Ligue 1 : Mais qu’attendons-nous pour être compétitifs ?

39 views

Comment attirer des sponsors en France ? Comment font certains pour recruter des joueurs fort onéreux ?

Voici un début de réponse : comme la Pologne et le Royaume-Uni, la France interdit la «Third Party Ownership» (TPO), tierce propriété en français.

Démocratisée au Brésil et importée en Espagne et surtout au Portugal, la TPO donne la possibilité à des clubs de recruter des joueurs qui ne sont pas à leur portée. Ceux-ci sont en co-propriétés entre club et investisseurs qui sont intéressés financièrement à la revente.

Nelio Lucas, le patron de Doyen Sport (un fonds d’investissement) explique cependant : « Je peux vous assurer que j’investirai en France la saison prochaineFaire appel à des fonds d’investissement comme Doyen Sports est le seul moyen pour les clubs français d’être compétitifs en Europe. Je suis désolé de les voir à la place qu’ils occupent actuellement… Ils ont besoin de financements alternatifs parce qu’il n’y a plus d’argent dans le football français. Si ça continue comme ça, l’écart entre la Ligue 1 et les grands championnats va continuer à se creuser. » Aux dernières nouvelles, des clubs seraient intéressés mais n’oseraient pas franchir ce pas illégal…

Autre handicap pour la Ligue 1 dans cette course à l’argent ? En France la loi Evin interdit la vente d’alcool dans les stades et la publicité pour des marques d’alcool et de tabac. Un détail ? pas exactement, puisque la L1 est le seul grand championnat dans ce cas et que le sponsoring des marques d’alcool représente une manne importante dans plusieurs pays :

Premier League (Angleterre) – 28,5 millions d’euros

Liga BBVA (Espagne) – 27,5 millions d’euros

Bundesliga (Allemagne) – 24,5 millions d’euros

Série A (Italie) – 1,5 millions d’euros

L1 (France) – 0 euro !

En Angleterre, la Premier League est très liée à Calsberg et la coupe de la Ligue à longtemps été appelée «Carling Cup», au Portugal le championnat s’appelle «la Liga Sagres» du nom d’une des plus grandes marques de bières locale. En Allemagne, la Bundesliga est sponsorisée par le brasseur Krombacher et la vente de bière dans les stades rapporte 40 millions par an aux clubs.

Vous l’aurez compris, si les lois ne changent pas, le football français dépendra soit d’investisseurs isolés qui feront le bonheur d’un ou deux clubs (PSG, Monaco…) soit du facteur réussite combiné à la chance qui pourrait mener sur un malentendu une équipe française vers un sommet européen…

Article proposé par LABRUTE

N’oubliez pas de vous inscrire au concours de pronostics du site !

Je m’inscris

Les nombreux cadeaux à gagner seront dévoilés tout au long de la semaine !

Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

25 pensées sur “Ligue 1 : Mais qu’attendons-nous pour être compétitifs ?

  • 28 septembre 2015 à 20 h 06 min
    Permalink
    tets
  • 9 juillet 2015 à 8 h 17 min
    Permalink
    Intéressant cet article! Cela éclaire ma lanterne. L’interdiction de pub et sponsoring du tabac et alcool est une aberration . Car tout simplement une pub influence sur le choix d’un produit
    Parmi différentes marques .Autrement dit par exemple une personne boira toujours de la bière et la pub aura pour objet d’influencer son choix et la non pub ne l’empechera pas de la boire il la choisira lui même.La consommation est interdite dans les stades mais pas mal d’alcool sont consommés aux abords des stades et dans les voitures.L’alcool est un problème dur á gérer.
    Petite question que je me pose après ce que j’ai lu. De quelle manière,Mr LUCAS compte investir en France l’année prochaine?
  • 9 juillet 2015 à 7 h 36 min
    Permalink
    Merci mon vieux 😉
  • 9 juillet 2015 à 0 h 18 min
    Permalink
    Donc vous parlez de la loi Beckham ? Il me semble qu’elle a été abrogée sous Zapatero non ? A ce compte là, que faites-vous du régime des « impatriés » (une énorme exonération fiscale) qui doit concerner la plupart des joueurs étrangers en France ? Les cadeaux fiscaux n’ont pas de frontière.
  • 9 juillet 2015 à 0 h 14 min
    Permalink
    des lois ont été créées spécialement pour le foot en Espagne pour que des joueurs y viennent: comme Beckam par exemple, loi créée en 2004. MYSTÈRE.
    bien, je retourne bosser jusqu’à 20h, bonne nuit à vous en France. 😉
    je te mettrais des liens demain Mystère pour les lois. je les déjà mises sur le site.
  • 9 juillet 2015 à 0 h 12 min
    Permalink
    Quelle loi ?
  • 9 juillet 2015 à 0 h 06 min
    Permalink
    désolé MYSTÈRE, mais une loi à été faite pour le REAL MADRID afin qu’il ne soit pas obliger de payer. le Real n’a pas de dette.
  • 9 juillet 2015 à 0 h 05 min
    Permalink
    Et la France sait aussi faire de sacré cadeaux fiscaux, depuis octobre 2014 (personne n’en a parlé bizarrement, normal cela n’allait pas dans le sens du lobby victimaire du foot français), l’Assemblée nationale adoptait la proposition de loi de deux députés UMP, autorisant la rémunération des sportifs professionnels sous la forme de « droits d’image » ➡ 30% du salaire brut des joueurs, désormais assimilés à des « artistes », échappent aux cotisations sociales.

    Mais là encore, je suppose que les clubs n’y trouvent pas leur compte …

  • 8 juillet 2015 à 23 h 56 min
    Permalink
    Sur les charges patronales et salariales je suis d’accord, sur les salaires quoi. Mais je parlais plus de ce que doivent les clubs espagnols au fisc hors de ce cadre là. Plus de 150 millions pour les plus gros clubs d’Espagne (bon la manne financière n’est pas la même c’est sûr). C’est juste qu’il ne faut pas dire que y’a qu’en France que le foot paie des impôts, c’est pas vrai.
  • 8 juillet 2015 à 23 h 26 min
    Permalink
    exact fiston, bien vu et bien dit.
  • 8 juillet 2015 à 23 h 23 min
    Permalink
    MYSTÈRE, je t’ai dis de lire le billet sur les taxes, voici un aperçu avant de dire des bêtises:
    tu parles de L’Espagne, voila la différence entre ce pays et la France.
    pour 1 salaire de 600000 euro brut,
    L’Espagne:
    charges sociales= 900 euro
    la France = 60000 euro
    charges patronales:
    L’Espagne:
    14000 euro
    la France = 186000 euro
    TOTAL:
    L’Espagne pour 600000 euro brut paye = 14900 euro
    la France = 246000 euro
    L’Espagne a droit à la TPO en plus et la France n’a pas le droit a la TPO.
    sûr que L’Espagne n’est pas à la rue, contrairement à la France.
  • 8 juillet 2015 à 23 h 17 min
    Permalink
    Si les clubs du championnat français renonce aux sponsors d alcool et que seul les actionnaires ferons avancer certaine équipe.j imagine un championnat monotone ou juste seul les  » protéger » aurons les premier rôle à jouer….il y aura les avantagé et les autres; un fossé encore plus gros se ferra entre les premiers et les seconds, notre championnat sera encore moin attractif qu il ne l est, il y a déjà paris et Monaco a part je trouve que cela suffit…malheureusement le foot ne saura avancer sans cette avantages économique hélas comme déjà dit auparavant la ferveur et l amour d un club par ses supporters ne fera jamais grandir cette équipe….
  • 8 juillet 2015 à 22 h 57 min
    Permalink
    Il est vrai que la fiscalité est différente selon les pays de l’UE, chacun en pensera ce qu’il veut mais la fiscalité unifiée n’est pas à l’ordre du jour pour les européens, tout comme le fédéralisme européen (mais je suppose que ça ira de pair).

    Ceci étant dit, la fiscalité en Espagne est également assez rigide (un peu moins qu’en France certes, mais à peine un cran en dessous), pourtant la Liga n’est pas au fond du trou. Si ?

  • 8 juillet 2015 à 22 h 49 min
    Permalink
     » Depuis que la TPO existe, la bulle spéculative n’a jamais explosé  » …. tout comme après 1929 on s’était dit plus jamais ça, tout comme on s’était dit que les 30 glorieuses ne se termineraient pas.

    Quoi qu’on en pense (je respecte tous les avis et je ne pense pas être rétrograde) la TPO reste de la spéculation et on s’en mordra forcément les doigts. Regardez déjà, comment expliquer un Kondogbia valant 40 millions d’euros ? Comment expliquer un Imbula à presque 25 millions ? Un Bale à 100 millions, idem pour Falcao. La valeur des joueurs explose, mais jusqu’à quand ❓

  • 8 juillet 2015 à 22 h 47 min
    Permalink
    MYSTÈRE, il y a un billet qui a été posé récemment sur la différence fiscale en europe par rapport à la France, cherche-le et tu seras ce que perso je reproche à l’état Français + ce billet cela fait beaucoup à reprocher aux dirigeants de la France, gauche et droite réunis. je parle uniquement foot.
  • 8 juillet 2015 à 22 h 41 min
    Permalink
    La France, comme l’Italie, ne devrait pas être tête de série au tirage au sort des qualifications de la zone Europe pour le Mondial 2018 de football, selon le nouveau classement Fifa à paraître jeudi et qui les place en dehors des neuf meilleures nations européennes.
  • 8 juillet 2015 à 22 h 41 min
    Permalink
    perso DARK, ormis fn et Sarko dont je préfére taire mes pensées en politique, je suis absolument et totalement d’accord avec tes dires. je m’abstiendrais d’approfondir le coulage du foot Français , car d’autres choses existent et ça va te saper le moral.
    Mystèrebouledegomme, depuis que la tpo existe, la bulle spéculative n’a jamais exploser. normal, tu as affaire à des consortium qui gèrent et génèrent des milliards de dollard, leur travail est de faire de l’argent. ceci depuis des décennies, comme dit DARKING43, cessons les idées rétrogradent et obsolètes. l’économie est l’élément clef du foot et cela ira en s’amplifiant. si la France ne bouge pas des club comme Sainté disparaitront, certe pas demain, mais d’ici 50 ans au plus tard. l’exemple dd Sochaux est parlant.
  • 8 juillet 2015 à 22 h 36 min
    Permalink
    Peu importe les proportions, quand on participe à un système, on est responsable des conséquences, au même titre que les autres. Personnellement je suis satisfait de l’interdiction de la TPO mais je ne suis pas naïf, cela ne durera pas et Monaco en aurait déjà profité 😕
  • 8 juillet 2015 à 22 h 32 min
    Permalink
    Sans tenir compte du fait que je pensais que nous étions dans un espace d’échange apolitique, pourriez-vous éviter de tomber dans le populisme ? De plus soyez précis, quelle collusion peut-il bien y avoir entre le gouvernement et le football français ou ses institutions ? Que reprochez-vous en fin de compte aux gouvernements (on va dire en général pour ne fâcher personne), politique sécuritaire, fiscalité ?
  • 8 juillet 2015 à 22 h 30 min
    Permalink
    Pfff…
  • 8 juillet 2015 à 22 h 29 min
    Permalink
    tu peut juste prendre un ou deux joueurs en TPO sans pour autant faire une équipe complète comme au Portugal
  • 8 juillet 2015 à 22 h 21 min
    Permalink
    BREF EN FRANCE ON EST PAS AIDE
  • 8 juillet 2015 à 22 h 19 min
    Permalink
    Super la TPO. Quand la bulle spéculative aura éclaté, on fera quoi ? 😕
  • 8 juillet 2015 à 21 h 09 min
    Permalink
    l’année dernière on m’avais dis (sur un autre site) que j’etait a coté de la plaque en parlant de l’absence de sponsoring et de vente d’alcool dans les stade .
    mais c’est tout un ensemble de détails qui font que la france est a la ramasse et pas que dans le foot … on est un pays qui vis dans le passé et qui refuse toute réforme et progrès social ou même capitaliste . on est le dernier pays au monde qui mises sur les taxe pour sauver une économie au lieu de misé sur la compétitivité et les allègement de taxe .
    pour en revenir au foot la TPO ferais bcp de bien a de club médiatique comme l’OL , l’OM , l’ASSE et le l’OSC car se sont des club qui peuvent mettre des joueurs en avant …
    qi on autorise le vente d’alcool des club comme lens et lille pourront même rivalisé avec madrid en terme de budget (bha oué la bas il font que picolé (BIG TROLL hein))
    non pour etre sérieux le foot francais et mal géré et chapeauté par un gouvernement trop a la ramasse et qui on peur des réforme .
    il ferais bien d’avoir du sang frais a la tête du football francais un mec qui a des idées d’avenir et de développement et enfin un gouvernement qui pense aux intérêt de la France au lieu de pensé a leur réélection …
    un tour du FN au pouvoir pourrais peut etre faire du bien ou sarko avec une vrai envie de réforme … ais j’en doute .

    mais dans se domaine ma bonne brutasse est mieux calé que moi ^^ c’est juste mon opinion

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares