Accueil » Prison à vie pour un ancien du centre de formation de l’ASSE ?
Brèves

Prison à vie pour un ancien du centre de formation de l’ASSE ?

C’est une information qui vient tout droit des Etats-Unis. Pour ceux qui suivent de près la réserve de l’ASSE depuis de nombreuses années, le nom de Grégory Dutil leur dira sûrement quelque chose. Aujourd’hui âgé de 37 ans et résidant aux USA, l’ancien pensionnaire du centre de formation de l’ASSE de 2001 à 2002 risque la prison à vie aux Etats-Unis.

Gégory Dutil n’aura effectué qu’un passage éclair à St-Etienne. De 2001 à 2002, le buteur a cependant été prolifique avec 10 buts en 22 rencontres. La suite de sa carrière plafonnera en D2 portugaise avec des passages au Racing Ferrol (D2, Port.), à Martigues (CFA), Toulon (CFA), Fréjus (N), Nîmes (N), Calvi (CFA), Agde (CFA2) et Manduel (Départ.).

Depuis 2017, il vit à Miami où il est le directeur sportif du FC Miami City (D4). Une vie américaine qui pourrait le mener à la prison à vie si l’enquête confirme les charges qui pèsent contre lui. Grégory Dutil a en effet été a été interpellé le 11 avril pour « cambriolage à main armée », « possession de cocaïne », « dégradation volontaire », et « utilisation inappropriée d’un extincteur ». 

Le Courrier de Floride rapporte les faits : « selon la police il aurait cassé la porte d’un appartement, pris un couteau de cuisine et un extincteur, et aurait utilisé cette machine pour asperger à la fois l’appartement, et une femme qui se trouvait à l’intérieur (selon la déclaration de cette femme, rapportée par la police). Elle aurait alors couru sur le balcon et crié. La police se présentant sur place le lendemain matin a trouvé le footballeur en slip et chaussettes, sur un sofa, avec un verre de vin à la main, et de l’alcool renversé partout sur le sol. Le slip « boxer » contenant une bosse bien trop grosse pour être normale, les policiers y ont trouvé le couteau de cuisine, et dans les chaussettes un sachet en plastique contenant des traces de cocaïne (toujours selon la version de la police, bien entendu). Grégory Dutil a en effet expliqué pour sa défense (d’un comportement pas très « sportif »),  qu’il avait « été drogué » la nuit précédente, selon NBC6« 

En attendant que l’enquête éclaircisse la responsabilité de Grégory Dutil, il est nécessaire d’indiquer que ce dernier bénéficie de la présomption d’innocence.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite