Oussama Tannane : le problème est dans la tête !

C’est un mystère. Pourquoi Oussama Tannane ne parvient-il plus à faire la différence depuis le début de la saison ? Auteur de débuts prometteurs avec les Verts en janvier dernier, Oussama Tannane s’est peu à peu éteint.

Oussama Tannane est arrivé à l’ASSE avec l’étiquette du joueur prometteur qui peut et doit exploser dans un championnat « majeur » et sur la scène européenne. Ses débuts ont été convaincants. Avec trois buts inscrits dès son arrivée et une combativité rare pour un joueur offensif, Oussama Tannane s’est rapidement mis les supporters dans la poche. Malheureusement, ces débuts convaincants sont restés sans lendemain.

Au moment de faire le bilan en fin de saison, il a été avancé que le milieu offensif devait encore s’acclimater et simplifier son jeu. Rendez-vous était donc donné à la reprise.

Depuis, Christophe Galtier et les observateurs restent sur leur faim. Oussama Tannane n’a pas inscrit le moindre but depuis le début de la saison et n’a distillé qu’une seule petite passe décisive. Responsable des coups de pied arrêtés, il fait preuve de maladresse et d’un étonnant manque de précision. Pourtant, avec Robert Beric, Nolan Roux, Alexander Söderlund et les défenseurs centraux, il a le choix des bons joueurs de tête ! Rien n’y fait.

Souvent condamné à effectuer des frappes lointaines, il brille également par son manque de réalisme. Il expliquait lui-même que son ratio n’était pas suffisant du tout et qu’il lui manquait des statistiques cette saison. On le rejoint. Alors d’où vient le problème ?

Oussama Tannane connaît-il son poste ?

C’est une question que l’on pourrait se poser. Ayant débuté sur le flanc droit l’an passé, Christophe Galtier n’a pas hésité à lui demandé de la polyvalence en le plaçant également à gauche. Pas toujours à l’aise sur ce côté, il a tendance à revenir dans l’axe du terrain afin de se positionner sur son pied droit et de terminer ses actions par une frappe souvent mal ajustée.

Un temps, l’idée de le placer au centre du milieu, juste derrière l’attaquant, a été émise. Sans suite. Quel est finalement le meilleur poste d’Oussama Tannane ? On a envie de dire que c’est à droite, mais en l’état, Romain Hamouma montre plus de qualité que le Marocain, et Nolan Roux y est également à son avantage.

Trop d’efforts défensifs ?

Les systèmes utilisés par Christophe Galtier demandent beaucoup d’efforts aux ailiers, notamment dans le repli défensif. On l’a vu, il ne rechigne pas à la tâche. Oussama Tannane est même généreux et pâti souvent d’un excès d’engagement. Très nerveux et souvent dur sur l’homme, il effectue des gestes défensifs trop souvent maladroits et grossiers. Christophe Galtier a même dû le sotir contre Bastia 4 minutes après le carton jaune qu’il venait de recevoir, tant il était à la limite de l’expulsion. Les arbitres commencent à le connaître. Son caractère bien trempé lui joue des tours. La fatigue et le manque de réussite aidant, il s’agace et s’embourbe dans un cercle vicieux duquel il semble ne pas pouvoir sortir.

Un joueur bien dans ses crampons quand il est bien dans sa tête !

Le problème est là. Si Oussama Tannane retrouvait le chemin des filets cet après-midi contre Dijon, il s’ôterait alors une incroyable pression liée aux attentes du public et de son entraîneur. Actuellement, il surjoue pour forcer la réussite. Il n’y a rien de pire pour déjouer. Il effectue ainsi les mauvais choix et se colle lui-même l’image d’un joueur individualiste, râleur et en échec qui plus est ! Il doit simplifier son jeu, mais pour cela, il faut qu’il en soit conscient. Nuls doutes que Christophe Galtier doit beaucoup travailler l’aspect mental avec Oussama Tannane. C’est LA clé pour qu’il revienne fort. A Heracles, son ancien club, il était le maillon fort de l’équipe. A St-Etienne, il a trouvé des joueurs de son niveau. Peut-il supporter cette concurrence sans se mettre trop de pression ? Nous disons oui. Oussama Tannane n’a que 22 ans. Il est plus que jeune. Il va gagner en maturité et saura à l’avenir mieux gérer ces moments de disette. En attendant, souhaitons lui de la réussite, et ce dès aujourd’hui face à Dijon !

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This