Accueil » #Derby : Une paire Saliba-Kolodziejczak pour affronter l'OL ?
Actualité

#Derby : Une paire Saliba-Kolodziejczak pour affronter l'OL ?

A la veille du Derby face à l'OL, il est de bonne guerre de faire, défaire et refaire l'équipe. Chaque supporter stéphanois change de costume et s'improvise entraîneur. Quel système pour contrer Lyon dans son antre ? Quels attaquants pour mettre à mal leur défense ? Quels défenseurs pour contrer leurs internationaux ? Nous nous penchons ainsi sur la paire défensive de la charnière centrale... Trois joueurs postulent pour deux places : Timothée Kolodziejczak, Neven Subotic et William Saliba.

La blessure de Loïc Perrin est un vrai coup dur. Nous n'aurions pas été aussi affirmatifs il y a un mois encore. Mais depuis, le défenseur central et capitaine des Verts a su monter en puissance. Ses 33 ans expliquent-ils se démarrage "diesel" ? Peut-être... Le poids de l'âge ne peut toutefois tout expliquer. Quoiqu'il en soit, le capitaine emblématique stéphanois revient en forme et c'est bien là le principal. Cependant, il ne foulera pas la pelouse du Groupama Stadium demain soir. Les vieux démons de Loïc Perrin se sont réveillés et une nouvelle blessure le met sur la touche pour six semaines... A présente, ils ne sont plus que trois pour deux places de titulaires.

La paire naturelle de défenseurs centraux, celle qui assure une garantie "expérience" à Jean-Louis Gasset, se compose de Kolodziejczak et Subotic. C'est indéniable. A eux deux ce sont 60 matches en équipe nationale chez les jeunes, 36 en équipe nationale A, 67 de coupe d'Europe et 508 en club ! Neven Subotic a joué au Borussia Dortmund lors de ses belles années européennes et Timothée Kolodziejczak n'a fréquenté que des clubs qui jouaient les premiers rôles dans leur championnat respectif (OL, Nice, Séville, Mönchengladbach, Tigres et l'ASSE). Face aux Traoré, Depay, Fékir et consorts cela compte.

Toutefois, si les années apportent la sérénité, un sens du placement chirurgical ou encore une bonne gestion des émotions en cours de rencontre, elle ôte la plupart du temps les qualités physiques... C'est le cas depuis le début de saison pour Loïc Perrin et Neven Subotic. Les deux défenseurs ont montré des limites inquiétantes qui exposent l'équipe à la moindre perte de balle. C'est d'ailleurs la clé du match de demain. Car si Neven Subotic effectue souvent des interventions très à propos dans les 20 derniers mètres, il est souvent en grande difficulté lorsque les attaques partent de loin.

Ainsi, pour que Neven Subotic ne soit pas débordé, il faudra soit remporter la bataille du milieu et éviter de s'exposer à des contres-attaques éclaires comme ce fut le cas à Nîmes lors de la perte de balle d'Ole Selnaes. Soit il faudra museler nos latéraux offensivement afin qu'ils proposent un repli suffisamment rapide pour compenser la lenteur du Serbe. Autre solution, accepter de subir et défendre très bas (mais aurons-nous le choix ?) afin de ne pas permettre les déboulés des Depay, Traoré and Co !

On l'aura compris, Timothée Kolodziejczak est indéboulonnable dans nos scenarii. S'il n'est pas associé à Neven Subotic, il le sera donc à William Saliba.

Le jeune espoir stéphanois peut-il suivre les traces de son aîné Kurt Zouma qui avait, il y a quelques saisons, fait plier Anthony Lopes qui débutait dans la cage lyonnaise ? A l'époque, Christophe Galtier avait vu en ce jeune défenseur central la solution à ses tracas défensifs. Jean-Louis Gasset doit évidemment imaginer cette solution comme une alternative intéressante et de nature à donner du poids à son axe défensif. Avec ses 1m93, il ne représente pas une garantie vitesse hors du commun, mais à 17 ans et demi, il a les jambes et l'insouciance de son âge... Ludovic Paradinas, recruteur qui l'a découvert et fait signer chez les Verts estime dans L'Equipe ce matin "qu’il est fort physiquement et mentalement. Il dégage une puissance naturelle et il ne connaît pas la pression. William, c’est la force tranquille. Respectueux mais pas impressionné, il est capable de s’adapter à tout. C’est aussi un vrai passionné. Pour lui, le foot, ce n’est pas juste un métier." Voilà de quoi faire voler en éclat l'argument de l'expérience... Peut-être pas complètement toutefois, mais le coach de l'ASSE qui ne tarit pas d'éloges au sujet de son poulain doit y réfléchir : "S’il a été surclassé dans la catégorie des moins de 19 ans, pour disputer les qualifications à l’Euro, c’est que même les sélectionneurs nationaux ont senti qu’il possédait un potentiel et une grande marge de progression. Pour moi, ce petit a un avenir extraordinaire. À son âge, il possède la maturité, l’intelligence dans le jeu, la technique, le gabarit et surtout, il sait où il veut aller. Si tout a été rapide pour lui, il progresse tous les jours. Ce petit doit être le porte-drapeau de Saint-Étienne dans quelques années."

Venant de Monsieur Gasset, les compliments font plaisir, mais au-delà de ça, il fait de Wiliam saliba le digne successeur de Loïc Perrin, empressant les dirigeants à ne pas se... presser pour le vendre !

D'après-nous, Wiliam Saliba pourrait constituer la petite surprise de la composition des Verts demain au Groupama Stadium. Si Neven Subotic est un guerrier qui saura aborder un rendez-vous comme le Derby, William Saliba pourrait apporter une fougue et une jeunesse propres à perturber les attaquants lyonnais... Réponse demain aux alentours de 20h...

Articles en lien avec cette actualité

#Mercato Info PVfr : Neven Subotic et Ole Selnaes discutent avec les dirigeants

Alexandre S.

Deux stéphanois dans l'équipe-type des matches aller en L1 !

Alexandre S.

Timothée Kolodziejczak : "Pas mal de matches qu’on se fait enc... !"

Alexandre S.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite