21 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
Actualité

🏟 ASSE - ANNECY dans le Top 15 des affluences de la saison en L2

La belle victoire des Verts ce samedi dans leur chaudron peut en rĂ©alitĂ© ĂȘtre vue comme une double victoire. La victoire sportive Ă©videment, celle d’un groupe et de son coach, qui leur permettent de remonter Ă  la 18Ăšme place du championnat. Mais c’est Ă©galement une victoire des retrouvailles entre l’équipe et son public.

Les Verts et les supporters s’étaient quittĂ©s une semaine plutĂŽt trĂšs frustrĂ©s, Ă  la sortie d’une cruelle dĂ©faite dans les arrĂȘts de jeu face Ă  Sochaux. Pourtant tout avait bien commencĂ©. Le boycott lancĂ© par 4 groupes de supporters avait Ă©tĂ© levĂ© Ă  l’issue d’un vote populaire avant la rencontre. Les Verts croyaient tenir enfin une victoire Ă  domicile devant leur Kops (avec leurs groupes) jusqu’à la 88Ăšme minute avant que tout s’écroule. 

Si les supporters stéphanois se sont toujours déplacés en masse à l'extérieur depuis le début de saison, aidant les équipes à domicile à réaliser de belles affluences, c'est plus compliqué à domicile avec plusieurs rendez-vous manqués.

Un début de saison mouvementé à domicile

En milieu de semaine, quelques 250 supporters des Verts avaient fait le déplacement en Corse pour encourager Sainté à Bastia. Défaite 2/0. Encore un rendez-vous manqué. 

En rĂ©alitĂ©, cette rĂ©ception d’Annecy Ă©tait trĂšs importante de ce point de vue aussi. Il faut dire que depuis le dĂ©but de saison, les joueurs stĂ©phanois ont une histoire un peu compliquĂ© avec les supporters Ă  domicile. 

AprĂšs 4 matchs Ă  huis-clos total, Geoffroy-Guichard avait rĂ©ouvert ses portes Ă  une partie des supporters (Kop Sud toujours fermĂ©) au dĂ©but du mois d’octobre. Mais tout ne s’était pas passĂ© comme prĂ©vu avec l’affaire des tambours (arrivĂ©s trop tard au stade et refusĂ©e Ă  l’entrĂ©e). Pour ce rendez-vous face Ă  Grenoble, quelques 22.959 supporters avaient rĂ©pondu prĂ©sents. La 3Ăšme meilleure affluence de L2 jusqu’à prĂ©sent. Mais les Magic Fans avaient dĂ©cidĂ© de quitter le stade avant mĂȘme le dĂ©but de la rencontre, n’ayant pas l’intĂ©gralitĂ© de leur matos et s’estimant lĂ©sĂ©. 

Le match suivant face au Paris FC fut donc l’occasion du vĂ©ritable retour des Magic dans leur Kop Nord. Son alterĂ©go d’en face, lui, Ă©tait toujours fermĂ©, pour un dernier match. Affluence ? 18.412 spectateurs. 

Illustration during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Rodez at Stade Geoffroy-Guichard on November 12, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

S’étaient ensuite enchainĂ© deux rĂ©ceptions de Rodez en l’espace de 2 semaines Ă  Geoffroy-Guichard, avec Ă  la clĂ© deux rĂ©sultats nĂ©gatifs : une Ă©limination aux tirs aux buts en Coupe de France devant 17.085 spectateurs, puis une dĂ©faite cinglante (0-2) en L2 devant 19.743 spectateurs. Aux alentours de la 70Ăšme minute de ce match d’ailleurs, les deux Kops s’étaient tĂ», les Magic Fans appelant eux Ă  quitter le stade Ă  leurs cĂŽtĂ©s. 

Une maniĂšre assez symbolique de dire au revoir Ă  son Ă©quipe et son club avant de se mettre en pause, Coupe du Monde oblige.

Un boycott qui a pu diviser

En dĂ©cembre, Ă  la reprise du championnat, 4 groupes de supporters donc avaient appelĂ© Ă  boycottĂ© la rĂ©ception de Caen le 30 dĂ©cembre. En revanche, Magic Fans, Green Angels, USS et IndĂ©pendantistes, avaient appelĂ© Ă  continuer Ă  se dĂ©placer en masse pour encourager son Ă©quipe Ă  l’extĂ©rieur (ces dĂ©placements ne produisant aucuns bĂ©nĂ©fices financiers pour les actionnaires). 

A lire Ă©galement :  đŸ“œ Les buts stĂ©phanois de la rĂ©serve en images !

Ainsi face Ă  Caen, seulement 14.785 spectateurs avaient garnis les tribunes de Geoffroy. Avant mĂȘme le coup d’envoi de la rencontre, un nouveau communiquĂ© avait Ă©tĂ© publiĂ© annonçant un nouveau boycott, cette fois pour la rĂ©ception de Laval. Affluence au final : 13.603. Et rebelote, les groupes appelaient Ă  un nouveau boycott face Ă  Sochaux.

Mais entre temps, et voyant que le sujet du boycott commençait Ă  diviser certains supporters, parfois mĂȘme au sein des groupes, ces derniers ont dĂ©cidĂ© d’organiser un rassemblement avant la rencontre pour Ă©changer et voter sur la suite Ă  donner Ă  ce mode de protestation. Le choix avait Ă©tĂ© fait Ă  l’issue de ce rassemblement de revenir au stade : 18.041 spectateurs pour la rencontre. 

Un public extraordinaire au fin fond de la Ligue 2

Ce week-end pour la rĂ©ception d’Annecy donc, la pression Ă©tait Ă©levĂ©e sur les Ă©paules de Laurent Batlles et ses joueurs, comme ce fĂ»t le cas face Ă  Laval. Et ils ont rĂ©pondu prĂ©sents. Les supporters l’ont vu et les ont accompagnĂ©s du dĂ©but Ă  la fin dans une magnifique ambiance avec notamment un Kop Nord en Ă©bullition. Sur les rĂ©seaux sociaux d’ailleurs, de nombreux supporters d’autres clubs, notamment en L2, ont saluĂ© l’ambiance durant le match. Un public digne des plus grandes Ă©quipes et qui ne mĂ©rite pas la L2. 

Ils Ă©taient exactement 17.572 dans les travĂ©es du Chaudron. Cette affluence est la 14Ăšme de la saison en championnat. C’est la 5Ăšme Ă  Geoffroy-Guichard aprĂšs les rĂ©ceptions de Grenoble, Rodez, Paris FC et Sochaux.

Des acteurs du match subjugués

À la fin de la rencontre, ils ont Ă©tĂ© nombreux Ă  saluer l’ambiance, et notamment les adversaires. 

Laurent Guyot, entraineur annĂ©cien : « On a jouĂ© dans une ambiance exceptionnelle qu’on dĂ©couvrait et je pense que cela a une influence. »

Laurent Batlles sur la communion avec les supporters Ă  la fin du match : "C’est exactement ce que je souhaite qu’ils vivent, je l’ai vĂ©cu. J’ai vraiment envie qu’ils le vivent avec les supporters mais cela passera par les rĂ©sultats positifs. Ce soir on en a eu un mais on n’a rien fait, on veut juste sortir de cette zone. On veut travailler dans la sĂ©rĂ©nitĂ© et pour cela il faut enchainer."

Mathieu Cafaro : « C’est pas facile de jouer quand on est 20Ăšme, c’est normal. AprĂšs c’est Ă  nous aussi de faire abstraction. On a un public qui nous aide, qui nous pousse, qui est avec nous. On doit se servir de ça Ă  domicile pour engrenger le maximum de points, et il va falloir continuer Ă  le faire. »

Les 15 meilleures affluences de la saison en L2 :

  • BORDEAUX/PAU = 24.732
  • LE HAVRE/BORDEAUX = 23.055
  • ASSE/GRENOBLE = 22.959
  • BORDEAUX/SOCHAUX = 22.363
  • BORDEAUX/NIORT = 20.705
  • BORDEAUX/HAVRE = 20.569
  • ASSE/RODEZ = 19.743
  • BORDEAUX/VAFC = 19.279
  • BORDEAUX/METZ = 19.266
  • SOCHAUX/ASSE = 19.205
  • ASSE/PFC = 18.412
  • ASSE/SOCHAUX = 18.041
  • BORDEAUX/GUINGAMP = 17.609
  • ASSE/ANNECY = 17.572
  • BORDEAUX/DIJON = 17.323
error: Ce contenu est protégé !!
P