Mohamed Bradja : « Nous savions que Saint-Etienne avait de bons tireurs sur les phases arrêtées »

Mohamed Bradja s’est présenté en conférence de presse avec de la déception mais en essayant de retirer du positif malgré tout. L’ESTAC cherche toutefois à exister et à ne pas fausser le championnat, ce qui est tout à son honneur et aurait pu jouer un bien mauvais tour à l’ASSE…

« Nous étions venus pour poser des problèmes à Saint-Etienne, pour rester en bloc, procéder en contre et avec des situations offensives rapides. Mais nous avons encore craqué dans le dernier quart d’heure. La semaine dernière, nous avons perdu dans le temps additionnel sur un coup de pied arrêté. Il y a plusieurs matches au cours desquels le scénario a été identique. Nous savions que Saint-Etienne avait de bons tireurs sur les phases arrêtées. Par rapport à une défaite, nous pouvons retenir que nous avons bien défendu. Les joueurs ont respecté ce qui avait été demandé. Nous avons une équipe joueuse mais quand on ouvre trop les portes, c’est l’inverse qui se produit.

Nous n’allons pas lâcher, pour nous, le club et le Championnat afin de respecter tout le monde. Le couperet est tombé la semaine dernière mais ce n’est pas pour cela que l’on va baisser les bras. La semaine prochaine, c’est Reims qui vient et nous avons toujours l’objectif de gagner enfin à domicile. »

Source : L'Equipe
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This