21 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
A la Une

🚨 Vente ASSE : Les défaites pourraient accélérer le processus ?

Roland ROMEYER / Bernard CAIAZZO - 22.02.2015 - Saint Etienne / Marseille - 26eme journee de Ligue1 Photo

Le feuilleton de la vente de l'ASSE nous offre un nouveau chapitre. Alors que cela s'agite depuis quelques semaines, aucun dossier ne semble tenir la corde véritablement mais l'un d'entre eux se montre vraiment coriace et désireux d'acquérir le club.

Le projet "Panthère noire"

Ce projet donc le nom a fuité dans la presse depuis quelques semaines avait parait-il été écarté. Peu fiable, pas assez solide, "pas à la hauteur de ses ambitions" comme dirait l'Equipe. Des propos confirmés par Le Progrès quelques jours plus tard. Néanmoins, les choses ne semblent pas être aussi définitives que cela.

En effet, Paulo Tavares, l'agent à la tête de ce projet, semble avoir trouvé un nouvel argument de taille. Il s'agit de l'arrivée d'une fortune importante : "Il s'agit du père d'un international anglais, qui gère la fortune familiale via un fonds d'investissement basé à Londres." Selon les informations de l'Equipe : "Cette société française de gestion de fonds a été créée le 12 janvier 2023 par Paul Tavares, ancien agent de joueur qui conserverait les 5 % restants, dans le but de s'offrir l'AS Saint-Étienne. L'idée lui aurait été soufflée par KPMG, le cabinet d'audit et de gestion chargé de la vente de l'ASSE, alors que Tavares oeuvrait à la reprise de Valenciennes avec l'ancien ministre Eric Besson, fin août 2022."

Une promesse de vente de l'ASSE obsolète

Toujours selon les informations de l'Equipe : "Viridis, la holding qui détient la SASP AS Saint-Étienne, ont signé une première promesse d'achat, ou de vente, c'est selon, le 13 juin, veille du passage de l'ASSE devant la DNCG. Incomplète et à durée limitée, les deux parties en ont signé une seconde, le 19 juillet 2023. Elles se sont entendues sur un prix de base de 32 M€ pour acquérir l'intégralité des parts sociales de Viridis détenues par Caïazzo et Roland Romeyer (78 ans). Cet accord comprenait un complément de prix, 8 M€ payables dans les deux ans, plus un bonus de 6 M€ en cas de montée en Ligue 1. La validité de ce contrat courait jusqu'au 13 octobre."

Une série de défaites qui pourrait changer la donne ?

Aussi, un projet ayant investi dans les sports US se serait manifesté auprès de Bernard Caiazzo sans que de véritables informations supplémentaires aient fuités. L'équipe conclue avec "Sauf que pour la première fois depuis le réenclenchement officiel du processus de vente, le 13 avril 2021, des documents très précis sont demandés à tous les services du club. Les Verts venant d'enregistrer quatre défaites d'affilée, leurs dirigeants se retrouvent de nouveau en panique." Mais aussi "Il sera toutefois trop tard pour être prêt à prendre le contrôle du club au 14 décembre, date de la convocation des comités sociaux et économiques (CSE)."

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR