Accueil » La FIFA prépare une révolution concernant le système des transferts !
Actualité

La FIFA prépare une révolution concernant le système des transferts !

Gianni Infantino, le président de la FIFA, souhaiterait une réforme en profondeur du système des transferts dans le monde du football comme le rapporte L'Equipe ce matin. Des mesures fortes qui pourraient permettre aux clubs n'appartenant pas aux plus riches de rester compétitifs et d'attirer des joueurs de bon niveau. Un seul mercato, un salary cap, la régulation des rémunérations versées aux intermédiaires...

Gianni Infantino a donc rendu public « les onze points qu’il est indispensable d’analyser et de traiter afin que le futur système permette d’assurer l’intégrité du football professionnel, d’accroître la transparence des flux monétaires et de préserver l’équilibre compétitif du football ».

D'après lui, l'une des premières mesure à prendre concerne les « agents et intermédiaires, qui pourraient être payés par les joueurs, et les commissions fixées par un règlement ». En effet, à ce jour ce sont les clubs qui rémunèrent les nombreux intermédiaires qui gravitent autour des transferts.

Par ailleurs, pour Gianni Infantino, « une régulation paraît indispensable. Un plafond pourrait ainsi être instauré » concernant les montants déboursés pour acquérir un joueur. L'idée est de mettre un terme aux sommes absolument folles qui sont déboursées lors des mercato estivaux notamment...

Autre mesure forte et réclamée depuis longtemps par de nombreux dirigeants, la possibilité de raccourci les mercatos et de n'ouvrir qu'une seule fenêtre par saison.

Mais Gianni Infantino ne veut pas en rester là et souhaite s'attaquer aux prêts de joueurs : «Les prêts devraient être régulés et pourraient être limités ou même interdits dans la mesure où ils ne semblent pas être profitables au développement du football. » De même, « la taille des effectifs pourrait être limitée, avec des règles spécifiques concernant les jeunes joueurs ». Le journal L'Equipe cite d'ailleurs l'exemple de l'Udinese qui a contracté avec 103 joueurs et en a prêté un maximum dans la foulée, organisant, comme beaucoup de clubs anglais également, un vrai système de filiales !

Le salary cap n'est peut-être pas mort à l'ASSE ! Cette fois-ci, ce pourrait ne plus être un choix mais une obligation ! Gianni Infantino explique : « L’introduction d’un plafond salarial (voir également d’un plancher), éventuellement basé sur les revenus des clubs, pourrait être envisagée ».

Et maintenant, quel calendrier va être retenu pour débattre de ces propositions ? Les commissions vont se réunir et discuter de toutes ces mesures avant qu'elles ne soient finalisées en octobre. Bien évidemment, d'ici-là, il faudra que la FIFA lutte contre les clubs les plus riches qui ne sont bien évidemment pas favorables à ces mesures... Cette régulation est pourtant la seule façon de permettre à des clubs de l'ASSE de ne pas sombrer dans une 2ème voire 3ème division européenne...

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
pierrick Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
roky43
Membre
roky43

Mais encore faudra t'il que la commission EUROPEENNE des lois et finances, que plusieurs Agents de Joueurs souhaitent déjà la conformité, accepte le Deal proposé par G. INFANTINO, ce qui n'est pas gagné vu les interférences précédentes de la Commission EUROPEENNE qui à déjà opposé son Veto à plusieurs lois que devait faire appliquer la FIFA.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite