2 octobre 2022
Actualité

Oscar Garcia : une stratégie de communication qui nous interpelle un peu...

 

Oscar Garcia comprend la situation tendue entre l'ASSE et les conseillers de Jonathan Bamba. Il n'est cependant pas ravi de cette décision et prétend que les joueurs la regrettent également... Une nouvelle sortie médiatique qui nous interpelle un peu !

"C’est une décision des dirigeants et je comprends pourquoi. Elle nous pénalise sportivement. C’est mon opinion et aussi celle des joueurs. J’ai parlé avec eux. J’espère que ça s’arrangera." Les propos sont signés Oscar Garcia. Ils sont mesurés mais transpirent l'agacement. Car derrière une mesure qui vise à mettre la pression sur le joueur et son entourage dans le cadre de sa prolongation de contrat, il y a une situation sportive qui embarrasse le coach espagnol. Jonathan Bamba est l'un de ses meilleurs atouts offensifs, et son meilleur buteur (4 buts dont 3 inscrits sur penalty).

C'est la deuxième fois cette semaine qu'Oscar Garcia glisse un tacle à la direction. La première fois c'était pour se "plaindre" du peu de moyens dont il bénéficie pour composer son groupe de joueurs. Cette fois-ci, c'est pour montrer son agacement de lui voir retirer un joueur majeur à ses yeux. La moins-value sportive est évidente, même si ces derniers temps le jeune Bamba avait tendance à sur-jouer en montrant beaucoup d'indvidualisme. Pas étonnant, donc, que les joueurs aient la même opinion que le coach sur le fait que cette situation pénalise le groupe. Ce qu'il oublie peut-être de préciser, c'est que plusieurs joueurs s'agacent également du comportement de Jonathan Bamba sur le terrain, n'hésitant pas à tirer la couverture à lui.

A lire également :  Les U15 finissent par une manita !

Au-delà de cela, si l'on décrypte les paroles d'Oscar Garcia, on comprend que les joueurs (lui compris) ne comprennent pas la mise à l'écart de Jonathan Bamba et ne partagent pas ce mode de fonctionnement de la part de la direction du club...

Une stratégie de communication qui nous interpelle. Oscar Garcia a tendance à marquer son territoire avec subtilité, mais également avec assurance et autorité. Au bout de 4 mois, il montre avec beaucoup de facilité ses réprobations, ou tout du moins ses désaccords. Quelque chose nous dit que le manque de moyens est en train d'irriter passablement le coach espagnol...

P