Revivez ASSE – Rosenborg avec France Bleu Loire !

21 views

France Bleu Loire vous propose lors de chaque match de l’ASSE de revivre les moments clés du match dans les conditions du direct…

Vous avez pu remarquer que Peuple Vert vous permettait d’écouter ce résumé sur sa page d’accueil pour Montpellier – ASSE. Comme le concept plaît, nous vous proposons à nouveau cette rubrique pour ASSE – Rosenborg. C’est parti …

Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

8 pensées sur “Revivez ASSE – Rosenborg avec France Bleu Loire !

  • 18 septembre 2015 à 21 h 25 min
    Permalink
    p’tain, j’en ai les larmes , on en redemande , l’as st etienne, ne peut faire que grimper les rolons d’echelle, de l’europe, meme avec les dents .
  • 18 septembre 2015 à 13 h 58 min
    Permalink
    super
  • 18 septembre 2015 à 11 h 30 min
    Permalink
    penaltiii penaltiiiiii c’est le buuuuuuuuuuuuuuuttttttttttttt stephanois putain, je revis les années soixente dix, ça prend au tripes , l’asse se doit de gagner
  • 18 septembre 2015 à 11 h 20 min
    Permalink
    et vive david valverde
  • 18 septembre 2015 à 11 h 09 min
    Permalink
    bonne idée , on a le son, et encore comme ça l’intensite de ce match hier soir, ou il y a eu de l’action, mais notre ami françois , (le vert) (clerc) et pas foncé nous a mis dans la poisse. j’ai un peu honte pour lui par rapport a beric ,lui qui s’est demené avec beaucoup d’altruisme avec nolan.
    J’ai un p’tit coup de gueule, (bien humain) mais aussi sportif sur le sport en general.
    Eh oui, non pas que la basket français perde hier soir, mais plutot, l’idiotie qui consiste a exiter les tetons des femmes, en imprimant le calendrier animé (toujours plus osé) des rugbymans contre le cancer du sein !! a quand « laid femens » donneront quelque choses pour soigner la prostate? MDR
  • 18 septembre 2015 à 11 h 01 min
    Permalink
    Super, je vois presque le journaliste sportif, a l’ancienne, magnifique, bravo a verts

    ça me fait penser a sardou, qui regretait que les chansons se fassent fades de nos jours, ça ne raconte plus rien, c’est du light, juste pour danser, la cette radio reveille, bien.

  • 18 septembre 2015 à 10 h 55 min
    Permalink
    punaise ça fait du bien cette radio , du relief, pas de pensées unique, jouissiif , mieux que la telé, (la cinq et la huit le matin) et hommage a la chaine 21, je pense et jespee qu’il auront fait de l’audience eux!
    contrairement a l’emission les maternels qui avnace ave un masque? ou il y a seulement 10% de temps qui leur est consacré pour leur bien etre et leur bonheur, le reste, c’est du syndicat antihomme/

    reportage instructif, par contre l’emission des maternelles est une mascarade , qui comme toute les emissions dirigée par des femmes, n’a qu’une idée en tete, se servir, asservir un sujet ,pour s’accaparer tous ce dont elles veulent!, sans aucune consideration, du collectif, de la realité de la vie! ou alors, quand elles s’apperçoivent que c’est en elurs defaveur, comme par exemple, le fait de vouloir assoir leur pouvoir economique en envoyant les hommes a la maison et en leur prenant leur place!
    insatisfaite, mais meme si par nature, les hommes se plaigent moins, c’st pas pour autant que leur situation, est super enviable, ou qu’ils sont d’affreux profiteurs! bein au contraire, les homme papa, ou pas, sont bien plus dans le sens d’apporter a leur famille.
    j’en veut pour preuve, la façon honteuse dont l’invitée feministe de ce gouvernement est venue, comme celle la semaienpassée, qui n’a aucune idée de l’amour commun, dans un couple! a un homme avec sa petite fille dans les bras, elle explique que dans un couple, chacun, doit negocier pour faire ce quil a envie de faire ( entretien de la maison, de l’enfant…) ou est l’amour, ma pauvre et vielle dame, aigrie, et seule dans son raisonnement a part pour ses semblables deconnectés de la vie de famille, d’unité , de fonctionnement meme!

  • 18 septembre 2015 à 10 h 48 min
    Permalink
    Oui, on a un peu exagéré dans le titre. Mais quand même. La FIFPro, syndicat international des joueurs de football, doit déposer plainte vendredi devant la Commission européenne pour dénoncer le système des transferts en vigueur dans le football. Le président de la FIFPro Philippe Piat, également président de l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) en France, plaide de longue date pour une refonte du système des transferts dans le football et souhaiterait à terme en finir avec des transferts qui «restreignent considérablement la liberté de comportement des clubs et de circulation des joueurs.»
    Bras de fer Fifa/Commission européenne?
    La FIFPro entend dénoncer ainsi la non-réciprocité des droits des employés, les joueurs, et des employeurs, les clubs, notamment sur la rupture unilatérale des contrats. Selon elle, les joueurs ne disposent pas des mêmes droits que les clubs lorsqu’ils souhaitent mettre un terme à leur contrat de manière unilatérale. Au sein du syndicat, on espère que la Commission européenne, auparavant «très frileuse à faire la guerre à la Fifa (Fédération internationale)», soit plus encline à s’y attaquer après le retentissant scandale concernant l’instance mondiale
    Mon coup de coeur pour Monsieur PASCAL tissin
    « Sur le chemin de l’école », film documentaire suivant quatre enfants bravant des kilomètres de désert et de danger pour aller à l’école, sort le 25 septembre. Le réalisateur, Pascal Plisson, nous accorde une interview exclusive.

    Comment est née l’idée de faire ce film et avez-vous déjà travaillé sur le thème de l’école ?

    J’ai déjà filmé des jeunes, car j’ai filmé des jeunes guerriers Massaï, mais je n’ai jamais fait de sujet sur l’école auparavant. J’ai habité plusieurs années au Kenya où je filmais pour National Geographic, la BBC, Canal+, et un jour en faisant un repérage près du lac Magadi, je tombe sur un groupe de trois jeunes guerriers Massaï, qui n’avaient pas de lances, mais de petites sacoches en toile de jute. Ils couraient depuis l’aube depuis une heure et demi sous une chaleur terrible, et ils n’étaient encore qu’à la moitié du chemin, pour aller à l’école. Le plus jeune des trois, âgé de 12 ans, a sorti de sa sacoche une craie, une ardoise, un cahier. Ils m’ont expliqué qu’ils souhaitaient changer de vie, qu’ils ne voulaient plus être guerriers, et qu’ils voulaient aller à l’école. Cette rencontre extraordinaire a été pour moi le déclic. Lors de mes voyages, j’ai croisé ensuite d’autres enfants, avec des petits cartables, souvent pieds nus, faisant aussi des kilomètres dans la forêt, dans la savane. J’ai décidé de faire un film sur ces gamins du bout du monde qui sont prêts à tout pour aller à l’écol

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares