29 novembre 2021
Actualité Chronique de Joss Randall

[La chronique de Joss Randall - S2 - Ep.27] Le silence des agneaux

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss...

 

“Les temps sont courts à celui qui pense, et interminables à celui qui désire. ” Alain - Histoire de mes pensées

 

Salut les Groupies

Oui oui je confirme, la galère est bien à venir...

Je vais vous dire, le Cowboy @JossRandall42 est limite soulagé. J’avais presque peur de voir nos Verts nous sortir le match de l’année pour ce huis clos bizarre. Car imaginez ce que ça aurait voulu dire, les filles ?!? Ça aurait voulu dire que si les verts jouaient aussi mal cette année, ça aurait été à cause… des supporters !!! De vous, de nous quoi !! Genre « trop de pression », « trop de bruit », « on s’entend pas parler sur la pelouse et appliquer les subtils ajustements tactiques du coach », etc.
Mais ouf, non. Rien à voir. C’est bien juste qu’on est simplement pas très bons. (Note du Boss : Je rajouterais nullissimes même...)

Car ce fut encore un match moyen, un match offensivement clos, à huis clos. Oui, clos. Silence, on coule … prière de ne pas déranger jusqu’à la saison prochaine. Merci.

Probablement pas notre pire match techniquement d’ailleurs, comme me le faisait remarquer #LAGONFLE, mais un match manquant de rythme, manquant d’occases, manquant de réel projet offensif, manquant un peu de tout quoi … et ce devant une équipe n’affichant pas le niveau d’un foudre de guerre.
Je m’en vais vous ‘poncifer’ la chronique (pourtant je me soigne contre ça, je vous assure, mais je ne peux m’en empêcher) : on aurait pu continuer de jouer à touche pipe-line comme ça pendant des heures, ça n’aurait rien changé, et on n’aurait pas marqué. En dehors de trois beaux mouvements en 90 minutes, et de la série de corners en fin de match (qui m’ont fait regretté de ne pas avoir vu tous les gamins alignés d’entrée de jeu, car quitte à être déjà projetés sur la saison prochaine, autant commencer la phase de test dès maintenant non ?), pour le reste, ce match fut pour moi à l’image de la saison : long, et on a envie que ça se termine.
Interminable, au sens de la citation inaugurale d’Alain.

Huis Clos

On ne peut pas passer ce silence sous silence, puisque c’était la première fois pour nous (n’est pas Bastia qui veut) ! Bizarre cette ambiance. Ce silence…. qui n’a pas transformé les agneaux en loups.
Marrant d’entendre les mecs se gueuler dessus. En tendant bien l’oreille, on aurait même presque pu entendre dans les micros de BeIn Le Président RORO chanter « la bite à Dudule » dans les travées, ce qui n’aurait pas manqué de faire rougir la très prude Margot DUMONT, épouse BENSOUSSAN (de RMC).
D’habitude cette saison, on compte sur les fervents supporters des verts pour éviter de s’endormir pendant les matches. Là j’avais prévu le coup, j’avais enquillé les cafés avant le début de la rencontre.

INTERRUPTION DE CHRONIQUE : On m’informe que deux énergumènes connus des services de Police, M. Cédric KATARA et M. Alex. S, ont forcé les barrages, bravé leur IDC (Interdiction de Chronique) et sont arrivés à pénétrer dans cette page, malgré le huis clos, pour manifester leur mécontentement. Pour des raisons évidentes de sécurité, la Chronique est donc interrompue (j’en ai les larmes aux yeux, comme RORO), et ne pourrai reprendre que lorsqu’ils auront définitivement quitté cette page.

(Note du Boss : Je précise pour nos jeunes lecteurs que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et que l'usage de produits stupéfiants est formellement interdit ! En cela je veux dire que Joss Randall ne doit en aucun cas constituer un exemple...)

…/…

C’est bon, on me confirme qu’ils sont partis ??.... OK, on peut donc reprendre.

Pour ceux qui rêvaient de voir un jour Joss Randall, le voilà dimanche en train de traverser le musée pour pénétrer (en tout bien tout honneur comme il dit) dans le stade... On ne sait pas s'il a fini par y passer une nuit... au musée quoi... humour... :s

Cette petite digression pour introduire (en tout bien tout honneur, évidemment) le point suivant : quand une saison est ratée, elle est ratée, c’est comme ça.
Cette année, en dehors d’un parcours qu’on qualifiera pudiquement d’honorable en Europa League et d’un super Derby à domicile, pour le reste on aura tout raté. Et on arrive donc même à rater ….. l’organisation d’un Huis Clos !!! Je parle bien sûr de l’irruption de la poignée d’Ultras, qui – même si finalement tout s’est passé dans le calme et qu’il n’y a pas non plus de quoi en chier une armoire normande – vont encore nous faire passer pour des branques, infoutus qu’on est d’éviter à trois excités de forcer la porte d’un Musée !!
Sans compter qu’avec ces pisse-vinaigre de la Ligue (et il ne faut pas compter sur la très « Lyonnaise » NBDLT pour ne pas souffler sur les braises), on n’est pas du tout à l’abri de se chopper un autre huis-clos contre Bordeaux.
Bon en même temps vous me direz, pour ce que ça change ….

Quelques mots sur le match … (mais alors vite fait !)

La parole n’est plus à la défense : longtemps un point fort, on s’aperçoit que même avec le retour du Cap’tain, ça prend l’eau dans l’axe plus souvent que par le passé (cf. la (Jean-Michel) apathie sur le but Rennais). Le fils du chanteur est encore jeune, a surement des qualités, mais en première mi-temps, il s’est quand même régulièrement fait manger la ligne sur le dos par un Bélé pas si mou que ça (yark). Seul MALCUIT m’a plu, les Rosbifs nous en donneront sûrement quelques euros.
Un milieu mou en mode ‘MODEM_Grandes_Oreilles’ : pourtant pris un par un, ce sont plutôt des bons footballeurs (ou prétendus tels ?), mais en cette période d’érection présidentielle (décidément, ça savonne sec aujourd’hui :)), je rapprocherais notre milieu de la mouvance centriste historique, celle aux grandes oreilles donc : ni vraiment bons, ni vraiment mauvais … mais au final, il ne se passe pas grand-chose. Je ne résiste toutefois pas à l’envie de me payer un nouvelle fois l’intensément surcoté RITON_SAIVET. En voilà un qui me donne clairement envie que la saison se termine, simplement pour ne plus le voir.  Alors qu’on nous a beaucoup bassiné avec le fameux « vote utile » ces dernières semaines, moi je vote pour garder VERETOUT et pour dégager RITON. Ça, ça serait utile.
Par contre, j’ai été presque ému de revoir LOUIS XVI CORGNET titulaire à nouveau. Complètement déguingandé, comme on dit à Sainté, une coordination motrice laissant à désirer, mais le bon état d’esprit et de l’envie. Et un poil plus de technique que PAJOLIJOLI + PAPY réunis. Un bon baroud d’honneur avant qu’il n’aille finir sa carrière en DOMINO’s Ligue 2.
Loin devant : Et pour finir de passer les lignes en revue …. Devant c’est encore « loin ». L’inspecteur BERIC semble retrouver à chaque match un peu plus de sensation et de physique. Ça tombe très bien, la saison est finie dans 5 matches. Cool. Romain MOLLET_DE_POULE va à son rythme, tranquillou. En même temps, ça serait ballot de compromettre ses prochaines vacances à Ibiza en se faisait bêtement un claquage sur une accélération. Pour autant, il fait partie de nos meilleurs joueurs, comme en témoigne sa passedé.
Mais comme je l’ai dit plus haut, vu que c’est roue libre jusqu’à la fin de la saison, j’aurais aimé voir plus de jeunes d’entrée sur ce match. On n’avait rien à perdre ni à gagner, si ?...
Ah si, suis-je bête .. j’oubliais que mes petits préférés « optimistes-chevillés-au-corps » pensaient sans doute que l’Europe était encore jouable.

La Complainte des Fumiers
Et pendant ce temps-là, au POL … Monaco venait tranquillement chercher son titre de Champion de France, sans trop forcer. Car pour perdre la L1, ils pouvaient encore griller un Joker. Et l’endroit où ils avaient le plus de chances de le faire, c’était justement au POL. Mais en face les voisins avaient décidé de faire l’impasse, misant tout sur l’Ajax Ammoniacal, ce qui rendit l’écart avec l’ASM encore plus grand qu’il n’est déjà. C’est donc juste hyper logique, ce qui s’est passé ce soir. Rien de plus, rien de moins. L’avenir dira si le choix de sacrifier ce match était judicieux ou non. Le PSG a dû apprécier en tout cas. Aucun enseignement réel à en retirer, du coup, si ce n’est un, et il est flagrant : Hakouna MATETA n’est pas près de faire oublier LACAZETTE ! 🙂

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Santos
Santos
25 avril 2017 3 h 33 min

Ce qui est grave , c'est le silence des dirigeants, qui regardent le club Dégringoler inexorablement, sans prendre des mesures fortes, n'ayant plus rien à gagner , ils doivent éviter cette gueguere que veut instaurer l'entraîneur, il détruit le club, car les résultats ne reflètent pas l'image du club

1
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P