24 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
Actualité

📚 LĂ©gende des Verts : Les 10 ans du chef d’Ɠuvre de Christophe Galtier

histoire

3 novembre 2012

Paris SG-ASSE 1-2

Les 10 ans du chef d’Ɠuvre de Christophe Galtier

 

 UNE RENCONTRE DESEQUILIBREE ?

Le 3 novembre 2012, l’ASSE de Christophe Galtier se rend au Parc des Princes dĂ©fier l’armada du Paris SG entraĂźnĂ© par Carlo Ancellotti pour le compte de la 11e journĂ©e du championnat. Bien qu’invaincus et leaders, les Parisiens ne dominent pas outragement la L1 avec seulement 6 victoires et 4 matchs nuls depuis le dĂ©but de la saison. Pour l’instant, ils s’en remettent surtout Ă  leurs individualitĂ©s comme Zlatan Ibrahimovic, Tiago Silva, Javier Pastore ou Blaise Matuidi.

De leur cĂŽtĂ©, les Verts font un parcours prometteurs et ils occupent une 5e place mĂ©ritĂ©e mais Ă  sept points des Parisiens. AprĂšs un retard Ă  l’allumage et 3 dĂ©faites lors des 5 premiĂšres journĂ©es, ils n’ont plus perdu. MĂȘme si leur tĂąche peut paraitre ardue (le PSG version qatari  n’a pas encore connu la dĂ©faite au Parc des Princes), ils ont l’idĂ©e de tenter un coup pour surprendre leurs adversaires. En fait, ce sont les deux meilleures dĂ©fenses du championnat qui s’affrontent ce qui signifie que si l’ASSE parvient Ă  rĂ©sister Ă  la pression que ne manquera pas d’exercer le PSG, alors tout espoir est permis.

Saint-Etienne n’est Ă©videmment pas favorite puisque dans toute son histoire, elle ne l’a emportĂ© qu’une fois dans l’antre du PSG, qui mĂȘme du temps de la domination stĂ©phanoise, Ă©tait un stade imprenable pour les hommes de Robert Herbin. Seule exception notable : 2007, oĂč les Verts de Pascal Feindouno, Ilan et Gomis Ă©taient venus chercher l’unique victoire stĂ©phanoise Ă  ce jour.

ILAN ( but) - PSG / St Etienne - 25.02.2007 - 26eme journee de Ligue 1 - Photo : Philippe Perusseau / Icon Sport

LA SURPRISE DE CHRISTOPHE GALTIER

Christophe Galtier n’aborde pas ce match dans les meilleures dispositions. Son meilleur joueur, l’attaquant Pierre-Emerick Aubameyang n’est toujours pas remis de sa blessure Ă  la cuisse gauche contractĂ©e face Ă  Rennes le 26 octobre (2-0). Il n’était d’ailleurs pas sur la feuille de match pour le huitiĂšme de finale de la coupe de la ligue Ă  Sochaux en milieu de semaine oĂč l’ASSE Ă©tait allĂ©e chercher une brillante qualification (3-0). MĂȘme s’il peut jouer contre le PSG, le staff mĂ©dical ne pense pas qu’il soit en mesure de tenir plus d’une heure. Alors, faire dĂ©buter l’attaquant gabonais ou le faire entrer en cours de match ?

L’entraĂźneur stĂ©phanois a tranchĂ© et il doit prendre toutes les prĂ©cautions d’usage pour l’annoncer Ă  Aubameyang. Il a, en effet, dĂ©cidĂ© de le mettre sur le banc de touche ce qui ne peut qu’attrister le jeune attaquant qui s’était fait une joie de jouer Ă  Paris. On dit mĂȘme qu’il a fondu en larmes. MĂȘme blessĂ©, il ne s’imaginait pas ne pas ĂȘtre alignĂ© d’entrĂ©e et il avait invitĂ© toute sa famille et amis au Parc des Princes. L’intendant FrĂ©dĂ©ric Emile avait dĂ» acheter un grand nombre de places supplĂ©mentaires pour satisfaire toutes les demandes de joueurs et notamment celles d’Aubameyang. Pour faire passer la dĂ©ception, Christophe Galtier a appelĂ© le pĂšre du Gabonais pour lui faire part de sa dĂ©cision et lui a suggĂ©rĂ© de parler Ă  son fils pour que celui-ci reste motivĂ©.

A lire Ă©galement :  đŸ’„ Dossier Mercato : Une stratĂ©gie de recrutement Ă  faire Ă©voluer ?
Pierre Emerick AUBAMEYANG

UNE LECON DE FOOTBALL

L’équipe stĂ©phanoise alignĂ©e d’entrĂ©e de jeu suit scrupuleusement les consignes de son staff et les duels sont disputĂ©s surtout ceux entre Mustapha Bayal Sall et Ibrahimovic qui a trouvĂ© du rĂ©pondant en face de lui. Le Paris SG connaĂźt un premier coup dur avec la sortie prĂ©maturĂ©e sur blessure de Blaise Matuidi remplacĂ©e par Mathieu Bodmer (30e). Les Parisiens ont bien plusieurs situations chaudes devant les buts de StĂ©phane Ruffier qu’ils nĂ©gocient mal, en particulier un face-Ă -face perdu par le SuĂ©dois face au portier stĂ©phanois mais pour autant, on ne peut pas dire que le 0-0 acquis Ă  la mi-temps soit immĂ©ritĂ©e. Les Verts ont tenu la dragĂ©e haute aux stars de la capitale qui sont Ă  la recherche de solutions pour remporter ce match.

Choc Zlatan Ibrahimovic / Stephane RUFFIER - 03.11.2012 - PSG / Saint Etienne - 11eme journee de Ligue 1 - Photo : Fred Porcu / Icon Sport

Comme prĂ©vu, Aubameyang entre Ă  la place de Romain Hamouma Ă  la 52e minute. Il Ă©tait comme un lion en cage dans l’attente du feu vert de Christophe Galtier et autant dire qu’il a envie de tout casser. Pour se venger, il va faire vivre Ă  cauchemar sur le cĂŽtĂ© Ă  Van der Wiel. Il ne lui faut, en effet, que trois minutes pour dĂ©border cĂŽtĂ© gauche de la surface de rĂ©paration parisienne et obliger le dĂ©fenseur Mamadou Sakho Ă  tacler le centre du Gabonais dans ses propres filets (0-1). Pire Ă  la 69e minute, Ă  la suite d’une longue ouverture, Ibrahimovic vient percuter StĂ©phane Ruffier, son pied haut en plein sur la poitrine du gardien. L’arbitre n’hĂ©site pas une seconde et dĂ©cide d’exclure le SuĂ©dois pour ce geste dangereux. A la 73e minute, Alejandro Alonso intercepte un ballon au milieu de terrain et sert sur un plateau Aubameyang qui crucifie Sirigu impuissant (2-0). La rĂ©duction du score par Hoareau n’a pour seule consĂ©quence que de rendre la fin de match plus stressante mais elle n’empĂȘche pas les Verts de repartir avec une victoire qui n’a de rien d’un scandale.

ET FINALEMENT


Extrait du journal L'Equipe du 4 novembre 2012

Aubameyang a Ă©tĂ© obligĂ© de ronger son frein toute la premiĂšre mi-temps. Il s’est consolĂ© en Ă©tant l’homme du match puisqu’il a Ă©tĂ© Ă  l’initiative du but contre son camp et l’auteur du second but. Il ne peut que reconnaitre la maestria de Christophe Galtier qui a su l’utiliser au mieux de ses capacitĂ©s du moment. Carlo Ancellotti, qui est un top coach, n’a pu qu’apprĂ©cier en fin connaisseur le coup de gĂ©nie proposĂ© par l’entraĂźneur français. Ainsi sur ce match, il n’est pas injuste de dire qu’il a trouvĂ© son digne hĂ©ritier.  Ils se partageront d’ailleurs en fin de saison le trophĂ©e de meilleur entraĂźneur du championnat de France.

But Pierre Emerick Aubameyang - 03.11.2012 - PSG / Saint Etienne - 11eme journee de Ligue 1 - Photo

 

Le résumé de ce match légendaire avec notre partenaire ASSE Memories à visionner sur la plateforme Youtube

Article rédigé par Albert Pilia

error: Ce contenu est protégé !!
P