29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live

Les Amazones de l’ASSE prêtes pour le retour en Ligue 1

Alexandre S.

Après avoir été couronnées championnes de Division 2 au terme d'une saison 2022/2023 maîtrisée de bout en bout, la section féminine de l’AS Saint-Etienne s’apprête à retrouver l’élite. Depuis cinq ans, l'équipe du Forez bataille pour remonter en Ligue 1. Les Amazones avaient déjà échoué à deux reprises au pied du podium, en 2017 et 2018. En 2021, les filles avaient été promues en Ligue 1 mais par manque d’expérience du haut niveau, l’équipe de Sainté connaîtra une grande désillusion et finira à la dernière place du classement, synonyme de relégation en D2. 

Forts de leurs expériences passées, le nouvel entraîneur Laurent Mortel et les dirigeants des Verts veulent aborder cette nouvelle saison de la meilleure des manières. Le mercato estival a d’ailleurs bien commencé pour le club stéphanois qui s'est déjà attaché les services de plusieurs recrues. Avec un effectif déjà solide, l’objectif premier sera de jouer le maintien, en attendant mieux. Les Amazones devront enchaîner les bonnes performances en élite pour espérer rejoindre les grandes écuries telles que le PSG, Montpellier ou le rival lyonnais.

Saison 2022/2023 : premier titre historique pour les Amazones de l’ASSE

Depuis sa victoire en Coupe de France féminine en 2011, l’ASSE a connu des périodes de vaches maigres, à l’instar de ce qu’ont vécu leurs homologues masculins en Ligue 1 Uber Eats. Ce titre intervient, donc, à point nommé et redonne de l'espoir du côté des supporters de Geoffroy Guichard.

La capitaine Élise Legrout et ses coéquipiers ont fini l’année de la meilleure des manières en remportant leur tout premier titre de Championnes de Division 2. Premières du groupe B (56 points) devant L’Olympique de Marseille (51 points), les Amazones ont réalisé une saison accomplie. L'attaquante Cindy Caputo finit meilleure marqueuse du club (17 buts) et meilleure passeuse du championnat, à égalité avec sa collègue, Phoenitia Browne (11 passes). L’attaque de feu de l’AS Saint-Étienne a été une des grandes révélations du championnat. Mais la remontada n’aurait pas été possible sans l'apport de joueuses telles que Peyton DePriest (14 buts), Ninon Blanchard (8 buts) , Laurie Jésus (8 buts) et Anaëlle Anglais (5 buts). 

Les récentes performances des Verts de Laurent Battles auront sans doute galvanisé les Vertes, qui préparent leur remontée en ligue 1 pour la saison prochaine. La tactique de Laurent Mortel s’est avérée payante et l'équipe a appris de ces précédents échecs. En attendant la fin du mercato estival, le groupe peut déjà se reposer sur des joueuses confirmées comme la gardienne de but Yewande Balogun, Laury Jésus, Phoenitia Browne, Régina Otu ou la canadienne Alexandria Lamontagne. Les espoirs, Solène Champagnac, Louann Archier ou Faustine Bataillard, pourront aussi faire parler la poudre.

Un mercato estival déjà animé pour le club féminin de l’ASSE!  

Laurent Mortel n’a cessé de le rabâcher : si son effectif veut prétendre au maintien en élite, il faudra renforcer tous les secteurs avec des profils expérimentés. Au vu des recrutements déjà effectués, le coach des Vertes a déjà réussi son pari en attirant quatre joueuses internationales.

Viktoria Kazakevich

En provenance de Minsk, sera bien Stéphanois la saison prochaine. L’internationale biélorusse de 25 ans, qui évolue au poste de défenseure centrale, est une joueuse chevronnée qui va renforcer le secteur défensif. 

Au cours de sa carrière, la défenseure a aussi foulé les pelouses de seconde division du championnat espagnol. Le football est hissé au rang de culture dominante et le supportérisme donne constamment lieu à des paris sportifs en grand nombre et son passage au Club Peluqueteria Mixta Friol (CPM Friol) fut sa première expérience hors de son pays natal. Malgré le niveau assez faible de la Segunda Federacion FUTFEM, Viktoria a réussi à se faire une place dans l'effectif en enchaînant les matches de bonne facture. Après son départ, le club espagnol de Friol est malheureusement relégué en troisième division. 

Sarah Klotz 

C’est une joueuse internationale autrichienne qui joue au poste de défenseure. Débarquée du club suisse FC Lucerne, la joueuse à l’expérience du championnat helvète et a déjà disputé des matchs de Ligue des Champions avec le FC Bâle. Elle sera sans doute la pierre angulaire de la défense des verts la saison prochaine.

Amanda Mbadi 

D’origine nigériane, c'est une joueuse internationale qui arrive en provenance du club suisse de Grand Genève FC. La milieu défensif qui a aussi évolué dans le club d’Évian Thonon Gaillard, formera la charnière centrale du milieu avec sa compatriote Regina Otu. 

 Kristen Scott fut sélectionnée en 41ème position de la Draft NWSL (National Women Soccer League) par les Orlando Pride en 2023. À la recherche de nouvelles sensations, la joueuse a finalement décidé de faire ses valises pour le championnat de Ligue 1. Son profil de numéro 9 permettra à l'équipe des Vertes de s'en servir comme point d'appui pour les relances aériennes.

L’effectif des Amazones de Laurent Mortel paraît bien équipé pour cette prochaine échéance tant attendue du peuple vert. Remontées à bloc, elles ne seront pas là pour faire de la figuration et tenteront le tout pour le tout pour se maintenir dans l’élite.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR