Accueil » 📢 Jean-Louis Gasset : « On sait que Paris a l’effectif pour gagner les quatre titres nationaux ! »
Actualité

📢 Jean-Louis Gasset : « On sait que Paris a l’effectif pour gagner les quatre titres nationaux ! »

Jean-Louis Gasset n’a pas fait de mystère sur le style qu’il comptait employer Ă  Paris. Conscient de la diffĂ©rence de niveau entre le PSG et l’ASSE, il annonce que plus les minutes passeront, plus les Verts auront un coup Ă  jouer… Extraits de sa confĂ©rence de presse.

« La trĂŞve a Ă©tĂ© un peu plus compliquĂ©e que prĂ©vue, finalement. On aurait aimĂ© travailler les automatismes offensifs mais Wahbi (Khazri) Ă©tait sĂ©lection et RĂ©my (Cabella) s’est fait mal au genou. Alors on a essayĂ© de travailler sur les groupes de joueurs qui Ă©taient prĂ©sents.

On sait la difficultĂ© d’aller jouer au Parc des Princes. On va sĂ»rement courir après le ballon car Paris a souvent la possession. On va ĂŞtre dans la peau de l’outisder, il va falloir faire un match presque parfait pour rĂ©colter un bon rĂ©sultat. Ça serait une sacrĂ©e performance de rester invaincus après ce match. Saint-Étienne visera un troisième match sans prendre de but et, en face, il y a une Ă©quipe qui a dĂ©jĂ  marquĂ© 17 buts depuis le dĂ©but de saison. Avec son quatuor offensif hors-norme et plusieurs jeunes très intĂ©ressants, on sait que Paris a l’effectif pour gagner les quatre titres nationaux peu importe l’Ă©quipe alignĂ©e mais ils ont aussi des Ă©chĂ©ances importantes qui arrivent en Coupe d’Europe. Si on a le bon Ă©tat d’esprit et qu’on exploite bien les 30% de possession qu’on aura, on pourra faire quelque chose.
L’Ă©quipe qui dĂ©butera le match pour Paris va tout faire pour plier le match le plus vite possible. Ils vont partir le pied au plancher, il va falloir rĂ©sister et ensuite les faire douter. Plus le temps passera, plus ils penseront au match qui les attend mardi Ă  Liverpool. Sur ce match, le temps sera notre ami. Bien sĂ»r, je prĂ©fèrerais avoir le ballon mais Paris ne va pas ĂŞtre d’accord. Alors quand vous ne l’avez pas, il faut s’organiser pour le rĂ©cupĂ©rer et contrer.
J’espère que Paris ne sera pas Ă  100% car ils sont injouables dans ces conditions. Ils sont capables de rester invaincus pendant 38 matches. Mais s’ils sont fatiguĂ©s ou qu’ils ont la tĂŞte ailleurs, on aura une chance si, de notre cĂ´tĂ©, on est Ă  110%.

Pour le moment, comme Thomas Tuchel, je fais partie des entraĂ®neurs qui cherchent la bonne formule. Je communique avec mon staff, nous avons des rĂ©unions et je vois les joueurs mais il faut savoir ĂŞtre patient avec les joueurs. La dernière saison de RĂ©my Cabella en est la preuve. Quoi qu’il soit, je ne veux pas que l’Ă©quipe soit pessimiste sur son dĂ©but de saison. Aujourd’hui, si on avait deux points de plus, tout le monde dirait que Saint-Étienne fait une bonne entame de championnat. Ces deux points, on les aurait eus si on avait bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un penalty ou qu’on ne nous avait pas refusĂ© un but sur hors-jeu contre Amiens. »

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite