14 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live

Maîtriser la RNG : comprendre et exploiter les algorithmes des machines à sous

Alexandre S.

Qu’est-ce qui fait que les machines à sous sont équitables ? Car oui, elles le sont : il existe même une cascade d’excellentes lois ayant pour objet de le garantir.

Jadis, c’était une question mécanique. Nous avons tous le souvenir de telle scène de western durant laquelle le croupier utilise un système caché pour contrôler le tirage de la roulette. Ce type d’abus a été sanctionné et est désormais contrôlé par les Etats avec d’autant plus de force qu’il s’agit d’une fraude évidente. Aujourd’hui, au niveau des machines modernes électroniques et du jeu en ligne, comment cela se passe-t-il ? Grosso modo de la même façon, à ceci près que la clef n’est plus mécanique, mais logicielle et numérique : c’est justement ça qu’on appelle la RNG.

Le fonctionnement de la RNG

Pour faire très simple : la RNG correspond à un jet de dés numériques. Les dés n’existent pas physiquement, mais le hasard qui les régit est simple à programmer, puisqu’il ne s’agit que de probabilités. La RNG (Random Number Generator, c’est-à-dire générateur de nombres aléatoires), c’est cela : intégrer les probabilités “naturelles” d’un tirage dans un logiciel de jeu. Elle se retrouve partout, notamment dans les jeux vidéo, mais cet exemple vaut pour tous les domaines, d’où son intérêt.

Dans les jeux de casino en ligne, elle est non seulement omniprésente, mais aussi et surtout, bien sûr, essentielle : c’est elle qui fait, pour ainsi dire, tourner la roue et qui retourne les cartes.

Pas besoin d’être mathématicien pour comprendre les risques d’abus qui en découlent : c’est là que la légifération autour de la RNG est essentielle.

Comprendre les algorithmes des machines à sous

Car de ce survol technique naît naturellement une question essentielle : la RNG est-elle fiable surtout dans le cas spécifique des machines à sous en ligne ? Ou bien, pour le dire plus clairement : n’est-ce pas la porte ouverte à tous les abus ? Techniquement oui, évidemment : un logiciel n’est que ce pour quoi on le programme. Dans les faits, deux éléments viennent apporter une lumière essentielle à ce questionnement.

Tout d’abord, la réglementation. C’est assez connu, mais ça ne coûte rien de le rappeler : la RNG est extrêmement contrôlée, surtout en France, pour peu qu’il s’agisse de jeux d’argent. Là encore, sans entrer dans l’aridité des détails techniques, retenons l’essentiel : le contrôle de la RNG par l’Etat a pour but de s’assurer qu’elle reproduit parfaitement le caractère aléatoire d’une machine à sous. Une gageure pour nous autres joueurs, car un logiciel est beaucoup plus facile à contrôler qu’une mécanique et donc, paradoxalement, beaucoup plus fiable.

Le second élément est le fruit du bon sens, mais il n’est pas inutile de le rappeler. Un casino n’a aucun intérêt à décevoir ses joueurs : il lui faut, tout au contraire, les fidéliser, notamment en garantissant leur sécurité. Internet est paradoxalement un petit monde : tout s’y voit, tout s’y sait et nous savons tous comme les réputations s’y font et s’y défont.

Conclusion

Comprendre la RNG, c’est ni plus ni moins comprendre le fonctionnement des jeux informatiques, quels qu’ils soient. Si la RNG est très strictement encadrée par la loi et contrôlée, cela ne doit pas nous empêcher de la comprendre, car notre but de joueurs est de l’exploiter. Comment ? Précisément en examinant les probabilités attachées à telle ou telle machine et à en tirer nos conclusions afin de savoir mieux nous en servir. Car si un casino en ligne de qualité est toujours équitable, alors c’est que sa RNG peut être comprise et abordée d’une façon qui nous avantage.

Ce constat est certes un des fondamentaux du jeu, mais il fait aussi et surtout partie intégrante de toute stratégie menant à la victoire. Les amateurs de jeux vidéo le savent bien, mais ceux de jeux de casino l’ignorent encore souvent : un rappel ne peut donc être que bénéfique.

 

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR