7 février 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
Actualité

🎙 JP Krasso : "Je ne sais pas comment on en est arrivĂ© Ă  cette situation lĂ  !"

17 Jean-Philippe KRASSO (asse) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Rodez at Stade Geoffroy-Guichard on November 12, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Les réactions de Jean-Philippe Krasso et Rémy Boissier, les deux capitaines de chaque camp, au micro de Margot Dumont sur Bein Sports.

Jean-Philippe Krasso (capitaine de l'ASSE) : "Je ne sais pas comment on en est arrivĂ© Ă  cette situation lĂ . On n'a pas mis les ingrĂ©dients, on s'est fait punir une fois et une 2Ăšme fois sur un coup de pied arrĂȘtĂ©... Je ne sais pas, il n'y a pas de mot je ne sais pas...

Je n'ai pas la solution. On essaye de travailler à l'entraßnement pour que ça se passe bien en match mais ça ne se passe pas bien. Je n'ai pas de solution... Ce soir, on l'a encore vu, il y a encore beaucoup beaucoup de travail.

On est des joueurs, on donne tout sur le terrain, c'est aussi pour nos familles, pour les supporters qui sont lĂ  qu'on joue. Ca nous fait pas plaisir de perdre sur le terrain comme ça. On comprend leur rĂ©action. AprĂšs, parler ça ne rĂ©sout rien je ne sais vraiment pas quelle est la solution. Il va falloir travailler pendant cette trĂȘve pour revenir beaucoup mieux parce que pour l'instant ça n'est pas ça !"

 

RĂ©my Boissier (capitaine du Rodez AF) : "Je pense que ce soir on avait plus envie. On avait envie de faire un bon match. On avait dĂ©jĂ  fait un bon match en Coupe de France. On avait Ă  cƓur de montrer ce qu'on savait faire, on a mis du cƓur, on Ă©tait bien. On savait que chez eux ça n'Ă©tait pas forcĂ©ment une force pour eux et qu'au premier corner ça allait pousser et que si on arrivait Ă  marquer le chaudron allait se retourner contre eux. C'est une choses qu'on a faite !

Je ne suis pas lĂ  pour juger les joueurs et l'Ă©tat d'esprit ou la qualitĂ© des gens de Saint-Étienne. J'ai Ă  cƓur de mener mon Ă©quipe comme j'ai envie, avec la grinta que Rodez a toujours eu par le passĂ©. On a vĂ©cu un moment difficile cette semaine (ndlr : le renvoi de Laurent Peyrelade, coach du RAF). On voit qu'on a une Ă©quipe soudĂ©e malgrĂ© tout, on l'a montrĂ© ce soir et ça fait plaisir Ă  tout le monde. C'est une victoire que l'on dĂ©diĂ© Ă  Laurent Peyrelade qui est quelqu'un d'extraordinaire. Quand on donne de l'amour on en reçoit et il n'y a pas plus Ă  dire !"

A lire Ă©galement :  Rodez viendra Ă  Saint-Etienne avec 4 absents !
error: Ce contenu est protégé !!
P