Un film sur les entrailles de Geoffroy Guichard

La réalisatrice Sara Millot propose d’entrer dans les entrailles du stade Geoffroy Guichard via un documentaire de 84 minutes… Le film sera diffusé le 19 juin à 21h en avant-première au cinéma Le Méliès. Par la suite, vous pourrez le voir toute les semaines au tarif du cinéma ou pour 8 euros comprenant le film et une entrée au musée des Verts.

Synopsis

Stadium nous entraîne pendant une année entière dans le cœur secret de l’emblématique Chaudron, à la rencontre d’un univers insoupçonné, d’une véritable ville dans la ville. Un monde composite fait de « petites mains », d’ouvriers de l’ombre, d’hommes et de femmes qui œuvrent dans l’enceinte du stade sans jamais fouler l’herbe du terrain… Les soirs de match au stade Geoffroy Guichard de Saint-Étienne, ils sont plus d’un millier à s’activer depuis l’aube et parfois bien avant pour que la fête soit réussie.

 

Stadium – Bande-annonce from Camp de Base on Vimeo.

Une cagnotte a été ouverte sur le site LEETCHI afin que vous puissiez déposer vos contributions. Cette cagnotte restera ouverte jusqu'au 30 avril. Un mois pour collecter un maximum de dons. Nous comptons sur votre générosité afin d'aider la cause soutenue par la Fondation Neven Subotic.

Participer à la cagnotte en ligne

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Un film sur les entrailles de Geoffroy Guichard"

plus récents plus anciens plus de votes
SUPERSTEPH
Invité
Réponse à « antifeministe  » : Tu dois être sacrément bon si tu peux juger un film sans l’avoir vu. Si tu as le même talent pour prédire le score des matchs, tu dois avoir un paquet de fric ! Je me contente de te renvoyer au commentaire de « impressionné par tant de bêtise ». Outre le fait que tu vois Charlotte de Turckheim là ou elle n’est pas (tu fantasmes sur les aristos obeses de +de 50 ans ou quoi?), tu penses vraiment qu’un film sur le foot fait par une nana est forcément nul ? Tu as comparé les résultats… Read more »
Helene Lenot
Invité
Enfin un commentaire sensé !!!
Impressionné par tant de bêtise
Invité
Impressionné par tant de bêtise
« Cette sara, jai a priori aucune confiance en elle »

Quel rapport avec Charlotte de T ?
Parce que c’est une femme aussi, son film va être nul aussi, c’est ça ?

On ne te demande pas d’avoir « confiance » ou « méfiance » a priori, mais juste de donner ton avis (positif ou négatif) APRES avoir vu le film, ou de ne pas faire de commentaire du tout si tu ne l’as pas vu.

Enfin, au moins, lire des commentaires aussi bêtes, ça détend 😈

ub40
Invité
yes 😉
loulou lebretonvert
Membre
ok
LABRUTE
Invité
et dire que l’on m’appel la brute, avec TAGADA on est fait pour s’entendre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Tagada
Membre
Charlotte de Turckheim est le stéréotype parfait de la féministe :
elle est moche, mal foutue, elle est frustrée et aigrie. A force de prendre des râteaux ça rend méchant. Et en plus, ce n’est pas avec le ciné qu’elle peut compenser (c’est quoi sa carrière, de la daube!…)

C’est une mégère à fuir de toute urgence !!!!

admin
Invité
St Louis ok, mais clerc apparemment c’est 2016…
LABRUTE
Invité
UNE FEMME MET 45 ANS POUR ARRIVER À LA TRENTAINE.
………………………… OSCAR WILDE……………………. …………………..16 OCT 1856 – 30 NOV1900……………………..


Pin It on Pinterest

Shares
Share This