18 mai 2022
Actualité

💥 Mercato : Pascal Dupraz sur le départ et plusieurs noms pour lui succéder !

Laurent BATTLES, headcoach of Troyes during the Ligue 2 match between Lorient and Troyes on October 26, 2019 in Lorient, France. (Photo by Vincent Michel/Icon Sport) - Laurent BATTLES - Stade du Moustoir - Lorient (France)

Pascal Dupraz restera-t-il à St-Etienne à l'issue de la saison actuelle ? Rien n'est mois sûr. Le club se prépare au mieux à entamer un virage à 180 degrés afin d'exister en Ligue 1, et au pire à repartir avec des hommes neufs capables de faire remonter les Verts en Ligue 1. Pour le premier scénario comme pour le second, l'entraîneur savoyard ne semble pas le favori.

Le journal L'Equipe fait ce matin un tour de France des clubs afin d'évoquer la situation des entraîneurs de Ligue 1. Arrivé en décembre dernier en remplacement de Claude Puel, Pascal Dupraz rêvait de maintenir au plus vite l'ASSE et de fêter cet exploit dans un kop de Geoffroy Guichard à l'occasion de la venue de Reims... Samedi, le haut-savoyard sera bien à Geoffroy Guichard, mais plutôt sur le bord du terrain. Le maintien n'est pas encore acquis et pire, la douleur des supporters (et la sienne) pourrait se poursuivre jusqu'aux barrages qui semblent se profiler pour des Verts qui seraient déjà miraculés s'ils y participaient !

Pascal Dupraz, qui a profité de l'embellie stéphanoise il y a quelques mois, pour mettre la pression sur les dirigeants de l'ASSE afin qu'ils le prolongent, devra donc attendre la fin de l'exercice actuel pour savoir de quoi son avenir sera fait. Malgré ce discours de façade, il semblerait toutefois que la décision soit prise, ou tout du moins qu'une tendance claire se dessine : Loïc Perrin ne semble pas favorable au maintien à son poste du coach haut-savoyard.

Pascal Dupraz, meneur d'homme convaincant, n'a pas, à ce jour, convaincu les dirigeants stéphanois de sa capacité à faire rebondir une ASSE malade, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2. Ces derniers semblent convaincus que le club doit entamer un nouveau cycle qui doit le ramener dans des eaux plus calmes. Le départ de plus de la moitié de l'effectif devrait donc se conjuguer avec l'arrivée d'un entraîneur au regard neuf, capable de reconstruire un édifice abîmé et rentrant dans les cordes de l'ASSE financièrement. Pour cela, le budget des Verts se situerait entre 60 et 130 000 euros par mois. De quoi attirer un coach aux épaules suffisamment solides pour se muer en bâtisseur et reconstruire les fondations d'une ASSE bien malade.

Parmi les hommes dont le nom a déjà été évoqué, Laurent Battles apparaît comme la solution privilégiée par Loïc Perrin qui, selon les informations de L'Equipe, a rencontré l'ancien coach de la réserve il y a peu à l'occasion d'un match avec le Variétés Club de France contre les pompiers d’Aubenas, le 18 avril. Une rencontre sous forme de co-voiturage qui a permis de rappeler à Laurent Battles que le board stéphanois s'est engagé auprès de Dupraz à ne pas démarcher de coach avant le 30 mai prochain. Cela n'empêche pas d'avoir des idées et d'échanger...

Hier encore, Laurent Battles voyait d'un mauvais œil un retour à l'ASSE alors que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo en sont toujours les présidents. Parmi les épisodes qui ne sont pas passés, la nomination de Julien Sablé comme coach intérimaire après le départ d'Oscar Garcia alors que Battles était par les diplômes qu'il était en passe d'obtenir et l'expérience qu'il avait accumulée auprès de Galtier, un intérimaire (voire davantage) en puissance. Depuis, Caïazzo et Romeyer ont pris du recul, ce qui pourrait rassurer le toulousain. Par ailleurs, autre donnée non négligeable, la famille de Laurent Battles se paît à Veauche, y est installée professionnellement, et ne souhaite pas en partir...

Laurent BATTLES, headcoach of Troyes during the Ligue 2 match between Lorient and Troyes on October 26, 2019 in Lorient, France. (Photo by Vincent Michel/Icon Sport)

Michel Der Zakarian en seconde position ?

L'Equipe du jour complète : "En cas de départ de Dupraz, Batlles deviendrait l’option numéro 1 mais l’affaire est donc, là aussi, loin d’être pliée. C’est pour cette raison que le nom de Michel Der Zakarian (59 ans), au moins, est également avancé. Mais le Franco-Arménien doit encore une année de contrat à Brest (plus une troisième en option) et Saint-Étienne ne disposera pas d’une enveloppe très importante pour se payer un nouvel entraîneur."

Michel DER ZAKARIAN (Entraineur Brest SB29) during the Ligue 1 Uber Eats match between Brest and Monaco at Stade Francis Le Ble on October 31, 2021 in Brest, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Michel DER ZAKARIAN - Stade Francis-Le-Blé - Brest (France)

 

Une chose est sur le prochain chantier de l'AS Saint-Etienne sera de trouver son prochain coach. Pour une nouvelle saison à lutter pour le maintien ou pour tenter de remonter en Ligue 1 ? C'est aujourd'hui toute la question qui se pose. Une question qui sera réglée d'ici la fin du mois...

P