[Nice-ASSE] Christophe Galtier vers un 5-4-1 pour contrer les Niçois ?

Nice-ASSE. L’affiche fait saliver tant par son enjeu que par la promesse de voir s’affronter l’une des meilleures défenses de France face à l’une des meilleures attaques… Seul problème : les Verts sont amoindris et doivent recomposer leur arrière garde. Quels joueurs et quel schéma défensif va adopter Christophe Galtier face à Nice ?

Le schéma tout d’abord ! Christophe Galtier va-t-il opter pour une défense classique à 4 défenseurs ou bien va-t-il comme il le fait parfois, opter pour une défense à 5 ?

Vers un 4-3-3 ou une défense à 5 ?

Au match aller, le technicien stéphanois avait aligné un 4-3-3 qui n’avait pas permis de contenir les assauts niçois. Hatem Ben Arfa était dans une forme étincelante et… ça n’a pas vraiment changé en cette fin de saison ! Le 4-4-2 en losange de l’OGC Nice va forcément influencer les choix de Christophe Galtier. Koziello, Seri, Ben Arfa et Mendy. Voilà le losange d’or qu’il faudra perturber. Ces quatre là ont l’habitude de combiner proches les uns des autres contrairement à l’animation du losange lyonnais. Ce sont de petits gabarits qui se déplacent vite, combinent beaucoup et se projettent aisément vers l’avant. De plus, ils possèdent un perceur de défenses en la personne de Ben Arfa.

Devant, c’est Valère Germain et Alassane Pléa qui devraient être alignés. On connaît leurs qualités de finisseurs.

Dans cette organisation en losange, le point faible se situe à l’opposé du ballon, là où le losange ne presse pas. La solution passe donc par ce que les Verts font beaucoup trop peu habituellement, à savoir les renversements par de longues transversales pour faire courir le boc des milieux niçois.

En résumé, défensivement il faut une équipe capable de perturber les relations entre les milieux niçois et d’imposer un pressing de tous les instants, et offensivement il faut être capable de rapidement prendre les couloirs opposés ou s’engouffrer dans le couloir d’attaque de l’adversaire pour le prendre dans son dos…

En l’état, le 5-4-1 nous semble le plus adapté. Il permet de ne pas se « déshabiller » au milieu de terrain, de renforcer une défense remaniée et de museler une équipe plus technique que l’ASSE. C’est d’ailleurs grâce à cette tactique de José Mourinho avait fait déjouer Barcelone avec l’Inter de Milan… Pas beau mais efficace !

L’autre avantage est que les latéraux peuvent tenir un rôle très intéressant offensivement, ce qui semble correspondre au profil des joueurs stéphanois.

Une défense new-look mais pas inintéressante…

Nice-ASSEAinsi, nous imaginons un axe central défensif composé de Kévin Théophile-Catherine à droite, Florentin Pogba en libéro et Benoît Assou-Ekotto à gauche. Nous avons hésité avec Pierre-Yves Polomat, mais l’expérience d’Assou-Ekotto joue pour lui dans une défense où il fait office de rare rescapé avec KTC.

Sur les côtés, ce serait vraisemblablement Kévin Malcuit qui a toujours effectué de très bon matches dans ce système et Franck Tabanou dont on connaît la qualité dans ce rôle de latéral piston !

Au milieu, c’est un bloc défensif qui devrait être aligné sur le modèle en losange du 4-4-2 niçois. Jérémy Clément pourrait y tenir le rôle de la sentinelle et Fabien Lemoine et Vincent Pajot seraient les relanceurs vers Valentin Eysseric en soutien d’un Nolan Roux qui devra être, encore plus que d’habitude, généreux dans les efforts !

 

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

2 pensées sur “[Nice-ASSE] Christophe Galtier vers un 5-4-1 pour contrer les Niçois ?

  • 7 mai 2016 à 21 h 54 min
    Permalink
    Le boss est trop fort !!! 
  • 7 mai 2016 à 18 h 42 min
    Permalink
    Le 1 devant est de trop, plutôt en   1    5     5.  Et Ruffier donne la victoire sur un long dégagement porté par le vent, hop buuuuuut  du Hold-up.

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares