La chronique de Joss Randall (11) – « LES PROSTIP…. SONT DE RETOUR »

 

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss…

Salut les Groupies

Bon autant le dire d’entrée, le Cow Boy n’a pas le moral.
Pourtant Jeudi soir dernier, vers 23h ça allait plutôt bien, j’avais même déjà en tête une chronique fignolée aux petits oignons, joyeuse, et dans un « format » un peu particulier (pour que vous ne vous lassiez pas, je pense à vous … mais aussi pour rendre hommage au Boss Alex, qui a tenu parole en créant le menu direct « Joss Randall » dans la page d’accueil de Peuple-vert.fr).

Mais désolé les gars, après le cauchemar de dimanche soir, le cœur n’y est pas. Du tout.
Je reporte donc l’exercice de style à une prochaine fois, quand le moral du Chasseur de primes sera revenu.

Pour le titre de cette Chronique 11, j’ai hésité avec :
LE CAS LISSE JUSQU’HALLALI … plus amusant … mais pas le cœur à déconner je vous dis !!!
GLOOMY SUNDAY (sombre dimanche) … en hommage à la Chanson sur Grand Serge, qui raconte l’histoire d’un Dimanche de merde … Mais bon, il allait bien y en avoir encore un ou deux parmi vous qui allaient gueuler que c’était de l’anglais, tout ça ….
J’ai finalement opté pour LES PROSTIPUTES SONT DE RETOUR  , qui résume bien tout.

Avertissement de la rédaction : si vous n’avez pas le moral, ne lisez pas cette Chronique. Elle se termine mal (comme les histoires d’amour ….. en généraaaaaaaaaaaal)

2ème avertissement de l’admin Alex : Les « insultes » ne sont pas monnaie courante sur le site, en revanche si elles sont un exutoires pour certains et leur permette de faire passer la pilule en évitant qu’il fasse la connerie d’enjamber la balustrade des tribunes lors du match retour, alors relisez autant de fois que faire se peut cette chronique. Cette dernière se veut humoristique et décalée, ne l’oubliez pas !

ACTE 1 : JEUDI – DNIPRO – Quand tout allait bien …..

Jeudi soir. 23h. Seul comme un con dans ma chambre d’un NOVOTEL perdu au fin fond de la campagne du 95, je ricanais pourtant comme un bossu. Je venais de voir un beau match, une belle victoire en EL, la deuxième de suite.
Du jeu, du rythme, des beaux buts, un INSPECTEUR parfait, une entente avec SPIROU qui se confirmait, et surtout la perspective de finalement pouvoir se qualifier pour sortir des poules. Progression par rapport aux dernières années, etc. etc.
Bref tout allait bien je vous dis.

Mais, pour reprendre un slogan publicitaire actuel cher aux binoclards : Ça, c’était avant.
Avant quoi ? …. Avant ce cauchemar du 08.11.15 à Gerland.

ACTE 2 : DIMANCHE – GERLAND – Quand rien ne va plus …..

Dimanche soir. 23h. Je regarde mon écran de portable pour lire le dernier SMS d’Olivier. Pas encore dormi que j’ai *déjà* la gueule de bois.
cauchemar \koʃ.maʁ\ masculin
Oppression ou étouffement qui survient quelquefois durant le sommeil, mais qui cesse dès qu’on se réveille. (Par extensionRêve pénible ou effrayant, provoquant l’angoisse. (Par extensionSituation qui laisse un mauvais souvenir ou que l’on redoute.

Voilà. C’est tout ça à la fois. Sauf que je me suis réveillé depuis, et que ça n’a pas cessé.

Je ne reviendrai pas sur le contenu sportif du match, si ce n’est pour dire : on a été très mauvais, ils ont été bons. Résultat logique qui a reflété l’écart de niveau. Point.
Je ne retiendrai surtout que ce contexte dégueulasse, pourri. Et les conséquences graves que ça aura pour la suite de la saison verte, pour moi sincèrement hypothéquée hier. On pourrait parler de l’impact psychologique de cette déroute, dont il faudra se remettre. Mais l’essentiel, c’est la perte de trois joueurs, et surtout la saison terminée de l’Inspecteur.
L’histoire ne retiendra probablement que le résultat et la blessure spectaculaire de BERIC.
Je garderai personnellement beaucoup plus longtemps en mémoire le comportement de salopes d’à peu près tous les Lyonnais sur, et en dehors du terrain, avec une citation particulière au tableau d’honneur  pour :
– Cette arnaque industrielle de YANG M’BIWA (pour sa taloche volontaire sur PERRIN). Non seulement il est mauvais comme le premier Pierre HAON venu, mais en plus il est violent. Chapeau l’artiste.
Médaille d’OR, sans concurrence : cette vraie petit pute de FERRI, pour l’ensemble de son œuvre, l’arrachement du genou de BERIC n’étant finalement qu’un épisode
Evidemment ne soyons pas naïfs en espérant une éventuelle sanction a posteriori de ces petites frappes par la commission de discipline de la Ligue. Les collusions LFP/HOLE-ASS ne sont plus à démontrer, et au moment où je mets sous presse, il y a belle lurette que JMA a passé les coups de fil qui vont bien, et qui préserveront son petit panier de crabes des fourches caudines de la CDD.

Je vais vomir et je reviens …..

… me revoilà.

CONCLUSION DE L’ACTE 2 : il y a des moments comme ça, où le Cow Boy joue volontiers les Cassandre de l’Apocalypse (sans compter que des expressions comme ça se trouvent pas sous les sabots d’un Cheval !!). Mais suivez bien le raisonnement … Vous connaissez la théorie de « l’Effet Papillon » ?… Mais si, vous savez … l’histoire de ce con de papillon qui bat des ailes à un coin du globe, et au final à l’autre bout ça se traduit par un ouragan, toutes ces conneries quoi … Et bien imaginez 5 secondes que le match à Gerland, qui finalement n’est « qu’un match » parmi d’autres, même avec la blessure grave de BERIC qui n’est « qu’un joueur parmi 20 », ça soit le fameux battement d’ailes, apparemment insignifiant sur la durée d’une saison. Un truc a priori pas catastrophique. Mais attendez la suite … Sans BERIC toute la saison, sans PAPY et POGBA quelques temps … saison de merde … on n’est pas dans les places européennes en fin de saison …. BIM ….. Attendez …. On récupère BERIC pour la saison suivante mais … c’est une saison juste avec la Ligue 1 et les coupes nationales … Et BIM ! Attendez … Ca précipite le départ de GALTIER qui ne restera pas sans Europa League … Et BIM …. Effet de chaine …. Et si le battement d’ailes de papillon de dimanche annonçait quelque chose qui commence à ressembler au début des prémices de la fin d’un cycle vert ?…….
On aurait alors perdu Dimanche soir beaucoup plus que 3 points et un peu d’honneur.
RDV en mai … en priant tous pour que le Cow Boy ait eu tort de penser à l’effet papillon.

LA COMPLAINTE DES FUMIERS

Bah … tout est dit ci-dessus. Ils n’auront jamais aussi bien mérité leur nom. Des vrais fumiers, appellation d’origine (parfaitement) contrôlée.
Oh certes des fumiers qui jouent beaucoup mieux au foot que nous. Pas de doute là-dessus. Plus de talent à peu près dans toutes les lignes, même s’ils ont leur lot de brêles (MOREL, MAP’OUH-QU’IL-EST-VILAIN, UMTITI-SANS-GROS-MINET, etc.). Et que pour moi, ils sont bien moins forts que l’an dernier.

Certes je ne vois pas qui pourrait en L1 les empêcher de terminer 2ème. Mais il est bon de souligner leur moindre arrogance quand ils sont RIDICULES en Champions’ League (pauvre foot français, au passage, qui s’appauvrit d’année en année).

Et malgré tout ça ….  ça reste finalement juste une belle bande de petits fumiers, dont l’état d’esprit déjà pourri à la base semble avoir été encore dégradé (c’était possible ????) par les revalorisations salariales de cet été sans commune mesure avec leur vrai talent (FEKIR mis à part). Le Roi des Fumiers, HOLE-ASS, commence d’ailleurs à vraiment sucrer les fraises pour avoir fait ça.

Mais ils ne l’emporteront pas au Paradis car tout se paye dans la vie. Et je ne leur prédis pas une grande carrière (toujours FEKIR mis à part).
Et comment justement ne pas finir sur la Présidente des Fumiers …. Qu’il se pavane dans la presse depuis hier me dérange peu. On a l’habitude, c’est presque de bonne guerre et nous aurions probablement fait pareil à sa place. Mais qu’il aille légitimer –  à grands renforts de Tweets absurdes –  l’attitude de FERRI_LA_PUTE, là on touche le fond du faitout comme dirait le gros MOSCATO.
Il arrivera – fatalement – un jour où un excité l’agressera (physiquement). Et Dieu sait que je ne suis pas un apôtre de la violence gratuite, mais je ne peux pas vous garantir que si ce jour-là arrive, j’en ressentirai un désarroi profond.
Pour l’ensemble des ses basses-œuvres.

Dont Acte.

LOT DE CONSOLATION

Merci aux Qatari et au PSG. S’ils nous rendent le cul rouge à chaque fois qu’on les croise, au moins grâce à eux, on n’est pas près de voir une étoile sur leur putain de maillot de fumiers.

Retrouvez toutes les Chroniques de Joss Randall en cliquant ici
Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !
Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit. Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !

3 pensées sur “La chronique de Joss Randall (11) – « LES PROSTIP…. SONT DE RETOUR »

  • 10 novembre 2015 à 11 h 27 min
    Permalink
    ok ok joss mais pourquoi nous on joue sans l’envie de leur rentré de temps
    on la haine du vert nous on est hyper gentils
  • 10 novembre 2015 à 10 h 39 min
    Permalink
    Il faut lire la LIE DU FOOT français bien sur. Satanée écriture intuitive…
  • 10 novembre 2015 à 10 h 36 min
    Permalink
    J’aurais honte de supporter ce petit club de merde qui se dit olympique. Aucune classe, aucune sportivité. La lié du foot français.
    On les retrouvera.

Commentaires fermés.

Pin It on Pinterest

Shares