Ils ont peut-être inventé le cinéma, mais certainement pas les bonnes manières !

Le président Jean-Michel Aulas expliquait il y a peu être jaloux de la popularité de l’ASSE… On peut le comprendre !

Seulement, se pose-t-il la question de savoir pourquoi ? Une chose est sûre, que ce soit Jordan Ferri ou bien le président lyonnais, aucun n’a saisi l’occasion de montrer un minimum de courtoisie à l’encontre de Robert Beric suite à sa blessure contractée face à l’OL suite à un tacle bien peu maîtrisé du premier nommé… En effet, interrogé sur la question par But Football Club, le buteur slovène explique au sujet de Jordan Ferri : « Il m’a donné une petite tape, sur le moment. […]Il ne m’a pas appelé ni envoyé de message. C’est comme ça, c’est sa décision. Je ne pense pas que j’aurais agi de la même façon, moi, mais il faut croire que c’est sa personnalité. Ce n’est pas grave. S’il ne ressent pas le besoin de s’excuser ou de prendre de mes nouvelles, c’est qu’il est comme ça, c’est tout. Chacun est comme il est. » 

Quant au club de Lyon, il n’a pas daigné non plus s’enquérir de l’état de santé du buteur stéphanois qui n’en fait pas vraiment cas puisque pour lui « il n’y a pas de problème. »

Après l’ambiance délétère lors du Derby aller qui a régné dans les salons VIP, la voiture de Georges Beretta dégradée et le manque de savoir vivre du club lyonnais à l’égard de Robert Beric, Jean-Michel Aulas commence peut-être à comprendre pourquoi l’OL a du mal à grimper très haut dans le cœur des Français…

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !