8 décembre 2022
Accueil » Actualité » Ligue 2 : Saint-Etienne se relève doucement

Ligue 2 : Saint-Etienne se relève doucement

Alexandre S.
19 Leo PETROT (asse) - 23 Anthony BRIANCON (asse) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Grenoble at Stade Geoffroy-Guichard on October 1, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Relégués de Ligue 1 en mai et sanctionnés, les Verts sont seulement 18es après 10 journées de Ligue 2.

Les Stéphanois n’ont pas réussi à s’acclimater à leur nouveau terrain de jeu. ll suffit de regarder le classement et plus globalement les résultats de Ligue 2 depuis le début de la saison pour constater les difficultés des Verts.

Après 18 saisons de suite en Ligue 1, parfois à frôler le podium, Saint-Etienne a dû se résoudre à tomber au terme d’une saison éprouvante pour tout le monde : dirigeants, entraîneurs, joueurs et supporters. Le barrage perdu, fin mai, contre Auxerre (1-1, 1-1, descente aux tirs au but) fut un condensé de ce calvaire. Le match retour s’était terminé dans la cohue avec l’envahissement du terrain et des incidents. Les 3 points de pénalité infligés par la Ligue de Football Professionnel suite aux débordements n’ont été effacés qu’à la 5e journée. Il aura fallu trois matches nuls pour se retrouver à zéro…

Ensuite, le cadence s’est améliorée avec 8 points pris lors des 5 journées suivantes. Les Verts se retrouvent 18e et donc relégables avant la 11e journée (à égalité avec le dernier). Une saison avec 4 descentes et 2 montées pour s’adapter à la réforme de la Ligue 1 qui passera à 18 clubs en 2023/2024. La retrouver ne sera que plus difficile.

Sans la pénalité, les Verts seraient 13e, à neuf longueurs des deux leaders.

Meilleure attaque et pire défense

Le paradoxe est que Saint-Etienne partage la meilleure attaque avec son prochain adversaire, en conclusion de la 11e journée, Sochaux (ce lundi 10 octobre à 20h45) : 18 buts en 10 matches. Une moyenne frôlant les 2 buts par rencontre (1,8). Seulement, les Lionceaux, eux, sont troisièmes. Parce que les Verts sont aussi la pire défense. Avec déjà 19 buts encaissés, ils sont repartis sur le rythme de la saison passée (77 en 38 matches de L1).

La relégation, les jeunes et le mercato (malgré une préparation passée virtuellement en National pour des problèmes financiers) ont permis à Bordeaux, cancre de la Ligue 1 l’an passé (20e avec 91 buts encaissés) de se ressaisir et d’être en tête.

En revanche, Saint-Etienne ne parvient pas à trouver une solidité défensive. Sans surprise, les Stéphanois ont remporté les deux seuls matches sans encaisser de but : contre Bastia  (5-0, 7e)  et… Bordeaux (2-0). Deux succès à Geoffroy-Guichard, qui était encore à huis clos (6 matches de sanction dont deux avec sursis). Le retour du public dans le Chaudron (22 000 personnes) a eu lieu lors de la 10e journée contre Grenoble (2-2).

Parmi les satisfactions, la révélation de Jean-Philippe Krasso. Avec 7 buts et 3 passes, il est impliqué dans plus de la moitié des buts des Verts en ce début de saison. Au club depuis 2020, il n’avait fait que deux demi-saisons (22 matches de Ligue 1, 1 but) entrecoupées de deux prêts au Mans et à Ajaccio.

Le club n’ayant pas été vendu, les dirigeants de Saint-Etienne ont voulu rouvrir un cycle en confiant l’équipe à Laurent Battles. Le choix de se tourner vers un ancien joueur de “Sainté” (2010-2012), ayant aussi occupé plusieurs postes dans l’encadrement (2013-2019 : recrutement, entraîneur des U15 et de la réserve, adjoint de Galtier). Il connait également bien la Ligue 2 comme entraîneur puisqu’il a été champion avec Troyes en 2020.

La dernière fois que les Verts étaient tombés en Deuxième division, en 2001, ils avaient mis trois saisons pour remonter. Et cette fois ?

P