Stéphane Ruffier version téléphone arabe !

Le 10 Sport rapporte aujourd’hui ce qu’aurait publié France Football concernant la conversation téléphonique qui aurait eu lieu entre Didier Deschamps et Stéphane Ruffier… A en croire la parution de France Football, il semblerait que les médias aient mis sur écoute le gardien stéphanois ou le sélectionneur de l’équipe de France ! La précision de la conversation le laisse croire en tout cas !

Voici en effet quelle aurait été la teneur des propos entre Deschamps et Ruffier :

Allo ! Coach ? Stéphane Ruffier

– Stéphane ! Que me veux-tu ? Tu n’es pas blessé, cette fois-ci ? Bon. J’ai ma petite idée…

– Vous me connaissez bien coach, c’est vous qui m’avez placé pour la première fois sur un banc, chez les pros, à Monaco. Vous savez que j’aime la franchise ; on est basques tous les deux et on en avait déjà parlé au printemps dernier. Alors voilà : je ne veux plus être numéro 3. Je ne peux plus. Je ne me sens pas bien dans ce rôle-là. Ça ne me correspond pas. Vous savez pourtant combien le coq, l’équipe de France, c’est important pour moi…

Je sais et tu as raison, j’aime que les choses soient claires. Je vais donc sûrement prendre Areola puisque Costil est blessé. Mais je peux quand même compter sur toi à l’avenir en cas de coup dur ?

– Bien sûr ! Je reste disponible pour l’équipe de France et pour vous.

Nous vous laissons juger de la réalité de cet échange… Le résultat reste toutefois le même : Stéphane Ruffier ne semble pas prêt de réintégrer l’équipe de France… sauf blessure du numéro 1 ou du numéro 2 !

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Stéphane Ruffier version téléphone arabe !"

plus récents plus anciens plus de votes
loulou lebretonvert
Membre
ça doit etre a peu pres ça


Pin It on Pinterest

Shares
Share This