21 janvier 2022
Actualité Transferts

Jonathan Bamba : une prolongation rendue impossible par son entourage ?

Jonathan Bamba n'a toujours pas prolongé son contrat avec l'ASSE et pourrait ne jamais signer cette prolongation espérée par toutes les parties. La faute à un entourage pas toujours de bon conseil ? Possible.

Qui imaginait il y a un an seulement que Jonathan Bamba ferait autant couler d'encre ? A l'époque, le joueur est indésirable à l'ASSE et David Wantier lui trouve un point de chute en Belgique dans l'obscur club de St-Trond. Après 6 mois sans convaincre, le jeune stéphanois rebondit à Angers. C'est alors qu'il se révèle aux yeux des observateurs de L1. Il marque quelques buts, distille également des passes décisives et permet à Angers de bien figurer en fin de saison. Jonathan Bamba revient ainsi dans le Forez avec un autre statut : celui du jeune qui a grandi, gagné en expérience et qui postule en équipe première à l'ASSE.

La question d'une prolongation se pose alors. Il reste un an de contrat à ce pur produit stéphanois originaire de la banlieue parisienne et qui débuta à Alfortville. L'ASSE entame alors des discussions qui tourneront vite court. Alors que le club imagine entamer une négociation sur des bases raisonnables, le conseiller de Jonathan Bamba, sûr du potentiel de son poulain, tente le jackpot. Il demande 150 000 euros hors prime pour Jonathan, soit 200 000 euros approximativement toutes primes comprises... Le casse du siècle quand on sait que le salary cap est officiellement plafonné à 90 000 euros mensuel hors primes. Mais qui se cache derrière une telle proposition ? Tout simplement le frère du joueur, certainement peu ou pas expérimenté pour négocier avec des dirigeants de club, mais qui a flairé le bon coup en essayant de monnayer son frère au prix fort, sûr que ce dernier rapportera au minimum 15 à 20 millions d'euros à l'ASSE en juin prochain !

Ainsi, ce dernier ne fléchissait pas aux dernières nouvelles. La dernière rencontre entre Roland Romeyer, Jonathan Bamba et son frère a eu lieu vendredi dernier en milieu de journée. On ne sait pas véritablement quelles ont été les avancées de ce dossier, mais ce qui est certain c'est que les méthodes de l'entourage de Jonathan Bamba interloquent un peu pour ne pas dire beaucoup. Il utilise des codes pas toujours les bienvenus dans de telles transactions... Si auparavant les clubs traitaient avec des agents reconnus dans le milieu, la mode est dorénavant aux apprentis agents qui s'improvisent conseillers de joueurs. En l'occurrence, Jonathan Bamba bénéficie comme de plus en plus de joueurs de haut-niveau des conseils d'un membre de sa famille... Là réside peut-être son principal handicap dans ce dossier. Car pour ceux qui ont observé Bamba évoluer lors des 6 premières journées de championnat, il n'aura échappé à personne que le jeune attaquant force un peu le trait depuis quelques matches. Il tente parfois l'impossible et finit par s'accaparer le penalty ce samedi alors que les consignes proscrivent généralement que le joueur qui subit la faute se fasse justice lui-même. Et que dire de ses tentatives lointaines vouées à l'échec ou de ses cavalcades solitaires sans lever la tête...? Son jeu, plutôt collectif au tout début, devient de plus en plus centré sur lui-même et ses exploits... La statistique peut rendre service aux tractations de son frère. Enchaîner les buts est un argument en béton pour négocier quelques dizaines de milliers d'euros en plus et se montrer au petit monde du ballon rond. Nul doute que son frangin le pousse à forcer sa chance... Et voilà comment un dossier qui aurait pu être réglé il y a quelques semaines risque de jouer de biens mauvais tours au club et au joueur lui-même... Il suffisait pourtant que tout se passe entre personnes raisonnables...

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
LABRUTE
LABRUTE
19 septembre 2017 7 h 43 min

La solution est de dégonfler le melon de ce frère.
Bamba en CFA2 et son frère va apprendre qu'en fin de saison, il y aura jamais 200000 € en négociations et Bamba qui est loin d'être une perle , peut fort bien se retrouver dans un club obscur et sa carrière en prendre un coup.
Bien joli de censée aux caprice de ce couche-culotte mais les autres pourrait venir frapper à la porte de Romeyer et demander de même.
Quitte à perdre de l'argent, le club devrait être ferme et ne pas céder, montrer que l'Asse est fort on qu'on ne l'a manipule pas à sa guise.

robert
robert
19 septembre 2017 8 h 32 min

Ne nous focalisons pas trop sur lui.. si il coute un bras autant voir ailleurs...De plus si il rapporte 15 ou 20 ME au club ..

LABRUTE
LABRUTE
19 septembre 2017 13 h 10 min

Mais en rêve il faut pas 20 millions, peut-être 6 M et encore, si c'est Saint-Etienne qui l'achète on crie au scandale et au vol. Ce jeune ne vaut pas un pet de lapin c'est tout, n'est pas M'Bappé qui veut.

steak
steak
19 septembre 2017 14 h 00 min

De deux choses l'une : soit il prolonge et rapidement et en effet il peut être revendu à un bon prix ... ou rester ! soit il ne prolonge pas et ... il sera libre de tout engagement en juin ...alors là on perdra une indemnité de transfert
Donc le club doit certes la joué fine en n'acceptant pas les demandes du frérot proxénète mais reconsidérer malgré tout le salaire de Bamba ... ou alors comme le dit Labrute ... tu ne prolonge pas ! et bien tu ne seras plus titulaire et voire tu vas aller faire un séjour en réserve ! Mais en est on capable ? qui alors dans l'effectif pour jouer à sa place ?
Cette affaire Bamba est une belle épine dans le pied : merci au staff de l'an dernier de l'avoir baladé au lieu de lui donner du temps de jeu ! surtout pour un Jorghino bazardé cette année !

annonymasse
annonymasse
19 septembre 2017 15 h 36 min

C'est pas joli joli de refuser 200 000 euros à une telle pépite.
Si j'avais un conseil à te donner Bamba casse toi au Barça, au Réal ou à City, on t'attend les bras ouverts

verez christian
verez christian
19 septembre 2017 18 h 01 min

Mais il est fort indéniable qu'un "con" malheureusement restera toujours un "con" pour parler du frère de J. BAMBA qui accumule les caprices d'adolescents immatures et les stupidités agressives.

Stephy26
Stephy26
19 septembre 2017 18 h 38 min

Qu'à montré Bamba depuis le début de la saison ? Pas grand chose, 2 pénalty au fond dont un miraculeux, beaucoup de déchets dans le jeu (contrôles ratés, passes imprécises, nonchalance), bref il est loin de mériter 200 000 euros par mois ! Quant à le vendre 20 M € vous rêvez...aujourd'hui il n'en vaut pas le quart et je doute que cela soit son prix un jour. St maximin
Avait plus de talent...Et il est parti pour 5 barres.

Superjet
Superjet
19 septembre 2017 21 h 02 min

Bamba n'a encore rien prouver et le peu de buts marqués sont sur pénalty ou juste à pousser dans les filets.
Depuis le début de saison il n'impressionne personne, certes il va plutôt vite mais il est à des années lumières d'être un extraterrestre du ballon, il a déjà bien du mal à honorer le fait d'être un petit homme Vert.

ZIGOTO CETELEM
19 septembre 2017 21 h 04 min

Le frère a BAMBA me rappel ANELKA family

ANDOUILLE
ANDOUILLE
19 septembre 2017 21 h 34 min

Tout d'abord à Sainté le salary cap n'existe plus. on s'informe d'abord...
Pour le reste, çà coince évidemment...la gourmandise de son entourage est un frein.
Si Diony claque quelques pions...c'est lui qui sera titulaire et Bamba sur le banc...

ZIGOTO CETELEM
19 septembre 2017 21 h 53 min

Le Salary Cap est toujours en vigueur.

noam
noam
20 septembre 2017 7 h 47 min

faut le vendre vu qu'il réclame 150 mille euro mensuel

13
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P