24 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Bulletin de notes

👍👎 Troyes - ASSE : Tops / Flops de la rencontre !

Les hommes de Laurent Batlles enchaînaient un troisième déplacement de suite. Après deux victoires à Caen et Concarneau, les Verts voulaient faire la passe de trois. Voici les tops et flops de la rencontre.

| Stade de l'Aube | samedi 30 septembre 2023-15:00
ES Troyes AC
ES Troyes AC
d n n d d
0 : 1
Match terminé
AS St-Etienne
AS St-Etienne
v n n v v
A. Moueffek
90'+3'

En ouverture de la 9eme journée de Ligue 2 BKT, l’ASSE se déplace à Troyes. L’ancien club de Laurent Batlles vit un début de saison compliqué avec seulement une victoire au compteur et une seizième place. L’occasion pour les stéphanois de continuer leur série positive et ainsi confirmer leur remontée au classement.

Pour son retour au stade de l’Aube, Laurent Batlles décide d’effectuer un seul changement dans son onze de départ en titularisant Sissoko à la place de Charbonnier. Au cours d’un premier quart d’heure plutôt enlevé, Stéphane Diarra se procure les deux premières actions stéphanoises. Les troyens réagissent très bien avec deux premières frappes consécutives qui ont obligé Larsonneur à s’employer. À la demi-heure de jeu, le gardien stéphanois se met encore en évidence en sortant un coup-franc d’Ilic. La fin de la première mi-temps voit les troyens dominer sans se créer de nouvelles occasions. 0-0 à la mi-temps. Au cours d'une deuxième période pauvre en occasion et dominée en grande majorité par les troyens, il aura fallu attendre la 92ème minute pour voir Aimen Moueffek tromper le gardien troyen d’une tête rageuse. Troisième victoire consécutive pour les stéphanois.

Les tops

Moueffek

Sa rentrée pleine d’envie et de rage a été récompensée par le but victorieux d’une tête décroisée à la 92ème. Une tête pleine d’envie et de hargne à l’image du joueur. Sa rentrée était plutôt bonne avec notamment beaucoup d’activité dans la récupération du ballon. Son envie d’aller toujours vers l’avant et son activité sont contagieuses pour ses coéquipiers. Un but qui vient récompenser un joueur qui ne lâche jamais rien.

La charnière centrale

Deuxième clean sheet consécutif pour l’équipe stéphanoise et la charnière Briançon/Batubinsika n’y est pas pour rien. Complémentaire dans leurs déplacements, ils font souffrir les attaquants adverses dans les duels. Si Briançon a frôlé la correctionnelle sur un retour plus que limite en début de match, les deux défenseurs se retrouvent systématiquement sur les trajectoires des frappes troyennes. Laurent Batlles a visiblement trouvé sa défense de fer.

Larsonneur

Les semaines se suivent et se ressemblent à l’ASSE, Gautier Larsonneur prouve match après match qu’il est un grand gardien. Encore une fois, il a tenu ses coéquipiers dans le match grâce à des parades de grandes classes. Ses prestations donnent de la confiance à son équipe. Un grand gardien doit faire gagner des points à son équipe, si les stéphanois ramènent les trois points dans le Forez, Larsonneur y est pour beaucoup.

Les flops

Fomba

Le milieu stéphanois a effectué une nouvelle prestation neutre. Son manque d’aisance technique est un frein pour le jeu stéphanois. Il effectue trop peu de courses ou de passes vers l’avant pour être impactant dans un match. Défensivement, il a très peu récupéré de ballons et s’est fait dominer par le milieu troyens. L’ESTAC avait décidé de couper la relation entre Tardieu et les défenseurs stéphanois pour contrarier la relance verte. Fomba aurait dû se proposer pour offrir une solution de relance, mais malheureusement son déchet technique l’en a empêché.

L’absence de créativité

Les hommes de Laurent Batlles ont livré une prestation insipide. Si les 10 dernières minutes ont été plus satisfaisantes, le reste de la rencontre a été un festival de déchet technique et d’absence de rythme. Le manque de vitesse dans la circulation du ballon et d’appels des joueurs sans ballons empêchent les stéphanois de développer du jeu. Le manque d’occasions vertes contre une des plus mauvaises défenses de Ligue 2 est inquiétant. Les résultats, l’efficacité et la réussite sont là, mais il faudra améliorer le jeu pour pouvoir prétendre continuer à enchaîner les résultats positifs.

Cafaro

Il faut avant tout féliciter Laurent Batlles de l’avoir laissé sur le terrain tout le match. En effet, son centre décisif a la 92ème minute est la seule chose que Cafaro a réussie de son match. Très peu inspiré dans ses centres ou ses dribbles, il n’a jamais réussi à prendre le dessus sur son défenseur. Ses coups de pieds arrêtés ont également très mal tiré. Visiblement diminué physiquement, il fut bien en deçà de son niveau. 

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR