Qui est Oscar Garcia, le nouvel entraîneur tant attendu par le peuple vert ?

Comme nous vous l’apprenions vendredi en exclusivité, et ce après des semaines de pourparlers et de rumeurs, les dirigeants ont enfin tranché : Oscar Garcia sera le nouvel entraîneur des Verts. Pour ceux qui ne le connaissent pas ou peu, nous avons décidé de vous faire une petite présentation du coach Espagnol.

Et c’est avec un nouveau titre de champion d’Autriche glané avec le Red Bull Salzbourg, désormais son ancien club, que le jeune technicien (44 ans) débarque dans le Forez. Il vient de réaliser le doublé coupe-championnat pour la seconde année consécutive à la tête du club. Notre homme a donc la culture de la gagne. Certes, le championnat Autrichien n’est pas des plus relevés, mais il sait mener son équipe jusqu’au titre. En Europa League, il n’est en revanche pas parvenu à sortir du groupe I en terminant devant l’OGC Nice mais derrière Schalke 04 et le FC Krasnodar. La raison de cet échec est en partie dû au début de la phase de groupe, avec trois défaites, avant d’inverser la tendance en battant Schalke et Nice et concédant le nul à Krasnodar. Pas assez pour dépasser ces derniers, les deux clubs étant pourtant à égalité de points au terme des six matchs !

Avant d’arriver à Salzbourg, Oscar Garcia Junyent a beaucoup «voyagé» : de Tel-Aviv à Watford en passant entre-temps par Brighton, le coach a connu une période mouvementée. En 2012, il réalise une belle année au Maccabi Tel Aviv, avec un très bon bilan comptable de 25 victoires, 5 nuls et seulement 6 défaites, terminant ainsi en tête du championnat Israélien avec 80 unités, soit 13 de plus que le deuxième, le Maccabi Haifa ! Il signe la saison suivante à Brighton & Hoves Albion, qu’il parvient tout de même à hisser à la sixième place du Championship, dernière position synonyme de barrages pour espérer accéder à la Premier League. Au terme de cette bonne saison, il retourne à Tel-Aviv en mai 2014 mais se voit contraint de repartir aussitôt venu à cause du conflit Israélo-palestinien qui met à mal la sécurité dans le pays. Quelques semaines plus tard, il fait donc son retour en Angleterre, à Watford. Malheureusement, l’aventure avec les Hornets tournera court à cause de problèmes de santé.

La culture de la gagne, adepte du beau jeu et du football offensif… Un entraîneur avec une philosophie de jeu

Ancien milieu offensif, Garcia a effectué toute sa carrière de joueur en Espagne. Mais c’est surtout son passage au Barça, d’abord à la Masia puis en équipe première, qu’il est important de retenir. En effet, sous les ordres d’un certain Johan Cruyff, il a pu côtoyer durant quelques saisons l’entraîneur du «football total». C’est en quelque sorte son modèle, dont il essaie de s’inspirer dans son coaching, quitte, parfois, à prendre des risques en restant campé sur ses positions. Comme il l’expliquait dans une interview accordée à l’Independant il y a quelques années : « ma philosophie est de garder la balle, d’essayer d’avoir le ballon, de faire autant de passes que possible et de trouver le bon moment pour marquer.» Revenons, à titre d’exemple, à sa saison à Brighton : lors des douze premiers match, son équipe comptabilisait seulement trois petites victoires de rang et pointait à la seizième place au classement ! La faute à de nombreuses blessures, mais aussi au temps d’adaptation à sa méthode, reproduisant, dans la mesure du possible, les exercices de coaching qu’il utilisa de 2010 à 2012 avec les jeunes du FC Barcelone, sa première expérience en tant que coach.

Ainsi, le nouvel entraîneur vert tentera d’instaurer rapidement sa méthode de travail, tout en prenant compte du temps d’adaptation, car il sait pertinemment que la transformation n’est pas immédiate. En tout cas, et vous l’aurez compris, Oscar Garcia a l’envie du beau jeu, et nous espérons donc que son vécu d’entraîneur et de joueur, imprégné par la philosophie Barcelonaise, puisse permettre à notre équipe de briller la saison prochaine, en retrouvant l’Europe, pour commencer. En tout cas, il semblerait que certains supporters du club Catalan nous envient. Nous souhaitons une nouvelle fois la bienvenue à notre nouveau coach avec une saison pleine de réussite, nous l’espérons tous.

Paul M.

Paul M.

Être supporter des Verts, c'est de famille! Merci à mon père de m'avoir transmis cette ferveur pour l'ASSE... J'ai connu mes premières joies à 8 ans, et ce but de Bridonneau face à Châteauroux qui nous offre le titre de champion de L2. Les mêmes frissons à chaque matchs, comme mon tout premier, un Saint-Etienne-Nantes saison 2004-2005. Vous l'aurez compris, depuis tout petit je supporte le plus beau club de France et le sang vert coule dans mes veines !
Paul M.

Paul M.

Être supporter des Verts, c'est de famille! Merci à mon père de m'avoir transmis cette ferveur pour l'ASSE... J'ai connu mes premières joies à 8 ans, et ce but de Bridonneau face à Châteauroux qui nous offre le titre de champion de L2. Les mêmes frissons à chaque matchs, comme mon tout premier, un Saint-Etienne-Nantes saison 2004-2005. Vous l'aurez compris, depuis tout petit je supporte le plus beau club de France et le sang vert coule dans mes veines !

Une pensée sur “Qui est Oscar Garcia, le nouvel entraîneur tant attendu par le peuple vert ?

  • 11 juin 2017 à 11 h 23 min
    Permalink
    En esperant voir di jeu offensif et ne plus pour ne pas perdre mais pour gagner et marquer le plus de buts possible

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares