9 août 2022
Actualité

Nicolas Usaï (Nîmes) : "Avoir la volonté de faire mal"

Nicolas USAI (Entraineur Nimes NO) during the Ligue 2 BKT match between Toulouse and Nimes at Stadium Municipal on May 7, 2022 in Toulouse, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

L'AS Saint-Etienne reçoit demain 15 heures le Nîmes Olympique. Le coach nîmois, Nicolas Usaï, s'est exprimé en conférence de presse. Extraits.

« Concernant Nico Benezet, il a été décidé avec les docteurs de repasser un IRM de contrôle. Il a été fait mercredi soir.  Rien de grave mais il a été décidé qu'il soit arrêter une semaine afin qu'il retrouve progressivement. Yacine Benrahou est complètement à 100%.

L’idée, c’est de demarrer et de prendre 1 ou 3 points afin de déclencher le compteur point face à une équipe de Saint-Etienne dans le même cas que nous. Une équipe encore en mouvement, à la recherche de son équilibre. Ils ont perdu 3 joueurs. Des joueurs qui avaient démarrer.

Youssouf est parti. Bouanga aussi à Los Angeles. Maçon a été écarté. J'ai vu aussi qu'Antho Briançon ne devrait pas débuter. On sait qu'il va y avoir du mouvement dans les équipes. Il y aura peut-être un changement d'organisation. On va se focaliser sur nous.

On va jouer dans la même organisation mais peut-être avec des joueurs différents. L'organisation peut varier en cours de match. Il y a plusieurs possibilités. Il faut jouer un peu plus direct, limiter le nombre de passes pour aller faire mal, garder la discipline et l’état d’esprit vus devant Caen mais être plus efficace, plus tranchant. On a été trop stérile.

On n'aura pas forcément la possession car il y a des joueurs d'une grande qualité. Particulièrement au milieu de terrain. On va chercher les déséquilibres. Aller chercher les duels et gagner les uns contre un.

Il faut appuyer sur la confiance et ne pas s'inquiéter. J'ai des joueurs confirmés qui seront tourner la page. On a de l'ambition en allant à Saint-Etienne. Il faut en avoir toute la saison. Y compris quand on rencontre une équipe qui descend de Ligue 1. Saint-Etienne a bien recruté : Antho, Giraudon, Lobry. Des joueurs qu'on connait. On respecte mais on est ambitieux. On doit avoir la volonté de faire mal.

C’est dommage de jouer dans un tel contexte. Il manquera quelque chose. Le public stéphanois peut être une valeur ajoutée. Mais qu’il y ait ou pas 25000 spectateurs, on reste 11 contre 11 sur le terrain. »

A lire également :  🚑 Laurent Batlles fait le point sur toutes les blessures
P