15 août 2022
Actualité

[U17] Un scénario incroyable permet à l'ASSE de remporter le Derby !

Que le football peut-être beau (surtout quand on gagne) lorsqu'il accouche de scenarii tel celui proposé par les U17 cet après-midi. Alors qu'ils étaient menés 2-1 à la mi-temps, les jeunes stéphanois ont renversé le cours du match en 3 minutes.

L'OL est distancé à 5 points de l'ASSE. Une victoire contre Dijon lors de la prochaine journée assurera la participation aux phases finales nationales à l'ASSE. Et quoi de plus jouissif qu'une victoire dans un Derby pour distancer son adversaire du jour ! Si les Stéphanois ont ouvert le score à la 5ème minute par Tyrone Tormin, ils furent rejoints puis dépassés par la suite, aux 11ème et 37ème minutes par l'OL.

En seconde période, après plusieurs énormes occasions, l'ASSE égalisait à la 83ème sur un but de Zinedine Touati. C'est à la 87ème minute que les Verts vont donner le coup de grâce sur un but de Tyrone Tormin.

Jean-Philippe Primard : «Le football est parfois incroyable. Nous réalisons un super début de match en ouvrant la marque rapidement. Les erreurs défensives nous ont alors fait mal, et je savais à la pause qu’il faudrait montrer plus pour remporter ce derby. En seconde période, nous étions plutôt bas et nous avons bien joué nos contres pour faire mal à notre adversaire. Nous revenons au score sur un but assez improbable qui intervient après une grosse occasion lyonnaise, mais surtout après quatre belles offensives de notre part. J’étais déjà satisfait de ce retournement de situation, mais Tyron nous a offert une victoire qui fait plaisir dans ce match où nous sommes passés de la défaite à la victoire en peu de temps. Il faudra à présent gagner face à l’ASPTT Dijon pour assurer notre participation aux phases finales. »

Championnat National U17 – Groupe C
24e journée
ASSE 3-2 Olympique Lyonnais
Mi-temps :
1-2
Buts : Tormin (5e et 88e) et Touati (85e) pour l’ASSE
ASSE : Crémilleux - Mezaber, Saliba, Fofana, Halaimia - Mercel, Moueffek, Belkhedim (puis Touati, 72e) - Tormin (puis Ménétrieux, 90e), Bengueddoudj, Abi.

A lire également :  👀 Les anecdotes croustillantes de la saison des Verts
P