13 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
A la Une

ASSE : Un mini Matuidi arrive du centre de formation ?

Dans les gènes de l'ASSE, il y a historiquement son vivier. Sa formation est assurément la clef d'une réussite au sein d'un club qui a souvent été précurseur en la matière. C'est pourquoi depuis près de deux saisons, nous vous présentons régulièrement via des portraits des jeunes garçons talentueux.

Après vous avoir présenté Issiaka Touré en début de saison, qui a signé professionnel pour trois saisons, il y a quelques semaines, nous allons nous pencher sur un jeune joueur qui progresse à vitesse grand V.

Issu d'un club partenaire de l'ASSE

Paul Eymard est né le 5 janvier 2008.  Ce dernier a été formé au sein de l’école de foot du Velay Football Club. Après avoir été formé, il arrive en U12 au Puy lors de la saison 2019-2020. Malgré des saisons gâchées par la pandémie, il intègre le pôle espoir de Lyon pour deux saisons.

La signature ? "Il est suivi depuis les U13, il est observé continuellement par l'ASSE.  En U14, il l’invite fréquemment pour s’entraîner lors des vacances scolaires. Une façon de se familiariser avec les infrastructures de l'Etrat et ses futurs coéquipiers. C'est en avril-mai 2022 qu'il signe officiellement. En tant que club partenaire de l’ASSE, au Puy, on envoie pratiquement un joueur toutes les deux générations. Généralement, ils voient nos joueurs prometteurs et on confirme simplement que ce qu’il voit est juste. En tout cas, on ne ferme jamais la porte à des clubs pros, que ce soit à l'ASSE, Clermont voire l'Olympique Lyonnais."

Paul Eymard arrive donc à l'ASSE en juillet 2022. Il intègre le groupe U15 de Jean-Philippe Primard en provenance du Puy Foot 43. Ce milieu de terrain au volume de jeu exceptionnel fait rapidement l'unanimité au sein du club. Généreux, exemplaire et travailleur, il figure parmi les meilleurs joueurs de la génération 2008.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul Eymard-–43 (@peymard43)

Énorme volume de jeu

"Lorsqu'il arrive au Puy, il joue la première année et participe aux séances à la section sportive. Rapidement, il y montre beaucoup de qualités techniques, mais aussi quelques fois de la nonchalance. On garde un super souvenir de Paul, c'est un top garçon qui a toujours le sourire. Il est très motivé par le foot, discret et poli. Nous n'avons jamais eu de problèmes de comportementaux avec Paul Eymard." confie un de ses éducateurs au Puy.

Fiable et capable de se montrer décisif, le longiligne milieu de terrain a un profil complet avec beaucoup de volume de jeu. Il est capable de très bien défendre en ratissant bon nombre de ballons mais aussi de se projeter pour être à la finition ou à la passe. Un profil à polir qui montre un réel potentiel.

Surclassé à l'ASSE et international français

Paul Eymard est un joueur qui performe depuis déjà plus d'une saison et demi. Rapidement, dès sa saison U15, il évolue régulièrement avec le groupe U16 et fait même quelques apparitions en u17 national. Cette saison, il est titulaire indiscutable dans le groupe de Frédéric Dugand. En compagnie de ses coéquipiers, il tentera d'aller décrocher une place pour les playoffs. Capable de se muer en buteur, ce milieu relayeur a inscrit deux réalisations cette saison en championnat.

Convoqué au sein du groupe U15 de l'équipe de France, il est actuellement avec le groupe U16 au très prestigieux mondial de Montaigu. Ce tournoi international rassemble les meilleurs joueurs français de la sélection tricolore. L'ancien ponot, tout comme son coéquipier Djyllian Nguessan, participe à cette compétition. D'ailleurs, ils se sont distingués en inscrivant chacun un but lors de la première rencontre du tournoi. Le deuxième sous le maillot brodé du coq pour Eymard qui disputera la finale de la compétition ce lundi contre le Mexique.

Un papa aux méthodes à la Guy Roux

Du côté du Puy, on est formel : "Son papa veille au grain. Pour lui, la valeur de travail est très importante. Il y a un cadre familial très positif autour de Paul Eymard. C’est bien cadré dans la famille et je pense que ça lui est d'une grande aide et que ça lui sera tout au long de son cursus. Son papa recherche toujours le meilleur avec une mentalité un peu à l’ancienne. Je sais qu'il apprécie beaucoup les méthodes de Guy Roux et il les retranscrit à son fils."

Un grand merci au club du Puy Foot pour l'échange qui souhaite bonne chance à son ancien protégé à l'ASSE !

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR