On n’aime pas trop les fonctionnaires du côté de la Corse !

Des « fonctionnaires », voilà comment François Ciccolini, l’entraîneur de Bastia, perçoit certains de ses joueurs après la déroute à Toulouse (0-4). Mis à part le fait que le mot fonctionnaire pourrait en offenser certains, il semble évident que l’effectif bastiais va être remis dans le droit chemin par leur entraîneur qui semble excédé… Pas forcément bon signe pour l’ASSE, mais le chemin menant vers l’Europe passe par là…

« La première période a été équilibrée mais en deuxième, on a perdu tous nos duels. Quand Bastia perd ses duels, Bastia perd souvent ses matchs. On a fait trop d’erreurs. Je suis déçu et ça va influencer beaucoup de choses pour la suite. Il ne faut pas se réfugier derrière l’expulsion car avec aussi peu d’arguments, nous aurions perdu ce match de toute façon. A la mi-temps, je pensais que l’on pourrait peut-être ramener quelque chose mais je n’aurais jamais imaginé que l’on allait s’effondrer comme ça. Je suis très inquiet du comportement de certains. Je croyais que les fonctionnaires avaient été mutés mais ils sont revenus. Je suis aussi en colère car entre les paroles et les actes, il y a beaucoup d’écart. »

Source : L'Equipe

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !



Pin It on Pinterest

Shares
Share This