Robert Herbin : « Résister est une bonne chose, se montrer ambitieux et audacieux en est une autre »

Le Sphinx a livré une analyse qui va largement dans le sens ce que nous expliquions un peu plus tôt dans la journée. Les Verts ont assuré l’essentiel et il n’y a pas de quoi s’inquiéter… pour le moment.

« J’ai été surpris par la tournure de ce match. J’ai trouvé le PSG en grande difficulté au niveau du jeu collectif. Il n’y a pas de lien, de style de jeu, d’identité dans cette équipe. Des joueurs comme Ibrahimovic, tu n’en as pas des paquets et Paris en est orphelin à coup sûr ! Leur nouvel entraîneur parle un français compliqué et il est difficile de savoir où il veut en venir.

Il y en a un qui doit bien se marrer dans son coin (Laurent Blanc) car il était parvenu à trouver un bon équilibre entre autorité et exigence. Il avait trouvé la solution, quoi qu’on en dise. Bien sûr qu’il y a de bons joueurs mais ils n’ont pas de ligne directrice. J’ai trouvé très problématique le comportement des joueurs de Paris. Je m’attendais à voir une équipe explosive qui avait à cœur d’effacer sa récente défaite à Monaco. En fait, j’ai vu onze joueurs parisiens qui jouaient à l’envers !

De notre côté, nous avons résisté en défense tout en fermant bien les espaces au milieu. Les déculottées passées nous ont poussés à être plus vigilants. Après, il y a ce penalty généreux accordé au PSG. C’était un cadeau, une offrande de l’arbitre. Il aurait été injuste que l’on perde ce match. J’ai suivi la rencontre avec des amis et ils étaient un peu désespérés mais je leur ai dit que ce n’était pas fini et nous avons fini par égaliser. Galtier a eu le mérite de faire entrer Hamouma et Beric pour forcer le destin. J’ai apprécié notre grande solidarité. C’est la priorité. L’étape suivante consiste à prendre de bonnes initiatives. Résister est une bonne chose, se montrer ambitieux et audacieux en est une autre qui viendra forcément. Mais j’étais ravi du dénouement. C’était un match intéressant. »

Source : Le Progrès

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares