Respecter l’éthique en toutes circonstances
  • 8) DĂ©lĂ©guer le pouvoir opĂ©rationnel Ă  un prĂ©sident salariĂ© et Ă  une Ă©quipe technique professionnelle issue des anciens Verts
  • 9) CrĂ©er le « Conseil des Sages des anciens Verts » avec droit de regard sur toutes les activitĂ©s du club.
  • 10) Favoriser l’implication et le pouvoir des associations de supporters Ă  l’intĂ©rieur du club
  • 11) Respecter tous ceux qui ont partagĂ© l’histoire du club.

Bernard CAIAZZO prĂ©cise que l’article 6 de ce projet impose Ă  l’équipe de partenaires constituĂ©es de ne pas rechercher de « publicitĂ© gratuite » ce qui explique l’extrĂȘme confidentialitĂ©. C’est Ă©galement pourquoi Bernard CAIAZZO ne sera pas le prĂ©sident du club si ce projet aboutit. »

Juin 2004 : Caiazzo prend les commandes de l'ASSE

Suite Ă  un conseil d’administration, Bernard Caiazzo devient le nouveau prĂ©sident de l’ASSE.

Sa rĂ©action suite Ă  sa nomination sur le site officiel du club « Le Conseil dÂŽadministration de la SASP ASSE Loire a dĂ©signĂ©, Ă  l’unanimitĂ©, Bernard CaĂŻazzo aux fonctions de PrĂ©sident de la SASP ASSE Loire. Celui-ci a acceptĂ© la PrĂ©sidence Ă  trois conditions :

  • Qu'un reprĂ©sentant dĂ©signĂ© par les groupes de supporters siĂšge dĂ©sormais au Conseil d’administration.
  • Qu'un reprĂ©sentant des Anciens Verts siĂšge au Conseil d’administration comme administrateur dĂ©lĂ©guĂ© au sport
  • Qu'un reprĂ©sentant des industriels stĂ©phanois siĂšge au Conseil d’administration.

Le PrĂ©sident Bernard CaĂŻazzo prend ses fonctions dĂšs aujourd’hui et prĂ©sentera, lundi 7 juin Ă  15 heures, dans les salons de Geoffroy-Guichard, le nouvel organigramme et le nouveau staff technique. » suite Ă  cette prise de fonction, Bernard Caiazzo dĂ©cide de ne pas prolonger Villanova en tant que directeur sportif ni FrĂ©dĂ©ric Antonetti comme entraĂźneur.

Le nouvel organigramme est le suivant : Caiazzo prĂ©sident, Roland Romeyer rentre au conseil d’administration et deviendra vice-prĂ©sident au cours de la saison 2005-2006. Damien Comolli devient le directeur sportif. Vincent Tong Cuong directeur gĂ©nĂ©ral et Oswaldo Piazza administrateur dĂ©lĂ©guĂ© au sportif.

Bernard Caiazzo president of Saint Etienne during the French Ligue 1 match between Paris Saint Germain and AS Saint Etienne on September 14, 2018 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Juin 2006

Premier tournant dans le mandat prĂ©sidentiel, nous assistons au dĂ©part d’Elie Baup et Oswaldo Piazza. L’actionnariat va nommer Ivan Hasek comme coach et Omar Da Fonseca comme directeur sportif.

Roland Romeyer dĂ©clarera dans le telegramme « Dans les cinq ans, l'ASSE doit ĂȘtre dans les cinq plus grands clubs sur le terrain. Aujourd'hui, le sportif ne va pas sans le financier. Il faut que l'on se renforce financiĂšrement, que l'on se prĂ©pare Ă  des pĂ©riodes plus difficiles. Les droits TV ne seront pas toujours Ă  ce niveau effarant. Je crois qu'on est vraiment sur la bonne voie, la gestion est aujourd'hui trĂšs rigoureuse. Nous sommes bĂ©nĂ©ficiaires, nous n'avons pas eu Ă  renflouer une seconde fois les caisses. »

Juin 2007

Le club termine la saison 2006-2007 Ă  une dĂ©cevante 11e place en championnat. Ivan Hasek est remplacĂ© par son adjoint Laurent Roussey. Bernard Caiazzo voit en lui le « ArsĂšne Wenger de l’ASSE » mais malheureusement pour lui il n’aura pas la mĂȘme longĂ©vitĂ© que le Gunners puisqu’il se fera licencier le 10 novembre 2008. Laurent Roussey compte Ă  son actif tout de mĂȘme une belle qualification en Ligue Europa. Le cumul Europe + championnat aura Ă©tĂ© difficile Ă  digĂ©rer pour son effectif et Roussey en fera les frais.

Laurent Roussey coach of Creteil during the French Ligue 2 match between Nancy and Creteil on 11th April, 2016

Novembre 2008

Le club officialise l'arrivĂ©e d’Alain Perrin comme entraĂźneur avec un certain Christophe Galtier comme adjoint. Le retour de Damien Comolli est Ă©galement actĂ© pour redonner de l’espoir aux verts.

DĂ©cembre 2009

AprĂšs une succession de mauvais rĂ©sultats et un maintien mal engagĂ© Alain Perrin est dĂ©mis de ses fonctions tout comme Vincent Tong Cuong et Damien Comolli qui sont mis en retrait. Les 2 actionnaires reprennent les rĂȘnes du club et Roland Romeyer va devenir prĂ©sident exĂ©cutif et nommĂ© Christophe Galtier comme entraĂźneur principal.

Janvier 2010 : Galtier fait rĂȘver le peuple Vert

Christophe Galtier est confirmĂ© comme entraĂźneur principal de l’ASSE. A ses cĂŽtĂ©s Dominique Rocheteau va faire son retour au club en tant que conseiller sportif avant de devenir directeur sportif. Un homme de l’ombre, mais extrĂȘmement important, va Ă©galement ĂȘtre nommĂ© en tant que directeur gĂ©nĂ©ral : StĂ©phane Teissier qui restera au club jusqu’en 2015.

Christophe Galtier va ramener le club au sommet en enchaßnant les présences en Europa League et en ramenant un trophée dans le Forez avec la coupe de la ligue en 2013. Une stabilité rare à Saint-Etienne qui coïncidera avec la meilleure période du club depuis de nombreuses saisons.

Dimitri PAYET / Christophe GALTIER - 29.05.2011 - Saint Etienne / PSG - 38eme journee de Ligue 1

Juin 2017 : La parenthĂšse Oscar Garcia

Le club enregistre l'arrivĂ©e d’Oscar Garcia. Ravi par cette arrivĂ©e, Bernard Caiazzo ne mĂąche pas ses mots « l’arrivĂ©e d’Oscar nous permet de passer dans une autre dimension, une dimension plus internationale », a estimĂ© le prĂ©sident du conseil de surveillance de l'ASSE. "Nous entrons dans une nouvelle Ăšre. Nous allons dĂ©couvrir quelque chose de nouveau. Le plus important, c'est le projet. Nous serons patients". MalgrĂ© la volontĂ© du club de retenir l'espagnol, ce dernier quitte l'ASSE aprĂšs 12 rencontres Ă  l'issue d'un derby cauchemardesque (0-5). Julien sablĂ© sera nommĂ© Ă  sa place en intĂ©rim.

DĂ©cembre 2017-Janvier 2018 : recherche d'un investisseur

Au cours d’une confĂ©rence de presse, Bernard Caiazzo dĂ©clare « La banque Lazard (mandatĂ©e pour trouver un investisseur) nous demande la confidentialitĂ©. Mais il y a des personnes intĂ©ressĂ©es. Pourquoi l'ASSE est attractive ? Car dans les 5 grands championnats, il y a peu de clubs avec un tel pouvoir d'attraction comme l'ASSE. Donner des noms nous est impossible." « Nous espĂ©rons le boucler en 2018. Mais contrairement Ă  d'autres clubs comme le LOSC nous ne sommes pas dans une urgence financiĂšre. Nos finances sont dans le vert. Nous sommes le seul club français qui a un rĂ©sultat positif depuis 7 ou 8 ans. Nous sommes toujours Ă  l'Ă©quilibre et c'est un atout pour un investisseur. Je suis persuadĂ© que nous aurons un investisseur puissant et de qualitĂ© dans les prochains mois."

Bernard Caiazzo conclut : "Je n'imagine pas Roland et moi séparés. On partira ensemble. Moi, j'imagine un investisseur puissant et on partira avec la satisfaction d'avoir redressé le club, l'avoir ramené en Coupe d'Europe. On a vécu une grande aventure humaine. On peut dire que l'on ne s'entend pas ... mais ce n'est pas la vérité. Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Et Roland saura faire les changements en temps et en heure. Un directeur général arrivera ainsi qu'un investisseur costaud ! Il faut qu'on redresse la barre et je suis optimiste." La mise en retrait de Roland Romeyer est décidée, Frédéric Paquet est nommé directeur général et Jean-Louis Gasset arrivé comme entraßneur principal avec Ghislain Printant dans ses bagages.

A lire Ă©galement :  đŸŸšđŸŸ„ ASSE : 5 joueurs et Batlles sous la menace contre Annecy !
Jean Louis GASSET of ASSE during the Ligue 1 match between Angers SCO and AS Saint Etienne on May 24, 2019 in Angers, France. (Photo by Valentin Desbriel/Icon Sport)

Mai 2018 : premier Ă©chec avec Peak6

AprĂšs un Mercato d’hiver rĂ©ussi et une seconde partie de saison de haut niveau, l’ASSE rĂ©ussit un maintien aisĂ© en terminant Ă  la 7e place.

Le 15 mai, le club annonce rentrer en nĂ©gociation exclusive avec le fond d’investissement Peak6 pour le rachat du club. Le 24 mai les nĂ©gociations tombent Ă  l’eau, chacun se rejetant la faute sur l’autre.

Un tĂ©moin de la transaction tĂ©moignera plus tard pour l'Equipe "la relation entre De Bontin et Peak6 n'Ă©tait pas trĂšs nette, il y avait un loup. De l'autre cĂŽtĂ©, on avait deux prĂ©sidents qui voulaient vendre le club en viager et rester. Les AmĂ©ricains ont dĂ©couvert pas mal de cadavres, c'est rapidement devenu compliquĂ©, ils ont perdu confiance. Il y avait une forme d'opacitĂ© autour du club. Au moment des premiĂšres discussions, les brochures sont belles, avec un beau stade, un beau centre d'entraĂźnement et on lance quelques gĂ©nĂ©ralitĂ©s sur la qualitĂ© de la formation. En rĂ©alitĂ©, les clubs sont trĂšs peu profitables. Au final, il aurait fallu rajouter 50 % au prix que Peak6 Ă©tait prĂȘt Ă  payer"

Mai 2019

AprĂšs une trĂšs belle saison terminĂ©e Ă  la 4e place, l’ASSE retrouvera l’Europa league. Cette qualification marquera aussi la fin d’une Ăšre : dĂ©part de Jean-Louis Gasset et de Dominique Rocheteau.

Ils seront remplacĂ©s par Ghislain Printant et David Wantier qui prendra plus d’importance dans le recrutement. Roland Romeyer va revenir sur le devant de la scĂšne ce qui va provoquer le dĂ©part de FrĂ©dĂ©ric paquet Ă  la fin du Mercato d’étĂ©. Un dĂ©but de saison catastrophique va amener un nouveau chamboulement dans le staff technique et administratif.

Octobre 2019

Claude Puel devient le nouveau Manager général du club il va gérer tout le sportif il vient en compagnie de Xavier Thuilot comme directeur général. Roland Romeyer décide de nouveau de prendre du recul tout en mettant un tacle appuyé à Ghislain Printant « on a fait une erreur de casting... j'ai entendu aussi les supporters et désormais je prends de la hauteur ».

Bernard Caiazzo lui se rĂ©jouit de l’arrivĂ©e du Castrais : « Pour la 1Ăšre fois en France un club va avoir un manager avec un directoire dont il fera partie et prĂ©sidĂ© par Roland Romeyer. Vous verrez que dans le temps l'ASSE va franchir un palier et atteindre un autre niveau dans les prochaines annĂ©es. »

Claude PUEL (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Troyes and Saint-Etienne at Stade de l'Aube on November 21, 2021 in Troyes, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Stade de l'Aube - Troyes (France)

Janvier 2021

DĂ©part de Xavier Thuilot dont les rapports avec Roland Romeyer ne sont pas excellents. Il sera remplacĂ© par Jean François Soucasse qui deviendra mĂȘme prĂ©sident exĂ©cutif au mois de Juillet 2021 suite Ă  une Ă©niĂšme mise en retrait de Roland Romeyer.

14 avril 2021

Dans une lettre ouverte, les 2 actionnaires annoncent leur volontĂ© de vendre le club : « afin d’assurer la continuitĂ© et le dĂ©veloppement de notre club, nous avons confiĂ© Ă  une banque d’affaires rĂ©putĂ©e la mission de sĂ©lectionner le meilleur investisseur. Nous veillerons Ă  ce que ce nouvel actionnaire dispose des moyens adĂ©quats pour faire grandir le club, garantir l’emploi et perpĂ©tuer son identitĂ©. Nous serons vigilants Ă  ce que le passage de tĂ©moin puisse s’effectuer dans la confidentialitĂ© et la sĂ©rĂ©nitĂ©. Notre club possĂšde les armes indispensables pour s’engager dans une nouvelle Ăšre. Jamais dĂ©mentie, l'attractivitĂ© de l'ASSE dĂ©passe les frontiĂšres. La ferveur de ses supporters reprĂ©sente un de ses atouts essentiels, au mĂȘme titre que la valeur de ses joueurs et l'excellence de son centre de formation. Dans l’unitĂ© et la solidaritĂ©, nous voulons tourner une page pour l’intĂ©rĂȘt de l’ASSE. Et cette nouvelle histoire s’écrira avec vous
 »

23 novembre 2021

MalgrĂ© au moins plusieurs approches officielles, le processus de vente est repoussĂ©. la vente de l'AS Saint-Étienne ne sera pas pour de suite. En effet, aucun des candidats de rachat reçues par KPMG, le cabinet d'audit et de conseil chargĂ© d'Ă©tudier les dossiers de reprise, n'a Ă©tĂ© jugĂ©e Ă  la hauteur.

De l'approche d'Olivier Markarian, homme d'affaires de Valence (DrÎme), à celle menée par un fonds basé en Suisse, s'appuyant sur des investisseurs canadiens et chinois (projet porté Jean-Michel Roussier et Mathieu Bodmer) ne donnent satisfaction. Pas plus que celle de SAR Norodom Ravichak, prince du Cambodge, retoquée dÚs la mi-octobre.

Dans un communiqué transmis ce mardi, les actionnaires du club assurent toutefois que « de nouveaux candidats se sont présentés avec des dossiers qui répondent aux critÚres demandés par KMPG ».

DĂ©cembre 2021

L'enchaĂźnement terrible de matchs sans victoire est fatal pour Claude Puel. Il est dĂ©mis de ses fonctions et Julien SablĂ© devra assurer un court intĂ©rim avant que Pascal Dupraz dĂ©barque pour l’opĂ©ration maintien. LoĂŻc Perrin sera nommĂ© Directeur Sportif et Samuel Rustem Directeur GĂ©nĂ©ral adjoint.

29 Mai 2022

Défait lors du barrage contre Auxerre, le club acte sa descente en Ligue 2 BKT. DÚs la fin du match les actionnaires sortent un communiqué pour annoncer la « quasi vente » du club.

« Au-delĂ  de cette terrible dĂ©ception, nous tenons Ă  remercier la direction du club ainsi que l’ensemble des salariĂ©s et des bĂ©nĂ©voles, qui ont travaillĂ© avec compĂ©tence, tĂ©nacitĂ© et dĂ©vouement, dans un contexte particuliĂšrement difficile.C’est avec eux que s’écrira le futur du club.Si nous avons pu commettre des erreurs ces derniĂšres saisons, nous n’avons jamais cessĂ© d’Ɠuvrer afin d’assurer la pĂ©rennitĂ© de l'ASSE, dont la situation financiĂšre lui permettra d’assumer le prochain exercice en Ligue 2. Dans quelque temps, nous annoncerons une nouvelle importante concernant l’avenir du club et le nĂŽtre.Une page essentielle de notre vie se tournera mais nous plaçons au-dessus de toute l’institution ASSE qui retrouvera trĂšs vite, nous en sommes convaincus, le chemin de l’élite »

Juin 2022

La direction sportive de l’ASSE dĂ©cide de prendre Laurent Batlles comme coach pour un projet retour en ligue 1 d’ici 2 ans.

Juillet 2022

La vente de l’ASSE Ă  David Blitzer est finalement tombĂ©e Ă  l’eau, selon l’amĂ©ricain son offre est restĂ©e sans rĂ©ponse alors que selon les actionnaires de l’asse « Les actionnaires de l’ASSE tiennent Ă  faire savoir que, contrairement Ă  ce qui a pu ĂȘtre Ă©crit dans la presse, ils n’ont reçu Ă  ce jour aucune offre ferme de rachat du club. Les discussions se poursuivent activement avec plusieurs candidats repreneurs via KPMG.

Les actionnaires rappellent que leur volontĂ© de cession du club est irrĂ©vocable et qu'elle ira Ă  son terme. Leur seul souci est la pĂ©rennitĂ© de l’institution avec une excellente Ă©quipe de Direction gĂ©rĂ©e par JF Soucasse, LoĂŻc Perrin et Laurent Batlles pour rĂ©ussir une belle saison sportive. Ce qui reste la prioritĂ© des prioritĂ©s pour tous ceux qui aiment les Verts.

Janvier 2023

L'ASSE est relĂ©gable en ligue 2 et voit son avenir grandement menacĂ©. Un mercato XXL est effectuĂ©, suffisant pour sauver le duo Romeyer-Caiazzo d'une relĂ©gation dont le club ne pourrait peut-ĂȘtre jamais se relever ?

Crédit photo : asse.fr

error: Ce contenu est protégé !!
P