4 octobre 2022
Actualité

[FLASH] L'ASSE dans l'obligation de changer d'entraîneur numéro 1 !

Si l'ASSE avait décidé de passer pour un club amateur, il est évident qu'elle ne s'y prendrait pas autrement ! Après l'humiliation du Derby et le départ d'Oscar Garcia, nous apprenons que Julien Sablé ne peut pas rester à son poste de numéro 1 faute de BEPF ! Quel amateurisme...

C'est une règle qui nous a échappé, et pourtant elle est bien réelle. Les prête-noms sont dorénavant proscrits dans le football professionnel concernant les entraîneurs. Pour faire plus simple, vous n'avez pas le droit de nommer Pierre comme entraîneur et d'indiquer sur la feuille de match que c'est Paul, détenteur du BEPF, qui entraîne !

C'est exactement ce qu'a voulu faire l'ASSE avec Julien Sablé, alias "Pierre", et Alain Ravera, dans le rôle de "Paul" !

Le directeur administratif de l'ASSE ou un autre a en effet omis de prendre en compte un vote de la FFF qui proscrivait il y a un an les prête-noms... De ce fait, Julien Sablé ne peut pas officiellement entraîner les Verts. Dans ce cas, le club peut-il l'inscrire en formation ? "Non" nous répond Pierre Repellini que nous avons contacté après cette annonce de France Bleu St-Etienne. Et de poursuivre : "Un club ne peut pas envoyer plus d'un seul entraîneur en formation BEPF. L'ASSE compte déjà un entraîneur en formation actuellement, c'est Laurent Battles."

Laurent Battles... On se pose alors la question de sa non nomination il y a 10 jours... Alain Ravera aurait également pu être nommé, puisque détenteur du fameux sésame, et laisser Julien Sablé coacher... Mais c'est à présent trop tard. La FFF, maintenant informée, peut enquêter afin de prouver que malgré ce qu'affirme l'ASSE, c'est Julien Sablé qui est le vrai coach de l'équipe !

A lire également :  🚨 #FCNASSE : Le groupe avec deux retours !

Les Verts ont 30 jours à compter de la nomination de Julien Sablé pour remettre les choses en ordre et nommer un entraîneur qui détient le fameux BEPF... Au cas contraire, ils payeront 25 000 euros d'amende par rencontre !

Un seul mot nous revient en boucle à l'esprit : AMATEURISME !

P