Rémy Cabella, un cadre sur lequel on peut compter en l’absence de Loïc Perrin !

Dominateurs dans l’ensemble mais stériles, et menés une grande partie du match face à Metz ce samedi, les Verts ont fait sauter le coffre Grenat dans un dernier quart d’heure de folie. A la mi-temps, alors que l’équipe se devait de se remobiliser pour aller chercher un résultat, Rémy Cabella a pris ses responsabilités, dans le vestiaire puis sur le terrain pendant la deuxième période.

En première période, le numéro 10 ne parvenait pas à faire trembler le bloc adverse, si ce n’est sur sa frappe renvoyée par le poteau droit de Kawashima. Le premier acte s’achevait pour lui et l’ensemble de ses partenaires sur un goût amer, accompagné par les sifflets. Toute l’équipe s’est alors reprise en main, avec un Cabella reboosté, qui se montrait beaucoup plus dangereux et impliqué dans les actions offensives. Bien sûr, nous n’aimons pas faire de différences, le football étant un sport collectif. Mais il est évident que Rémy Cabella apporte sa patte technique à l’équipe. Si on ajoute à cela un leadership naturel, essentiel en l’absence de notre capitaine, il se place comme étant un élément incontournable dans le groupe d’Oscar Garcia, composé de jeunes joueurs : « J’ai un peu plus d’expérience. J’aime m’exprimer avec le ballon mais avec la parole aussi. Ça fait partie de mes responsabilités. »

« La fin de match était un moment magique. On a envie de vivre cela tous les week-ends »

Le meneur de jeu est également revenu sur la deuxième période plus hargneuse de son équipe : « En deuxième mi-temps, on a eu un autre état d’esprit, une autre envie et ça a fait la différence. On a joué un peu plus haut et ils ont baissé de rythme. C’est dans ce genre de situation que l’on voit que l’on a du caractère. » On pense notamment à Bryan Dabo, qui rate son penalty et qui, dans la foulée, saute plus haut que tout le monde sur le corner pour aller provoquer le deuxième but. « La fin de match était un moment magique. On a envie de vivre cela tous les week-ends. Il faut rester en haut du classement, qu’on soit tous compétiteurs, jusqu’à la fin de la saison ». Une chose est sûre, le Peuple Vert peut compter sur la motivation de Rémy Cabella pour tirer ses partenaires vers le haut !

Source : Le Progrès

Paul M.

Paul M.

Être supporter des Verts, c'est de famille! Merci à mon père de m'avoir transmis cette ferveur pour l'ASSE... J'ai connu mes premières joies à 8 ans, et ce but de Bridonneau face à Châteauroux qui nous offre le titre de champion de L2. Les mêmes frissons à chaque matchs, comme mon tout premier, un Saint-Etienne-Nantes saison 2004-2005. Vous l'aurez compris, depuis tout petit je supporte le plus beau club de France et le sang vert coule dans mes veines !
Paul M.

Paul M.

Être supporter des Verts, c’est de famille! Merci à mon père de m’avoir transmis cette ferveur pour l’ASSE… J’ai connu mes premières joies à 8 ans, et ce but de Bridonneau face à Châteauroux qui nous offre le titre de champion de L2. Les mêmes frissons à chaque matchs, comme mon tout premier, un Saint-Etienne-Nantes saison 2004-2005. Vous l’aurez compris, depuis tout petit je supporte le plus beau club de France et le sang vert coule dans mes veines !

2 pensées sur “Rémy Cabella, un cadre sur lequel on peut compter en l’absence de Loïc Perrin !

  • 16 octobre 2017 à 22 h 00 min
    Permalink
    Je l avais dit CABELLA est le joueur qui allait apporter la vitesse, la bonne humeur, mais s il se blesse, problème, d autres joueurs devraient être des nouveaux meneurs éventuels…
  • 16 octobre 2017 à 13 h 13 min
    Permalink
    techniquement il nous fait du bien ? merci rudi Garcia de l’avoir fait venir a l’asse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This