22 mars 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

👥 BASTIA - ASSE : Le XI des joueurs passés par les 2 équipes

Johnny Rep of Saint Etienne during the French national cup final match between Bastia and St Etienne at Parc des Princes, Paris, France, on June 13, 1981. (photo by Michel Barrault / Onze / Icon Sport)

Pour le compte de la 21ème journée de Ligue 2, l'AS Saint-Étienne se déplace à Furiani pour affronter le Sporting Club de Bastia. Nous vous proposons ici notre XI des joueurs/entraineurs ayant porté les deux maillots au cours de leur carrière. Une formation en 4-2-3-1.

Gardien : Gilbert Ceccarelli

Ce gardien de but originaire de Marseille a commencé sa carrière à l'AS Mazargues où il reste 2 ans. Il part ensuite pour L'ASSE, d'abord en réserve puis en 1984 il entre dans le groupe professionnel. Gardien remplaçant, il part à Bastia afin de trouver du temps de jeu. Il y joue 3 saisons complètes avant de revenir à Sainté en 1989 où il obtient enfin une place de titulaire mais ça ne sera que temporaire. Un an plus tard,Joseph-Antoine Bell s'impose dans le but stéphanois, et relègue Ceccarelli sur le banc. Cela provoque son départ à l'Olympique d'Alès où il joue pendant 3 ans. Il termine finalement sa carrière à l'ASSE en tant que numéro 2. Il se reconverti ensuite en tant qu'entraineur des gardiens, notamment au PFC entre 2014 et 2016.

Latéral droit : Christophe Deguerville

Originaire de Villeneuve la Garenne, Christophe Deguerville a été formé à l'ASSE et y a joué 231 matchs en 9 saisons. Il s'engage ensuite chez le rival lyonnais iù il reste 2 ans avant de s'envoler pour la Corse. À Bastia, il dépasse la barre des 100 matchs disputés en bleu et blanc (119). Il y dispute une finale de Coupe de France en 2003, avant de revenir l'été suivant à Sainté et y terminer sa carrière professionnelle. Il poursuit ensuite sa carrière, mais en amateur.

Défenseur central : Zoumana Camara

"Papus" de son surnom, intègre le centre de formation de Saint-Etienne en 1995. Rapidement intégré dans le groupe pro, il est convoité par l'Inter Milan où il signe pour 1M d'euros en 1998. Prêté à l'Empoli puis à Bastia où il joue 31 matchs, il n'a jamais véritablement convaincu chez les Nerazzuri. Après son aventure italienne, il revient en France, d'abord à Marseille et Lens (qui le prête à Leeds), puis dans le Forez en 2004. Il y devient titulaire indiscuptable grâce à ses excellentes performances. En 2007 son objectif est de s'engager au PSG, s'engage alors un bras de fer avec les dirigeants stéphanois, qui débouchera sur son transfert. Il finit sa carrière en 2015 mais le PSG décide de le désigner entraineur adjoint de Laurent Blanc pour la saison suivante.

Zoumana CAMARA - Toulouse FC / AS St Etienne - 01.04.2007 - 30 eme journée L1. 2006-07.
Photo: Manuel Blondeau / Icon Sport

Défenseur central : Patrick Moreau

Formé aux Racing Club de France , il fait ses débuts en Division 1 à Saint-Etienne en 1992 où il reste pendant près de 4 ans. en 1996 il participe aux Jeux Olympiques avec les Bleus, et la même année il est transféré à Bastia. En Corse, il joue 199 matchs et remporte une Coupe Intertoto en 1997. Il devient un cadre et récupère le brassard de capitaine. Il est prêté succéssivement à Metz, puis à Nancy. En 2005, il s'engage à Chateauroux où il termine sa carrière. Il est actuellement entraineur des U17 Stéphanois.

Latéral gauche : Sébastien Perez

Lui aussi formé chez les verts, Sébastien Pérez découvre la Ligue 1 à 20 ans. Polyvalent,  il peut jouer défenseur central, latéral droit, latéral gauche ou encore milieu. Il s'engage pour Bastia après 3 années passées dans le Forez. Il y joue 90 matchs, marque 12 buts et remporte une coupe Intertoto. Il a également vécu plusieurs expériences à l'étranger :  à Blackburn et à Galatasaray où il gagne le championnat turque.  Passé également par l'OM où il dispute 95 matchs, puis par l'AS Aixoise ou il conclut sa carrière en 2008. En mars 2012 Sébastien Pérez est nommé directeur sportif de Dijon puis fait son retour dans le club olympien en 2017? en tant que responsable de la cellule de recrutement.

Sentinelle : Julien Sablé

Pur produit du centre de formation stéphanois, Julien Sablé a connu dans sa carrière, 2 montées en L1. Il prend du gallon au fur et à mesure des saisons dans le club stéphanois, jusqu'à devenir capitaine au début des années 2000. Il a dépassé les 300 matchs disputés en Vert (312). Il s'engage ensuite à Lens puis à Nice. Il s'en va ensuite à Bastia en 2012 et y dispute 49 matchs. Il met un terme à sa carrière en 2014. Il se reconvertit rapidement à l'ASSE, devient entraineur des U15, puis de l'équipe réseve l'année suivante. Julien Sablé a même assuré à 2 reprises l'interim de l'équipe première. Il est actuellement entraineur adjoint de Didier Digard à l'OGC Nice.

Julien SABLE (ST ETIENNE) during the Ligue 1 match between Lille and Saint Etienne on october 30, 2004 in Lille, France. (photo by Renad Eric / Onze / Icon Sport)

Sentinelle : Lubomir Moravcik

Lubo à fait ses classes au Plastika Nitra, club d'une petite cité ouvrière en Tchéquoslovaquie. L'ASSE le repère et le fait venir à l'été 1990, juste avant la Coupe du Monde. Après un Mondial réussi malgré une expulsion en quart de finale, il intègre donc l'équipe stéphanoise. Les supporters stéphanois découvrent alors un joueur exceptionnel : Moravčík est non seulement un meneur de jeu doué et inspiré, mais en plus son caractère bien trempé fait de lui un leader naturel du groupe. Placé en numéro 10 , il suscite rapidement l'intérêt de certains clubs comme Auxerre ou l'OM. Les supporters tentent de l'empêcher de partir. Il quitte finalement le club en 1996 et prend la direction de l'Ile de Beauté. Il porte durant deux saisons les couleurs corses (1996-1998), faisant toujours partie des valeurs sûres du championnat de France. Il y joue 33 matchs et inscrit 8 buts. Il s'engage ensuite en Allemagne au  MSV Duisbourg mais n'y reste que 3 mois. Il s'envole pour l'Ecosse et rejoint le Celtic Glasgow où il joue pendant 4 ans (32 buts) et remporte le championnat d'Ecosse à 2 reprises (2001 et 2002). Il remporte également 2 Coupes de la Ligue écossaise et la Coupe d'Écosse. Il finit sa carrière au Japon au JEF United Ichihara en 2002.

A lire également :  🗣 Régis Brouard (Bastia) : "Je crois qu'ils ont cru trop vite qu'ils avaient gagné en ayant marqué ce 2ème but" - ASSE

Meneur de jeu : Jean-Francois Larios

Jean-François Larios commence le football au FA Bourbaki de Pau puis rejoint un autre club palois la Jeanne d'Arc Le Béarn. Formé à l'AS Saint- Étienne, il remporte avec les Verts 3 championnats de France en 1975, 1976 et 1981. Il est prêté lors de la saison 1977/78 à Bastia, où il dispute la finale de la Coupe de l'UEFA. Brillant jusqu'en 1982 avec les Verts, il est meilleur joueur de l'année 1980 par ses pairs et les journalistes. À cette époque, il est approché par le Real Madrid, mais le Président Roger Rocher, garde discrètement la proposition au fond d'un de ces tiroirs. En 1983 l'international Francais s'engage à l'Atlético de Madrid mais se blesse, il ne joue aucun match et fait ses valises direction le Canada où il rejoint le Manic Montréal. Il y reste seulement 2 mois avant de s'engager Neutchâtel où il se blesse. Il fait donc son retour en France et retrouve Robert Herin à Lyon qui est descendu en 2ème division. Il prend ensuite la direction de Strasbourg qui connait une relégation à la fin de la saison. Il finit sa carrière à Nice et Montpellier.

Jean Francois Larios of Saint Etienne during the Final French Cup match between Paris Saint Gemain and AS Saint Etienne, at Parc des Princes, Paris, France on 15th May 1982 ( Photo by Gerard Bedeau / Onze / Icon Sport )

 

Avant-centre : Rachid Mekhloufi

La légende algérienne a fait ses débuts au club de l'USM Sétif anciennement Union Sportive Franco-Musulmane de Sétif .En 1954, à l’âge de 18 ans, et sur conseils de Jean Snella, il est approché par les recruteurs de l'ASSE qui lui font signer son premier contrat professionnel. Chez les Verts, il dispute 335 matchs et inscrit 150 buts. Il porte quatre fois le maillot de l'équipe de France A entre 1956 et 1957. Le 14 juillet 1957, à Buenos Aires, il est également sacré champion du monde avec l’équipe de France militaire. En 1962 il part au Servette de Genève car à l'issue de la Guerre d'Algérie, il ne peut pas revenir dans l'immédiat sur le territoire français. Sa carrière stéphanoise se poursuit jusqu’en 1968 ; il la conclut en marquant les 2 buts de la victoire en finale de la Coupe de France qui permet aux Verts d’obtenir leur premier doublé Coupe-championnat. Bastia le recrute en 1968. Il y devient entraîneur-joueur en 1969. Il abandonne ensuite sa carrière de joueur pour devenir sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Il est même brièvement président de la fédération algérienne.

Ailier droit : Johnny Rep

L'attaquant hollandais démarre sa carrière à l'Ajax en 1971 aux côtés de Johan Cruyff et Johan Neeskens, il réalise le triplé Coupe – Championnat – Coupe d’Europe des Clubs Champions (C1) en 1972. L’année suivante, il remporte une nouvelle C1 avec l’Ajax en marquant le but vainqueur en finale, contre la Juventus. Il s'engage avec le Valencia CF en 1975, après avoir tout gagné avec son club formateur où en 69 matchs il marque 25 buts. Alors qu'il est convoité par le Real de Madrid il s'engage pour Bastia ou il est finaliste de la coupe d'Europe 1978. Élu meilleur joueur étranger du championnat, il quitte la Corse à l’intersaison 1979 pour rejoindre l'AS Saint-Étienne, en même temps que Michel Platini. Il y retrouve son ancien coéquipier bastiais Jean-François Larios. Dans le Forez, il inscrit 61 buts en 178 matchs. L'attaquant néerlandais revient dans son pays en signant d'abord aux PEC Zwolle, à Feyenoord Rotterdam puis HFC Haarlem son dernier club. Dans une interview au magazine So Foot en 2015, il déclare être toujours très attaché à Saint-Étienne et qu'il n'aurait probablement pas quitté le club sans les déboires juridiques.

Newcastle United's Allan Saint-Maximin scores their side's first goal of the game during the Premier League match at the Molineux Stadium, Wolverhampton. Picture date: Sunday August 28, 2022. - Photo by Icon sport

Ailier gauche : Allan Saint-Maximin

Saint-Max' est entré dans l''histoire de l'ASSE en devenant le plus jeune joueur à entré en cours de match : 16 ans et 5 mois. Allan Saint- Maximin était déjà très précoce à cette époque, il est auteur de 17 matchs avec les Verts avant que l'AS Monaco ne s'intéresse à lui et l'achète pour 5M d'euros. Prêter d'abord à Hanovre, il est dans le collimateur de son entraineur à cause de son investissement. De nouveau prêté mais cette fois-ci à Bastia, l'attaquant réalise une saison pleine sans pouvoir éviter la relégation du club en L2. Le 8 aout 2017, il s'engage à Nice pour 10M d'euros, Patrcik Vieira le prend rapidement sous son aile pour combler certains départs importants. Aujourd'hui à Newcastle , il monte en puissance et montre toutes ses qualités de dribble, de percussions ou de vitesse.

Article signé Vincent Bouchardy

error: Ce contenu est protégé !!
P