Spectateur absurde, vigiles zélés : la folle soirée d’un supporter stéphanois à Geoffroy Guichard !

Le Progrès (édition du Rhône), nous relate une bien malheureuse histoire aujourd’hui dans ses colonnes. Un supporter ayant assisté à ASSE-AEK Athènes a eu la mauvaise surprise de terminer au PC sécurité pour… quelques clichés dans le stade !

« J’avais pris mon appareil photo dans l’idée d’immortaliser le public et les supporters. J’ai pris à la volée quelques photos d’une travée, sans cadrage particulier. Me reprochant d’avoir pris des membres de sa famille en photo, un spectateur situé derrière moi m’a invectivé et hurlé à la police. En quelques instants, les vigiles du stade m’ont extrait des gradins en direction du PC sécurité. Je me suis retrouvé dans la position du chapardeur pris en flagrant délit de vol dans un supermarché. J’ai été contraint, manu militari, à traverser tout le stade au moment où celui-ci se vidait, sous le regard réprobateur et à la fois inquiet des nombreux spectateurs encore présents.

Les vigiles m’ont arraché des mains mon appareil photo. J’ai ensuite été placé à l’isolement pendant une heure, seul, dans une pièce avec un policier en faction devant la porte. À aucun moment on n’est venu me demander des explications, alors que mon accusateur s’en donnait à cœur joie avec les vigiles dans la pièce d’à côté. En une heure, ils ont eu le temps de fouiller parmi mes 522 photos et 57 vidéos, dont beaucoup étaient personnelles. Ce n’est qu’à l’arrivée d’un officier de police judiciaire, qui s’est tout de suite rendu compte de l’absurdité des accusations portées, que j’ai enfin été libéré. J’ai été accusé à tort, et à aucun moment on ne m’a laissé la possibilité de m’expliquer. J’attends toujours des excuses que je n’ai jamais eues. » (des propos relayés par Poteaux Carrés)

Nous ne savons pas ce qui est le plus pitoyable : le spectateur qui hurle au droit à l’image sur lui et sa famille ou bien les vigiles zélés qui inspectent l’appareil photo (comme ils n’en ont pas le droit au passage…) de ce malheureux supporter qui méritait de partir avec d’autres souvenirs que ceux-ci. L’ASSE ne pourrait-elle effectuer un geste à son adresse et rappeler à la société de vigiles ses droits et devoirs par la même occasion … ?

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

4 pensées sur “Spectateur absurde, vigiles zélés : la folle soirée d’un supporter stéphanois à Geoffroy Guichard !

  • 14 novembre 2016 à 18 h 33 min
    Permalink
    mettre une raclée a ce spectateur de merde et le virer du stade chez nous on se prend pas pour des stars on est des gens simple ceux qui font des manières ont qu’a partir déménagé a lyon
  • 14 novembre 2016 à 17 h 08 min
    Permalink
    vraiment on vis dans un monde d’intolérances inimaginables pauvre monsieur
  • 14 novembre 2016 à 15 h 54 min
    Permalink
    Je voudrais revenir sur cet incident totalement absurde mais en mai dernier, pour le dernier match de la saison, j’ai également eu à faire à l’excès zèle des vigiles qui m’ont interdit de rentrer avec l’appareil photo. Soi disant les consignes de la direction.

    Je suis supporter de l’ASSE et réside dans le Sud-Ouest, soit 1 000 KM A/R à effectuer. A chaque déplacement, nous souhaitons immortaliser l’instant de nos déplacements. Et depuis 2005, je n’avais jamais eu de problème jusqu’au soir du 13 mai pour la dernière rencontre de la saison à Geoffroy Guichard où il m’a été totalement interdit de rentrer au stade avec mon appareil photo. Ce qui est totalement ridicule alors que pratiquement tout le monde a un smartphone permettant de photographier ou filmer. Chercher l’erreur ou la connerie… soit des vigiles ou la direction ?

    Maintenant, ne généralisons pas sur les vigiles. Ce pauvre spectateur est tombé sur les mauvais vigiles et au mauvais moment.

    Par contre, le vrai con dans l’histoire, c’est cet abruti de spectateur qui a déclenché les hostilités. Mais dites-moi, vous êtes sur qu’il était supporter stéphanois ? Il ne serait pas lyonnais par hasard ? (Un peu d’ironie pour finir ce commentaire).

  • 14 novembre 2016 à 14 h 27 min
    Permalink
    c’est vraiment honteux. si les vigiles ont vraiment fouille les photos dans l’appareil, c’est grave

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares